Page images
PDF
EPUB

ment résolu de diriger tous ses efforts contre l'usurpation de Napoléon Buonaparte, ainsi que ce but est exprimé dans l'Article III, et d'agir à cet égard dans le plus parfait accord avec ses Alliés, l'Empereur est néanmoins convaincu que les devoirs que lui impose l'intérêt de ses Sujets, ainsi que les principes qui le guident, ne lui permettroient pas de prendre l'engagement de poursuivre la Guerre dans l'intention d'imposer un Gouvernement à la France.

Quels que soient les vœux que Sa Majesté l'Empereur forme, de voir Sa Majesté Très-Chrétienne replacée sur le Trône, ainsi que sa constante sollicitude à contribuer, conjointement avec ses Alliés, à obtenir un résultat aussi désirable, Sa Majesté a cru cependant devoir faire répondre, par cette explication, à la Déclaration que Son Excellence Milord Castlereagh a remise à l'échange des Ratifications, et que le Soussigné est pleinement autorisé à accepter de sa part.

LE PRINCE DE METTERNICH.

S. E. Milord Castlereagh.

(3.)-Prussian Counter-Declaration.

Vienne, le 10 Mai, 1815,

LE Soussigné ayant rendu compte au Roi son Auguste Maître de la Communication que Son Excellence Milord Castlereagh lui a fait faire, relativement à l'Article VIII du Traité du 25 Mars, a reçu ordre de déclarer, que l'interprétation donnée par le Gouvernement Britannique à cet Article, est entièrement conforme aux principes d'après lesquels Sa Majesté s'est proposée de régler sa politique durant la présente Guerre. Irrévocablement résolu de diriger tous ses efforts contre l'usurpation de Napoléon Buonaparte, tel que ce but est exprimé dans l'Article III, et d'agir à cet égard dans le plus parfait accord avec ses Alliés, le Roi est néanmoins convaincu que les devoirs que lui impose l'intérêt de ses Sujets, ainsi que les principes qui le guident, ne lui permettroit pas de prendre l'engagement de poursuivre la Guerre dans l'intention d'imposer un Gouvernement à la France.

Quels que soient les vœux qu'il forme de voir Sa Majesté TrèsChrétienne replacée sur le Trône, ainsi que sa constante sollicitude à contribuer conjointement avec ses Alliés à obtenir un résultat aussi dé. sirable, Sa Majesté a cru cependant devoir faire répondre, par cette explication, à la Déclaration que son Excellence Milord Castlereagh a remise à l'échange des Ratifications, et que le Soussigné est pleinement autorisé à accepter de sa part.

LE PRINCE DE HARDENBERG.

S. E. Milord Castlereagh.

(4.)-Russian Counter-Declaration,
Londres, le

Mai, 1815,

LE Soussigné, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de Sa Majesté l'Empereur de Toutes les Russies, ayant rendu compte à l'Empereur son Auguste Maître de la Communication que Son Excellence Milord Castlereagh lui a faite relativement à l'Article VIII du Traité du 25 Mars, a reçu ordre de déclarer, que l'interprétation donnée par le Gouvernement Britannique à cet Article, est entièrement conforme aux principes d'après lesquels Sa Majesté Impériale s'est proposée de régler sa politique durant la présente Guerre. Irrévocablement résolu de diriger tous ses efforts contre l'usurpation de Napoléon Buonaparte, tel que ce but est exprimé dans l'Article 111, et d'agir à cet égard dans le plus parfait accord avec ses Alliés, l'Empereur est néanmoins convaincu que les devoirs que lui impose l'intérêt de ses Sujets, ainsi que les principes qui le guident, ne lui permet troient pas de prendre l'engagement de poursuivre la Guerre dans l'intention d'imposer un Gouvernement à la France.

Quels que soient les vœux qu'il forme de voir Sa Majesté TrèsChrétienne replacée sur le Trône, ainsi que sa constante sollicitude à contribuer, conjointement avec ses Alliés, à obtenir un résultat aussi désirable, Sa Majesté a cru cependant devoir faire répondre, par cette explication, à la Déclaration que son Excellence Milord Castlereagh a remise à l'échange des Ratifications, et que le Soussigné est pleinement autorisé à accepter de sa part.

S. E. Milord Castlereagh.

LIEVEN.

ADDITIONAL CONVENTION of Alliance and Subsidy, between Great Britain and Austria, Prussia and Russia.— Signed at Vienna, the 30th April, 1815.

Convention Additionnelle entre La
Grande Bretagne et l'Autriche.*

SA Majesté le Roi du Royaume Uni de la Grande Bretagne et d'Irlande, et Sa Majesté Impériale et Royale Apostolique, l'Empereur d'Autriche, Roi de Hongrie et de Bohême, étant convenus, d'un commun accord, de

Additional Convention between Great Britain and Austria.* His Majesty the King of the United Kingdom of Great Britain and Ireland, and His Imperial and Royal Apostolic Majesty the Emperor of Austria, King of Hungary and Bohemia, having agreed by common consent to

The Stipulations of the Additional Convention concluded on the same day between Great Britain and Prussia and Russia, respectively, were verbatim the same as those of this Convention,

[ocr errors][merged small][merged small]

regulate, by means of a Particular Convention, which shall be added in the form of an Additional Article to the Treaty concluded at Vienna the 25th March, the arrangements which have been judged necessary to give to the Stipulations of the said Treaty, all the effect requisite for the attainment of the great and noble end which their said Majesties have proposed to pursue, have named in order to discuss, settle, and sign the Conditions of the present Convention;

His Majesty the King of the United Kingdom of Great Britain and Ireland, the Right Honourable Richard le Poer Trench, Earl of Clancarty, Viscount Dunlo, Baron Kilconnel, one of His Majesty's Most Honourable Privy Council in Great Britain and also in Ireland, President of the Committee of the Privy Council for the Affairs of Trade and Plantations, Joint Post-Master-General in Great Britain, Colonel of the Galway Regiment of Militia, Knight Grand Cross of the Most Honourable Order of the Bath, and one of His Majesty's Plenipotentiaries at the Congress:

And His Imperial and Royal Apostolic Majesty, the Sieur Clement Venceslas Lothaire Prince de Metternich Winnebourg Ochsenhausen, Knight of the Golden Fleece, Grand Cross of the Royal Order of St. Stephen, Knight of the Orders of St. Andrew, of St. Alexander Newsky, and of St. Anne of the First Class, Grand Ribbon of the Legion of Honour, Knight of the

Sa Majesté le Roi du Royaume Uni de la Grande Bretagne et d'Irlande, le Très-Honorable Richard le Poer Trench, Comte de Clancarty, Vicomte Dunlo, Baron Kilconnel, Conseiller de Sa dite Majesté en son Conseil Privé de la Grande Bretagne et aussi d'Irlande, Président du Comité du Premier, pour les Affaires de Commerce et des Colonies, Directeur Général de ses Postes, Colonel du Régiment de Milice du Comté de Galway, Chevalier Grand-Croix du TrèsHonorable Ordre du Bain, et Ministre Plénipotentiaire de Sa dite Majesté au Congrès :

Et Sa Majesté Impériale et Royale Apostolique, le Sieur Clément-Venceslas Lothaire Prince de Metternich-Winnebourg.Ochsenhausen, Chevalier de la Toison d'Or, Grand-Croix de l'Ordre Royal de St.-Etienne, Chevalier des Ordres de St. André, de St.-Alexandre Newsky, et de Ste.-Anne de la Première Classe, Grand-Cordon de la Légion d'Honneur, Chevalier de

l'Ordre de l'Eléphant, de l'Ordre Suprême de l'Annonciade, de l'Aigle Noir et de l'Aigle Rouge, des Séraphins, de St.-Joseph de Toscane, de St.-Hubert, de l'Aigle d'Or de Würtemberg, de la Fidélité de Bade, de St.-Jean de Jérusalem, et de plusieurs autres; Chancelier de l'Ordre Militaire de Marie-Thérèse, Curateur de l'Académie des Beaux Arts, Chambellan, Conseiller Intime Actuel de Sa Majesté l'Empereur d'Autriche, Roi de Hongrie et de Bohême, son Ministre d'Etat, des Conférences et des Affaires Etrangères, et son Premier Plénipotentiaire au Congrès; et le Sieur Jean Philippe Baron de Wessenberg, Chambellan et Conseiller Intime Actuel de Sa Majesté Impériale et Royale Apostolique, son Second Plénipotentiaire au Congrès;

Lesquels, après avoir échangé leurs Pleins-pouvoirs, trouvés en bonne et due forme, sont convenus de l'Article suivant : ART. Sa Majesté Britannique s'engage à fournir un Subside de £5,000,000 pour le service de l'année qui finira le 1er jour d'Avril, 1816, à répartir en parties égales entre les 3 Puissances, c'est-à-dire, entre Sa Majesté l'Empereur d'Autriche, Roi de Hongrie et de Bohême, Sa Majesté l'Empereur de Toutes les Russies, et Sa Majesté le Roi de Prusse. Le Subside ci-dessus stipulé de £5,000,000, sera payé à Londres, en termes mensuels et en proportions égales, aux Ministres des Puissances respectives

Order of the Elephant, of the Supreme Order of the Annunciation, of the Black Eagle, and of the Red Eagle, of the Seraphim, of St. Joseph of Tuscany, of St. Hubert, of the Golden Eagle of Wurtemberg, of Fidelity of Baden, of St. John of Jerusalem, and of several others; Chancellor of the Military Order of Maria Theresa, Visitor of the Academy of the Fine Arts, Chamberlain, Privy Councillor of His Majesty the Emperor of Austria, King of Hungary and Bohemia, his Minister of State, of Conferences and of Foreign Affairs, and his First Plenipotentiary at the Congress; and the Sieur John Philip Baron de Wessenberg, Chamberlain and Privy Councillor of His Imperial and Royal Apostolic Majesty, and his Second Plenipotentiary at the Congress;

Who, after having exchanged their Full Powers, found in good and due form, have agreed upon the following Article:

ART. His Britannic Majesty engages to furnish a Subsidy of £5,000,000, for the service of the year ending on the 1st of April, 1816, to be divided in equal proportions amongst the 3 Powers, namely, between His Majesty the Emperor of Austria, King of Hungary and Bohemia, His Majesty the Emperor of all the Russias, and His Majesty the King of Prussia. The Subsidy above stipulated of £5,000,000 shall be paid in London by monthly instalments and in equal proportions, to the Ministers of the re

duement autorisés à le recevoir. Le premier payement sera censé échu le 1er jour de Mai de la présente année, et sera effectué au moment de l'échange des Ratifications de la présente Convention Additionnelle.

Dans le cas que la Paix entre les Puissances Alliées et la France fút signée avant l'expiration de l'année, le Subside, calculé sur l'échelle de £5,000,000, sera payé jusqu'à la fin du mois dans lequel le Traité Définitif aura été signé ; et Sa Majesté Britannique promet en outre, de payer à la Russie 4 mois, et à l'Autriche et à la Prusse 2 mois, en sus du Subside stipulé, pour couvrir les frais du retour de leurs Troupes dans leurs propres Frontières.

La présente Convention Additionnelle aura la même force et valeur que si elle étoit insérée mot à mot au Traité du 25 Mars.

Elle sera ratifiée et les Ratifications en seront échangées le plutôt que faire se pourra.

En foi de quoi les Plénipotentiaires respectifs l'ont signée et y ont apposé le Cachet de leurs Armes.

Fait à Vienne, le 30 Avril, de l'An de Grâce 1815.

(L.S.) CLANCARTY.

spective Powers duly authorized to receive the same. The 1st payment thereof to become due on the 1st day of May next, and to be made immediately upon the exchange of the Ratifications of the present Additional Convention.

(L.S.) LE PRINCE DE METTERNICH. (L.S.) LE BARON DE WESSENBERG.

In case Peace should take place, or be signed between the Allied Powers and France, before the expiration of the said year, the Subsidy, calculated upon the scale of £5,000,000, shall be paid up to the end of the month in which the Definitive Treaty shall have been signed; and His Britannic Majesty promises in addition, to pay to Russia, 4 months, and to Austria and to Prussia 2 months, over and above the stipulated Subsidy, to cover the expenses of the return of their Troops within their own Frontiers.

The present Additional Convention shall have the same force and effect, as if it were inserted word for word in the Treaty of the 25th of March.

It shall be ratified, and the Ratifications shall be exchanged as soon as possible.

In faith of which the respective Plenipotentiaries have signed it, and have affixed thereunto the Seals of their Arms.

Done at Vienna, this 30th day of April, in the year of our Lord 1815.

(L.S.) CLANCARTY.

(L.S.) LE PRINCE DE METTERNICH.

(L.S.) LE BARON DE WESSENBERG..

« PreviousContinue »