Page images
PDF
EPUB

ENCYCLOPÉDIE AGRICOLE

Publiée sous la direction de G. WERY

ÉTIENNE JOUZIER

LÉGISLATION RURALE

ENCYCLOPÉDIE

AGRICOLE
PUBLIÉE SOUS LA DIRECTION DE

G. WERY
Sous-directeur de l'Institut national agronomique
Introduction par le Dr P. REGNARD

Directeur de l'Institut national agronomique 30 volumes in-18 de chacun 400 à 500 pages, illustrés de nombreuses figures.

Chaque volume : broché, 5 fr.; cartonné, 6 fr. Agriculture générale...

M. P. DIFFLOTH, professeur spécial d'agriculture.

M. Risler, directeur hon. de l'Institut agronomique. Drainage et Irrigations.

M. Wery, s.-directeur de l'Institut agronomique. Engrais.

M. Garola, professeur départemental d'agriculture Plantes fourragères..

à Chartres. Plantes industrielles.

M. Hitier, maître de conférences à l'Institut agro

nomique. Céréales....

M. LAVALLÉE, ancien chef des travaux de la Station

agricole de Cappelle. Culture potagère..

M. Léon BUSSARD, chef des travaux à l'Institut

agronomique, professeur à l'Ecole d'horticulture Arboriculture..

de Versailles. Sylviculture..

M. Fron, professeur à l'École forestière des Barres. Viticulture.. M. Pacórrer, chef de laboratoire à l'Institut

agroVinification (Vin, Vinaigre, Eau-de-Vie).

nomique. Entomologie et Parasitologie agricoles...

M. G. Guénaux, répétiteur à l'Institut agronomique. Zoologie agricole. Zootechnie générale et Zootech

nie du Cheval. Zootechnie des Bovidés.

M. P. Diffloth, professeur spécial d'agriculture. Zootechnie des Moutons, Chèvres,

Porcs.
Machines agricoles..

M. G. Coupan, répétiteur à l'Institut agronomique.
Moteurs agricoles..,
Constructions rurales.

M. DANGuy, directeur des études à l'Ecole d'agri.

culture de Grignon. Économie rurale..

M. JOUZIER, professeur à l'Ecole d'agriculture de Législation rurale..

Rennes. Comptabilité agricole..

M. CONVERT, professeur à l'Institut agronomique. Technologie agricole (Sucrerie,

Meunerie, Boulangerie, Fécu- ( M. SAILLARD, professeur à l'Ecole des industries lerie, Amidonnerie, Glucose- agricoles de Douai.

rie). Industries agricoles de fermen

M. BOULLANGER, chef de Laboratoire à l'Institut tation (Cidrerie, Brasserie ,

Pasteur de Lille.
Hydromels, Distillerie)..
Laiterie..

M. MARTIN, ancien directeur de l'Ecole d'industrie

laitière de Mamirolle. Aquiculture

M. DELONCLE, inspecteur général de la pisciculture. Apiculture

M. Hommell, professeur à la chaire régionale d'api

culture de Clermont-Ferrand. Sériciculture....

M. Veil, directeur de la station séricicole du Rousset.

M. P. REGNARD, directeur de l'Institut agronomique. Hygiène de la ferme.

M. Portier, répétiteur à l'Institut agronomique. Aviculture

M. VOITELLIER, profes. départemental d'agriculture. Cultures méridionales

M. LECQ, inspecteur général d'agriculture à Alger.
M. RIVIÈRE, directeur du Jardin d'essais à Alger.

Publiée par une réunion d'Ingénieurs agronomes

DIRECTION DE G. WERY

SOUS

LA

LÉGISLATION RURALE

PAR

ÉTIENNE JOUZIER

INGÉNIEUR AGRONOME
PROFESSEUR A L'ÉCOLE NATIONALE D'AGRICULTURE DE RENNES

Introduction par le Dr P. REGNARD
DIRECTEUR DE L'INSTITUT NATIONAL AGRONOMIQUE

MEMBRE DE LA SOCIÉTÉ Ele D'AGRICULTURE DE FRANCE

LIBRARY

OF THE
UNIVERSITY

CALIFORN

PARIS
LIBRAIRIE J.-B. BAILLIÈRE ET FILS

19, rue Hautofeuille, près du boulevard Saint-Germain

1904
Tous droits réservés.

[merged small][ocr errors][merged small]

Économie rurale. 1903, 1 vol. in-18 jésus, 476 pages avec

14 figures intercalées dans le texte (J.-B. Baillière et fils). Broché, 5 fr.; cartonné, 6 fr.

L'ORGANISATION ÉCONOMIQUE. Éléments d'Économie sociale pour

servir d'introduction à l'étude de l'Économie rurale. 1 vol. in-18 jésus (J.-B. Baillière et fils)...

2 fr. 50

ENCYCLOPÉDIE AGRICOLE

INTRODUCTION

Si les choses se passaient en toute justice, ce n'est pas moi qui devrais signer cette préface.

L'honneur en reviendrait bien plus naturellement à l'un de mes deux éminents prédécesseurs :

A Eugène TISSERAND, que nous devons considérer comme le véritable créateur en France de l'enseignement supérieur de l'agriculture : n'est-ce pas lui qui, pendant de longues années, a pesé de toute sa valeur scientifique sur nos gouvernements, et obtenu qu'il fût créé à Paris un Institut agronomique comparable à ceux dont nos voisins se montraient fiers depuis déjà longtemps ?

Eugène RISLER, lui aussi, aurait dû plutôt que moi présenter au public agricole ses anciens élèves devenus des maîtres. Près de douze cents Ingénieurs agronomes, répandus sur le territoire français, ont été façonnés par lui: il est aujourd'hui notre vénéré doyen, et je me souviens toujours avec une douce reconnaissance du jour où j'ai débuté sous ses ordres et de celui,

a.

« PreviousContinue »