Page images
PDF
EPUB

CHAPITRE XXIII (1829).

Situation au commencement de 1829, Ouverture de la session. Discours du

Roi. Loi sur l'organisation municipale et départementale. M. de Martignac la retire. Impuissance du ministère. M. Roy présente les lois de finance. Dotation de la Chambre des pairs. Prorogation du monopole des tabacs. Police de la pêche fluviale. Organisation du service des postes dans toutes les communes. Palais de la Bourse de Paris. Refonte des monnaies anciennes. Service des paquebots entre la France et l'Amérique. Caisses d'épargne. M. Roy présente le règlement des comptes de 1827. Leur adoption. Crédits supplémentaires de 1828, leur discussion, Dépenses spéciales à l'expédition de Morée. Guerre et marine. Le général Higonnet. Crédit demandé pour réparations à l'hôtel de la Chancellerie. La salle à manger de M. Peyror: net. Vive discussion, M. Dupin ainé. Sa proposition est renvoyée à la Chambre des pairs. M. de Barante, rapporteur. Explications données par M. de Peyronnet. Nouvelle proposition de la Chambre des pairs. Rejet par la Chambre des députés. Le crédit demande de 179,000 fr. est définitivement rejeté. Présentation du budget de 1830. Amendement de la Commission. Dette consolidée. Réduction. Justice et conseil d'État. Affaires étrangères. Traitements des ambassadeurs et fonds secrets. Affaires ecclésiastiques. Propositions de MM. de Corcelles et Chauvelin. Attaques contre Mer Feutrier. Sa réponse. Ministère de l'intérieur. Service des ponts et chaussées. M. Becquey. Traitement des préfets. Vive discussion. Leur traitement sous l'Empire. Mot de M. de Girardin. Ministère de la guerre. Réformes opérées par M. de Caux. Propositions du colonel Jacqueminot. Les aides de camp du Roi sont attaqués. Le général Lamarque. Le ministre de la guerre intervient. Demande du renvoi des régiments suisses. Le général Sébastiani. Les aumòniers des régiments. M. Dupin ainé. Ministère de la marine. Son matériel. Destination de ses bâtiments. Stations diverses. Missions extraordinaires. Correspondances. Reconnaissances hydrographiques. Police de la pêche. Stationnaires. Traitement des officiers de vaisseaux. Discussion. Comparaison avec les officiers de la marine anglaise. Leurs frais de table à la mer. Ministère des finances. Pensions accordées aux anciens ministres. Reduction du traitement des receveurs généraux. Service des payeurs. Proposition de leur suppression de nouveau rejetée. Chiffre du budget de 1830 par le ministère. Réflexions. Crédit extraordinaire de 42 milliops pour suite à l'expédition de Morée. Vote. Clôture de la session de 1829. Situation du ministère de M. de Martignac. Sa chute. Ministère de M. de Polignac. Offres faites à M. Roy de conserver son

portefeuille. Il refuse. M. de Chabrol est ministre des finances. Ses antécédents. Ses réformes dans le service des payeurs, l'enregistrement, les contributions indirectes, les douanes. Silence du ministère Polignac. Anxiété publique. .,

Page 287

CHAPITRE XXIV (1830).

Situation des esprits au commencement de 1830. Hiver de 1830. Le

Roi les princes sympathisent à la misère publique. M. de Chabrol négocie l'emprunt voté de 80 millions. Son succès remarquable. Bonne tenue des fonds. La session de 1830 est ouverte. Discours menaçant du Roi. Réponse des deux cent vingt et un. La Chambre est prorogée. En l'absence des Chambres, M. de Chabrol présente au Roi son célèbre rapport sur l'administration des finances. Il se retire du cabinet. Sa conversation dernière avec le Roi. M. de Montbel succède, au ministère des finances, à M. de Chabrol. Ses origines. Sa belle conduite à Toulouse. Expédition d'Alger. Son succès. Ce qu'on trouve dans le trésor du dey. 58 millions. Les ordonnances de Juillet paraissent. Leurs conséquences. Abdication de Charles X. M. de Montbel le suit dans son exil.

Fin de la Restauration. Tableau général de la situation financière de la France laissée par le gou

vernement de la Restauration. Analyse de ces quinze années, 1814 à 1830. Examen des différents services. Organisation du trésor. Mouvement général des fonds. Administration centrale. Dette consolidée. Dette flottante. Contribution foncière. Dégrèvements opérés. Contribution personnelle et mobilière. Portes et fenêtres. Patentes. Centimes additionnels. Régies financières. Enregistrement et domaines. Forets. Douanes. Contributions indirectes. Postes. Loterie. Monnaies.

Salines, Titres de chacun des ministres de la Restauration à ces progrès. Le baron

Louis. Le comte Corvetto. Le comte Roy. Le comte de Villèle. Le comte de Chabrol. Jugement et conclusion...

Page 377

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

RECTIFICATIONS

AUX

FINANCES SOUS L'ANCIENNB MONARCHIE, LA RÉPUBLIQUE,

LE CON SULAT ET L'EMPIR B.

PREMIÈRE BÉRI E.

TOME DEUXIÈME.

Page 33, ligne 30, au lieu de : le régent d'une maladie honteuse , et Dubois

dans les bras d'une femme (phrase intervertie), lisez : Dubois, d'une maladie honteuse (un abcès suspect à la vessie), et le régent dans les

bras d'une femme (d'une attaque d'apoplexie). 171, ligne 7, au lieu de : l'empereur de Russie, lisez : le gouvernement

russe. 181, ligne 28, au lieu de : en 92, lisez : en 1790. 181, ligne 29, au lieu de : Assemblée nationale, lisez : Assemblée consti

tuante. 501, ligne 25, au lieu de : diminuer la dette de plus de 24 millions,

lisez : réduire la dette de 30 millions à 24.

528, ligne 15, à Duranthon, ajoutez : ministre par interim, 1792. Même page, ligne 10 intercalaire, ajoutez: Laurent de Villedeuil, 1787.

RECTIFICATIONS.

LES FINANCES SOUS LA RESTAURATION,

DEUXIÈME SÝRIE,

TOME PREMIER.

Introduction, page xxiv, ligne 19, au lieu de : 4 p. 100, lisez : 4 1/2

p. 100.

Page 7, ligne 16, au lieu de : en Italie, lisez : en Allemagne,

Page 52, ligne 26, au lieu de : trois millions cinq cent mille hectares appar

tenaient à l'État; deux millions d'hectares appartenaient aux communes, lisez : deux millions cinq cent mille hectares appartenaient aux com

munes, l'administration forestière, suivez. 115, ligne 13, au lieu de : la fille aînée, lisez : la fille cadette. 115, ligne 14, au lieu de : directeur général des postes dans les premières

années de l'Empire, lisez : administrateur des postes pendant tout

l'Empire.
115, ligne 15, au lieu de : la fille cadette, lisez : la fille aînée.
560, ligne 7, au lieu de : de Napoléon de Schenbrun, lisez : de Napo-

léon II, de Schönbrun.
561, au lieu de : le duc de Montmorency, lisez : le vicomte.

TOME TROISIÈME.

Page 160, ligne 2, au lieu de : 16 avril, lisez : 16 mars.

167, ligne 5, au lieu de : M. Pardessus, lisez : M. Portalis.
168, ligne 27, même correction.
352, ligne 10, au lieu de : Syriès de Marinhuc, lisez : Syriés do Ma-

rynhac.

TOME QUATRIÈME.

Page 92, ligne 19, au lieu de : 18 millions, lisez : 19 millions.

151, ligne 26, au lieu de : à l'instruction publique, lisez : aux affaires

ecclésiastiques, et ajoulez : l'instruction publique en avait été retirée

et était devenue un ministère dont le titulaire était M. de Vatimesnil. 231, ligne 22, au lieu de : Vatisménil, écrivez : Vatimesnil; même cor.

rection, pages 228 et 229.
283, ligne 27, au lieu de : essaya , lisez : tenta.

« PreviousContinue »