Page images
PDF
EPUB

5 oct. Prise de la citadelle de Laibach par les Autrichiens.

6. Combat sur la Floha, du roi de Naples et du maréchal Victor, contre le général Murray.

6. — Combat de Zehma, des généraux Pahlen et Poniatoffski.

7. - Le prince-royal de Suède transporte son quartier-général à Zeplitz, et fait, à Mühlbach , sur la Mulde, sa jonction avec l'armée de Silésie.

Combat d'Augustusbourg, du général Bertrand.

Prise du fort de Mühlbach en Tyrol (Mühlbacher Klause ), par les Autrichiens.

Combat de Tarvis, du général Hiller.

Tentative du maréchal Soult pour débloquer Saint-Sébastien ; combat du camp des Sans-Culottes et de Vera , sur la Bidassoa ; les généraux français Vandermaassen et Lamartinière sont tués.

Le maréchal Wellington passe la Bidassoa à Irun.

- Séance du sénat conservateur, présidé par la régente.

8. - L'impératrice Marie-Louise se rend au sénat pour demander nouvelle levée d'hommes au nom de l'empereur son époux, le sénat, soumis depuis son origine au désir de

une

leur souverain maitre , décrète une levée de cent vingt mille conscrits pris sur les classes de 1814, 1813, 1812 et années antérieures; cent soixante mille hommes de la conscription de 1815.

8 oct. Traité d'alliance entre l'Autriche et la Bavière, signé à Ried.

Les Autrichiens occupent Brixen.

Le général Alix rentre dans Cassel avée des troupes de Jérôme Napoléon.

Combat de Penig, entre les généraux Mohr et Sulkoffski,

Prise de la tête de pont de Pirna par le général Bubna.

Décret du quartier-général de Gradisca par Eugène Beauharnais, vice-roi d'Ilalie, portant une levée de quinze niille hommes sur les conscriptions de 1808, 1809, 1810, 1811, 1812 et 1813.

Combats de Wethau et de Gerschen, entre le prince Maurice de Lichtenstein et le général Thielemann, d'une part, et le maréchal Augereau de l'autre.

Combat de Borne, de l'avant-garde de Wittgenstein.

Les deux armées réunies du prince-royal de Suède ct du général Blucher quittent leurs positions à Zorbig , Jessnitz et Radegast, pour se porter

derrière la Saale.

10.

II.

II OCT: Commencement du bombardement de Dantzick.

10. — Le général Blucher transporte son quartier-général à Halle; celui du prince-royal de Suède arrive à Rothenbourg; celui du prince de Schwartzenberg à Atlenbourg ; celui de Napoléon à Taucha.

II. — Le général Reynier fait lever le siège de Wittenberg.

Arrivée du corps du général Moreau à Pétersbourg ; il a été déposé à l'église catholique, où l'archevêque métropolitain de Mohilef a célébré la messe. Le corps

de Moreau a été enterré dans un caveau de la même église.

Entrée des Turcs à Semendria , principale ville de la Servie, après Belgrade.

Combat de Dessau , entre le maréchal Ney et le général Tauentzien.

Le maréchal Ney prend Dessau.

Surprise de Naümbourg par le comte Giulay.

- L'armée du nord de l'Allemagne i du prince-royal de Suède) repasse la. Saale , et se porte sur Cothen et Halle.

Le général Bubua passe l'Elbe, et marehe sur Wurzen.

Entrée des Autrichiens dans Trente.

12.

13.

23 oct. Bombardement de Brême par le général Teltenborn.

14. — Arrivée de Napoléon et du roi de Saxe à Léipsick.

Combat de Gossa , Liebertwo!kwitz et Wachau , des généraux Wittgenstein, Kleist et Klenau , contre les maréchaux Victor et Augereau, et les généraux Poniatoffsky et Latour-Maubourg.

Le général Hiller transporte son quartiergénéral à Spital.

Manifeste du roi de Bavière.

Sénatus - consulte qui déclare que la France ne conclura aucun traité de paix avec la Suède, qu'au préalable celle-ci n'ait renoncé à la possession de l'île française de la Guadeloupe.

15. Brême se rend par capitulation au général Tettenborn.

Le général Blucher transporte son quartier-général à Skeuditz ; Napoléon le sien à Reidnitz,

- Proclamation du général Wrede à son armée.

Jérôme Napoléon entre dans Cassel. 16. Combat de Moeckern entre le général Blucher et le maréchal Marmont.

Bataille de Wachau, entre la grande armée et l'armée frauçaise,

17 oct. Affaire de cavalerie du général Wasiltchikoff, sur les derrières de la ligne française, dans les faubourg de Léipsick.

L'armée du prince - royal de Suède arriye à Taucha.

Arrivée du corps de Colloredo sur le champ de bataille de Léipsick , de l'armée de Bennigsen à Fuchshayn, dans la proximité de Liebertwolkwitz , et du comte de Bubna à Machern.

18. - Première journée de la bataille de Léipsick, entre le prince de Schwartzenberg, généralissime des alliés, et Napoléon. Commencement de la retraite de l'armée française. Deux régimens de cavalerie wurtembergeoise, deux de cavalerie saxonne, et sept bataillons d'infanterie, quittent les rangs des Français et se joignent aus alliés.

19. – Seconde journée de la bataille de Léipsick; retraite des Français.

Prise de Léipsick ; le reste des troupes saxonnes et un régiment badois se joignent aux alliés.

Entrée des trois monarques alliés et du prince-royal de Suède à Léipsick.

20. - Affaire de Lutzen, du général Wasiltchikoff.

Affaire de Freibourg, du général York.

21.

« PreviousContinue »