Lettres de Saint Pie V, sur les affaires religieuses de son temps, en France: suivies d'un Catéchisme Catholique-Romain, comprenant la législation pénale ecclésiastique en matiere d'hérésie

Front Cover
H. Tarlier, 1827 - France - 328 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 102 - France, est sur le point d'être conclue, nous devons vous dire que nous nous sommes assurés qu'il n'ya rien de commun entre Satan et les fils de la lumière; nous tenons également pour indubitable qu'il ne peut y avoir aucun arrangement, si ce n'est plein de faussetés et de tromperies entre les catholiques et les hérétiques.
Page xvi - Qu'oppose à ce forfait ta vaine majesté? Tes gardes , tes flatteurs , ta couronne est en poudre ; Rien ne peut te défendre , et rien ne peut t'absoudre. Contre ta nation, lâche conspirateur, Devant tout l'avenir mon vers accusateur, Traîne sur l'échafaud ta mémoire insolente , Du meurtre de ton peuple encor toute sanglante ; Et grave en traits de feu sur l'implacable airain : Charles , de ses sujets fut l'infâme assassin.
Page xxxviii - ... ni dans les traditions apostoliques, ni dans les écrits des docteurs et les exemples des saints personnages qui ont illustré les plus beaux siècles de l'antiquité chrétienne. — En conséquence, nous...
Page 280 - Vous imposerez aux meurtriers des excommuniés une espèce de satisfaction, proportionnée à l'intention qui les aura guidés, comme vous l'avez vu pratiquer par l'église romaine. Car nous ne croyons pas qu'ils soient homicides, ceux qui, brûlant du zèle de leur mère l'église catholique contre les excommuniés, eu ont tué quelques-uns.
Page x - de courir sus, au son du tocsin , à ces impies , de les poursuivre vivement partout , et de les tuer sans miséricorde, comme autant de bêtes féroces , de chiens et de loups enragés qui désoloient...
Page 216 - Uterque ergo est in potestate Ecclesise, spiritualis scilicet gladius et materialis. Sed is quidem pro Ecclesia, ille vero ab Ecclesia exercendus. Ille sacerdotis, is manu regum et militum, sed ad nutum et patientiam sacerdotis. Oportet autem gladium esse sub gladio, et temporalem auctoritatem spirituali subjici potestati. Nam cum dicat Apostolus, ' Non est potestas nisi a Deo, quse autem sunt a Deo ordinata sunt.
Page 34 - ... dans le Seigneur , et que nous ne cessons de demander par nos supplications les plus assidues. Lorsque Dieu , comme nous l'espérons , nous aura , dans sa bénignité , fait remporter la victoire, il appartiendra à vous alors de punir avec la plus extrême rigueur les hérétiques et leurs chefs, parce que ce sont les ennemis de Dieu, et de venger légitimement sur eux, non - seulement vos...
Page 43 - V extermination entière des hérétiques ' que le roi pourra rendre à ce noble royaume l'ancien culte de la religion catholique, pour la gloire de son propre nom et pour votre gloire éternelle.
Page 109 - ... s'il manquait aux hérétiques la volonté de vous dresser des embûches (ce qu'assurément nous ne sommes guère disposé à croire), Dieu lui-même, par un jugement équitable de sa divine providence, leur en inspirerait l'idée, afin que, par ce moyen, il vous punît pour avoir négligé la religion, en vue de votre intérêt particulier.
Page 46 - Nous nous sommes d'autant plus empressé de recommander vivement l'affaire à Votre Majesté, que nous avons entendu dire que quelques personnes travailloient à sauver un petit nombre de prisonniers, et à obtenir leur mise en liberté. Ayez bien soin que cela n'ait pas lieu, et n'épargnez aucun moyen, aucun effort pour que ces hommes exécrables périssent dans les supplices qui leur sont dus '. Tant que cela ne sera pas accompli, la victoire qui vient d'être remportée ne contribuera que pour...

Bibliographic information