Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

Imprimerie et Fonderie de RIGNOUX et Ce

• rue des Francs-Bourgeois-S.-Michel, 8.

LA RÉVOLUTION

DE 1830.

ET

LE VÉRITABLE PARTI RÉPUBLICAIN,

EXPOSÉ DU PLAN DE CE PARTI EN JUILLET;

MÉMORIAL HISTORIQUE DE LA RÉVOLUTION,

DE SES CAUSES ET DE SES SUITES,
COMPOSÉ EN PARTIE DE MORCEAUX ÉCRITS AU MOMENT DES ÉVÉNEMENS.

PAR M. AUGUSTE FABRE.

[merged small][graphic][merged small]

--

FOLLO THE QUE D

THOISNIER-DESPLACES, LIBRAIRE,

RUE DE L'ABBAYE, 14.

1833.

[merged small][merged small][merged small][ocr errors]

CAN

TON

[ocr errors]
[ocr errors]

Ce n'est point ici une publication où l'on ait en vue un succès littéraire. C'est une apologie. Le véritable parti républicain était, en quelque sorte, jugé par défaut. J'apporte les pièces du procès. On y verra que, plusieurs mois avant la révolution, ce parti prévoyait seul à quelles mesures se porterait la cour (1), et préparait seul des moyens de résister à ces mesures. On y trou

[ocr errors]

(1) L'homme qui a déployé le plus de caractère dans le parti d'Orléans, le seul même qui, pour son malheur, ait montré de la décision et de la fermeté, croyait que tout se passerait fort doucement. En répondant, dans la Tribune du 21 septembre 1829, aux menaces des journaux ministériels, j'avais dit : « Que si par hasard ces catégories de nouvelle fabrique réussissaient devant une seule des trente-six Cours royales, ce serait encore bien pis. Que nos ministres y prennent garde, quelques gouttes de sang peu«vent être peu de chose à leurs yeux; mais la France n'en jugerait . pas de même. Dans les circonstances où nous nous trouvons, la • vue de quelques gouttes de sang produirait une commotion fou« droyante. Que ce sang fût versé par des Trestaillons ou des Jeffe

ries, par le stylet ou par la hache, peu importerait à la France. « Je le répète, qu'ils prennent garde au premier sang versé. » Le jour même, l'homme assurément fort distingué, dont je parle me dit en souriant: Vous avez pris la chose bien au sérieux : nous ne sommes plus au temps des Jefferies, ni même des Trestaillons. Il ne s'agira pas de Nous verrons, lui répondis-je. sang. Le 27 juillet, il était, ainsi que moi, sous le coup d'un mandat d'amener par devant un conseil de guerre.

·

T. I.

[ocr errors]
[ocr errors][merged small]
[ocr errors]

« PreviousContinue »