Page images
PDF
EPUB

TRAITÉ

DE

DROIT PUBLIC INTERNATIONAL

PREMIÈRE PARTIE

PROLEGOMÈNES ET THÉORIES GÉNÉRALES

DU MÊME AUTEUR

Traité du Régime de Communauté. 1894, 2 vol. in-8 ; Larose, éditeur, Paris..

12 fr. Traité théorique et pratique de l'Arbitrage international.

1893 Ouvrage récompensé par l'Institut de France, en 1897. I vol. in-8 : Larose, éditeur, Paris .

10 fr. Traité des Hypotbèques. 1900. 1 volume ; Larose, éditeur.

Paris. . La Conférence internationale de la Paix. Etude histo

rique, exégétique et critique des travaux et des résolutions de la Conférence de La Haye de 1899, avec une préface de M. Léon Boorgeois, premier délogue de la France à la Conférence de la

Paix. 1900, I vol. in-8 ; Rousseau, éditeur, Paris . . 10 fr. Traité de la Prescription en matière civile et criminelle.

1903. 1 vol. in-8; Larose, éditeur, Paris Traité des Privilèges. 1903, 1 volume ; Larose, éditeur,

Paris Traité théorique et pratique des Contrats relatifs à l'hypo

thèque légale de la femme mariée. 1903, 1 vol. in-8, 2e édi

tion ; Chevalier- Marescq et Cie, éditeurs, Paris. . 6 fr. Les lois et coutumes de la guerre sur terre, avec une préface

de M. F. de Martens. 1903, 1 vol. in 8 ; Chevalier-Marescq et Cie, éditeurs, Paris.

7 fr. Le Traité d'arbitrage permanent au XXe siècle. 1904, Paris.

3 fr.

.

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small]

PROFESSEUR DE DROIT INTERNATIONAL PUBLIC A L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE

ASSOCIÉ DE L'INSTITUT DE DROIT INTERNATIONAL

PREMIÈRE PARTIE

LES PROLEGOMÈNES
I. – Notions générales et historiques. II.

Sources,

LES THÉORIES GÉNÉRALES
I. Personnalité étatique et principe de souveraineté.
II. Conditions nécessaires pour l'accomplissement de la mission

internationale de l'Etat.
III. – Causes primordiales et secondaires, de nature à exercer une influence

soit absolue, soit relative, sur les destinées de l'Etat.
IV. – Solution par la voie du droit des litiges internationaux.

PARIS
LIBRAIRIE GÉNÉRALE DE DROIT & DE JURISPRUDENCE
Ancienne Librairie Chevalier-Marescq et C" et ancienne Librairie F. Pichon réunies

F. PICHON ET DURAND-AUZIAS, ADMINISTRATEURS
Librairie du Conseil d'État et de la Société de Législation comparée

20, RUE SOUFFLOT, (5° ARR')

1905

[merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

INTRODUCTION

Longtemps traité de chimère ou, tout au moins, de conception essentiellement imparfaite, le Droit public international prend, aujourd'hui, les allures d'une science ferme, aux contours nettement accusés, aux principes établis sur des bases solides. Il constitue, à notre époque, un droit véritable, ne manquant d'aucun des éléments nécessaires soit

pour
l'existence, soit

pour le progressif développement.

Ce phénomène, dont la réalité est devenue tangible dès la seconde moitié du précédent siècle, ira s'affirmant de plus en plus au cours du siècle présent ; il n'a, d'ailleurs, rien de surprenant pour celui qui suit avec une attention soutenue les vicissitudes des sociétés humaines. Jadis, séparés par des barrières de toute sorle, par les haines de race, la diversité des intérêts, l'ambition des puissants et la difficulté des communicalions, les divers groupements humains ne se rencontraient guère que dans les conflits sanglants, qui, pour des causes le plus souvent ignorées d'eux, les mettaient aus prises à des intervalles peu séparés. La conscience de la communauté universelle n'existait point dans les masses ; elle était le propre de quelques rares esprits MÉRIGNHAC

1

« PreviousContinue »