Page images
PDF
EPUB

DICTIONNAIRE

ENCYCLOPÉDIQUE

DES

[graphic]

druge

OXFORU CYSTOSPORÉS. Dans sa classification des Champignons, basée sur la structure des organes reproducteurs, M. Léveillé a réuni sous le nom de Cystosporés tous les Champignons inférieurs dont « les réceptacles sont floconneux, cloisonnés, simples ou rameux, et les spores continues, renfermées dans un sporange terminal, membraneux, muni ou non d'une columelle centrale. »

Ce groupe, qui comprend notamment les genres: Crateromyces Cord., Ascophora Tod., Mucor Link., Hydrophora Tod., Pilobolus Tod., etc., correspond, en partie, à la famille des Mucorinées (voy. ce mot).

ED. LEFÈVRE.

CYSTOTOMES. Cystolomus, de xuotn, vessie, et teu velv, couper. Allemand, Steinmesser, anglais, kystotom, italien et espagnol, cistotomo. Nom générique d'un grand nombre d'instruments destinés dans l'opération de la taille à inciser la vessie et surtout le col vésical. Ces instruments sont parfois désignés sous le nom de cystitomes. Thompson, dans son traité pratique, divise les instruments de section de la prostate en deux types : 1° ceux qui, terminés par un bouton glissant dans la rainure du cathéter, sont incapables de léser les parties voisines, s'ils viennent à abandonner le conducteur; 2° ceux qui sont munis de lames d'une largeur calculée, dans le but de faire constamment des sections de grandeur exactement déterminée. Cette classification est fort arbitraire, et le spécialiste anglais ne tarde pas à l'abandonner.

La division la plus rationnelle sépare les cystotomes en deux grandes classes : 10 ceux qui coupent les tissus de dehors en dedans, par pression; 2. ceux qui sectionnent les parties de dedans en dehors, par traction. Quelques-uns peuvent être employés des deux façons, à la volonté de l'opérateur.

Inciser la prostate dans une étendue déterminée, dans une direction précise, sans s'exposer à dépasser ses limites, ménager les vaisseaux et les organes voisins, proportionner exactement l'ouverture de la vessie aux dimensions du calcul, c'est pour remplir ces conditions multiples que les inventeurs se sont donné DICT. ENC. XXV.

1

libre carrière et ont encombré l'arsenal de la chirurgie d'une multitude d'instruments, la plupart oubliés aujourd'hui. Les tailles hypogastrique et rectale, les tailles chez la femme, ont donné naissance à bien moins de productions de ce genre.

A. Cystotomes coupant de dehors en dedans. Le plus simple et le premier mis en usage est le bistouri commun, dont la forme et les dimensions ont subi bien des modifications depuis les temps anciens. C'est au bistouri qu'avaient recours les Hindous, les Égyptiens, les Grecs, les contemporains et les successeurs de Celse, pour mettre à jour le calcul poussé au périmée. Quand la taille avec dilatation, la méthode de Marianus, succéda dans nos pays au petit appareil, l'incision des parties ne dépassant guère la région spongieuse de l'urèthre, une simple lancette à deux tranchants recouverte par une bandelette de linge jusqu'à quatre et cinq lignes de sa pointe suffit à la pratiquer. Jean-Louis Petit, dans son traité des maladies chirurgicales, figure trois de ces lithotomes, l'un ancien à lame arrondie à son extrémité, les autres à lame pointue.

A mesure que l'on sentit l'utilité de prolonger l'incision vers le col de la vessie, on allongea la pointe de la lancette de Mariano et des Collot, on diminua la largeur de la lame. Il est douteux cependant qu'avec un tel instrument et malgré son coup de maitre Maréchal divisât la prostate dans toute sa longueur et atteignit le col vésical, comme il se l'imaginait. C'est également avec le couteau qu'opérait Frère Jacques quand, avec la hardiesse que donne l'ignorance du danger, il plongeait son instrument jusqu'au cathéter arrondi, non cannelé, et pénétrait dans la vessie. Après lui Cheselden, modifiant avantageusement la taille latéralisée, pratiquait l'incision des parties profondes avec un petit scalpel, un peu plus courbé sur son tranchant, près de sa pointe, que l'instrument, convexe d'un côté seulement, qui lui servait pour arriver jusqu'au conducteur urethral.

Le bistouri de Cheselden, plus ou moins modifié, est encore adopté par beaucoup d'opérateurs, surtout en Angleterre, pour sectionner la prostate et le col vésical, soit de dedans en dehors, soit de dehors en dedans.

Le rasoir à double tranchant de Franco rentre aussi dans cette classe.

Comme type des cystotomes agissant du dehors vers la profondeur, nous citerons les gorgerets tranchants. Ces instruments font dans les parties une section proportionnée à la largeur de leur lame.

Le gorgeret de Hawkins est formé par une lame insérée à angle obtus sur un petit manche. Concave dans sa largeur, cette lame présente deux bords, l'un mousse, l'autre tranchant, qui se réunissent du côté du bord mousse en un point occupé par un petit bouton arrondi. Le bord mousse est légèrement convexe, le bord tranchant incliné en forme d'angle oblus.

Cline plaça le bouton conducteur à l'extrémité du bord mousse, qui n'offre plus de courbure, il donna à l'extrémité de la lame tranchante une obliquité plus grande pour mieux assurer son action. Ces modifications se retrouvent dans le gorgeret de Desault.

Dorsey se servait d'un gorgeret complétement mousse à son extrémité terminale, pendant qu'Abernethy donnait une forme en dos d'âne à la lame coupante de son instrument.

Repoussant à la fois, et la grande courbure de Hawkins et les lames horizontales, larges, presque plates, de Desault, Cruikshank, etc., Scarpa modifie de nouveau le gorgeret. Son instrument n'a que quatre lignes de largeur et deux de profondeur, sa largeur diminue insensiblement vers l'extrémité de l'instrument. Le bord tranchant est un véritable bistouri, droit près de sa pointe, mais il se relève graduellement et devient convexe au-dessus du niveau du cathéter, de sorte que dans sa plus grande convexité il a six lignes de largeur. En outre, l'inclinaison de la lame tranchante sur l'axe longitudinal du conducteur est telle, qu'elle forme un angle de soixante-neuf degrés, c'est-à-dire qu'elle est la même que celle du côlé gauche de la prostate sur l'axe longitudinal du col de l'urethre.

Blicke a fait disposer le bouton du gorgeret de telle façon qu'il ne peut quitter la rainure du conducteur qu'en arrivant à son bec. Keith, d'Aberdeen, se sert d'un gorgeret spécial, large de vingt-deux à vingt-huit millimètres. Son bord, primitivement affilé, est ensuite émoussé à la lime, de sorte qu'il peut diviser la prostate, mais non les parois de la vessie. Ce chirurgien ne l'emploie, au reste, que pour agrandir l'incision faite par le bistouri boutonné.

Analogues aux gorgerets dans leur mode d'action sont les couteaux à large lame, qui coupent forcément les parties de la superficie vers la profondeur.

J. Hunler employait un couteau à lame courte, convexe, inclinée sur le manche; B. Brodie un bistouri boutonné, terminé par une sorte de pointe mousse destinée à s'engager dans la cannelure du conducteur. Le bistouri de Langenbeck est muni d'un ressort qui le transforme à volonté d'instrument pointu en instrument boutonné. Smith, de Leeds, se sert de couteaux boutonnés dont la lame présente quatre largeurs différentes, pour suffire à tous les cas.

Comme on avait fait des gorgerets tranchants simples, on en a construit de doubles pour la taille bilatérale. Tels sont les cystotomes doubles de Scarpa, de Béclard, de A. Cooper, qui ne méritent qu'une simple mention.

Les rondaches de Ledran étaient des lames plates, à tranchant arrondi, de largeur variable, quatre, six et neuf lignes, destinées à couper, en pénétrant dans la vessie, la prostate et le col vésical. Deschamps propose de leur donner un peu plus de largeur et surtout d'émousser leur pointe, pour ne pas s'exposer à blesser la vessie.

Lecat invente en 1742 son gorgeret-cystitome, fendu dans toute sa longueur en deux parties réunies par une charnière, pour servir de dilatatoire par leur écartement. Un des côtés porte un bistouri lithotome qui fait une incision, variable avec la saillie de la lame.

Plus tard, le chirurgien de Rouen se sert d'un gorgeret non brisé, sur le dos duquel est adaptée la lame tranchante. Il l'abandonne pour le bistouri, le reprend ensuite, le redresse, puis le recourbe à nouveau. Il en termine le bec par un bouton transversal qui s'engage dans la rainure du cathéter, dont les bords inclinés l'un vers l'autre, galerie rabattue, embrassent le bouton. Enfin, plus tard, il supprime ce bouton.

Laumonjer, de Rouen (1786), ajoute au gorgeret-cystitome une tige latérale placée au-dessus de la rainure et terminée par une lame angulaire, tranchante et piquante, qu'on fait saillir avec un bouton entre les parties latérales du bec, pour inciser l'urethre et conduire sûrement dans la rainure du conducteur la pointe du cystotome.

Bromfield propose deux gorgerets, dont l'un, mousse, sert de conducteur au second, muni d'un bord tranchant.

Nous ne pouvons que signaler la lame tranchante, convexe, à pointe aiguë, que Pouteau glissait dans la cannelure de son directeur; les cystotomes de Dupuy (1756), de Duvergier, de Massoti, de Chabrol ; le cathéter-lithotome de Daimée, ainsi que la tenette-lithotome de Moreau, de Bar-le-Duc. On trouvera dans le traité de la taille de Deschamps la description de tous ces instruments, depuis longtemps oubliés.

Pour la taille urethrale de la femme, Louis (1746) emploie un conducteur à plaque extérieure, fendu dans sa longueur pour laisser passer une lame tranchante, saillante des deux côtés, et portant deux plaques entre lesquelles la lame est cachée. L'incision des tissus se fait de dehors en dedans.

Leblanc supprime un des côtés de l'instrument. Hoin, de Dijon, se sert d'un dilataloire-lithotome composé de deux pièces s'écartant à volonté pour dilater l'urethre, et d'une lame glissant dans une galerie rabattue, creusée le long de la première pièce. L'incision se fait à volonté, avant ou après la dilatation.

Plus près de nous, Civiale, pour la taille bilatérale, proposait d'adapter au cathéter un lame triangulaire à double tranchant, sorte de gorgeret aplati qu'on enfonce transversalement dans le périnée, guidé par la rainure du conducteur. Pénétrant directement jusque dans la vessie, l'opération serait ainsi terminée d'un seul coup.

Depuis quelques années, on a songé à pratiquer la taille avec le thermocautère, mais les résultats obtenus par Mallez, et les expériences de Th. Anger, seront mieux appréciés à propos de la cystotomie.

B. Cystotomes coupant de dedans en dehors. Le bistouri simple ou boutonné, à lame longue et étroite, peut être employé dans ce but. Conduit jusque dans la vessie, il coupe les tissus en sortant au lieu de les diviser en entrant. Thompson, qui fait habituellement la section de dehors en dedans, reconnaît la sécurité plus grande que donne une lame mousse à l'extrémité.

Son bistouri ordinaire, à manche fixe, à lame légèrement convexe, doit mesurer pour un adulte de dix-neuf à vingt centimètres, dont huit à dix pour la lame, tranchante dans une étendue de vingt-cinq millimètres environ.

Le bistouri boutonné est de même forme; sa lame, longue de dix centimètres, dont trente-cinq millimètres pour le tranchant, doit se terminer par une extrémité mousse pouvant glisser aisément dans la cannelure du cathéter.

Le bistouri boutonné de Blizard, très employé en Angleterre, présente une lame longue, étroite, de largeur uniforme, et qui se termine par une sorte d'onglet, très-bien disposé pour suivre la rainure du cathéter.

Sharp, Moreau, Sabatier, incisaient avec le lithotome pointu ou le simple bistouri, de dedans en dehors, le col et la prostate.

Lecat, avant l'invention de son gorgeret-cystitome, se servait d'un véritable petit couteau, très-épais, à tranchant convexe, à dos concave et cannelé, pour diviser les parties profondes.

C'est en 1748, sous le voile de l'anonyme, que Frère Côme fit paraître dans le journal de Verdun la description de son lithotome caché. Ce n'était point une invention, mais une imitation du bistouri ou attrape-nigaud de Bienaise, corrigé par Thibault. Le nouveau de l'instrument était que la lame, sortie de sa gaine, incisait le col et la prostate en sortant de la vessie, à l'inverse de tous les cystolomes employés jusqu'alors. Le lithotome caché ne fut pas admis sans conteste, et Deschamps rapporte longuement l'histoire de cette guerre ouverte entre Lecat et Frère Côme, qui dura plusieurs années, et ne se termina que sous les railleries du public. En vain l'Académie de chirurgie, par la bouche de Louis, avait jugé très-défavorablement le lithotome caché; ses succès, dit l'historien de la taille, allèrent toujours en croissant.

Caqué donne une pointe mousse à la lame de l'instiument. Lecat, son détrac

« PreviousContinue »