Revue des deux mondes

Front Cover
Au Bureau de la Revue des deux mondes, 1860

From inside the book

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

page 829: évocation de l'abbé de Sambucy, cousin de M. de Bonald

User Review - Flag as inappropriate

P.952

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 316 - Le Sénat maintient ou annule tous les actes qui lui sont déférés comme inconstitutionnels par le gouvernement, ou dénoncés pour la même cause par les pétitions des citoyens.
Page 260 - J'espère que non! Pourtant vous êtes très-jolie. On ne m'avait pas dit ça non plus, et je vous trouve même , à mesure que je vous regarde , remarquablement jolie. Cela m'inquiète un peu, je ne vous le cache pas. — Pourquoi, madame? — Pourquoi? Oui, vous avez raison. Les laides se croient belles , et au désir de plaire elles ajoutent le ridicule. Il vaut peut-être mieux que vous soyez capable de plaire,... pourvu que vous n'en abusiez pas. Voyons, êtes-vous assez bonne fille et assez...
Page 259 - J'ai donc le plus grand désir que nous puissions nous entendre et nous convenir mutuellement. Pour cela, il faut deux choses: l'une, c'est que mes offres vous paraissent satisfaisantes ; l'autre , que notre manière de voir ne soit pas par trop opposée, car ce serait la source de contrariétés fréquentes.
Page 258 - ... de son fauteuil; cela et sa figure souffrante la font paraître plus âgée de quinze ans. Elle n'a jamais dû être ni belle ni bien faite; mais sa physionomie est expressive et caractérisée. Elle est très brune; ses yeux sont magnifiques, assez durs, mais francs.
Page 313 - Considérant que la polémique ouverte dans ce journal, au sujet des engrais industriels, est de nature à infirmer la valeur et les résultats des mesures de vérification prises par l'administration; qu'elle ne peut porter que l'indécision dans l'esprit des acheteurs et nuire ainsi considérablement à l'agriculture, en les détournant d'employer une substance dont les excellents effets, lorsqu'elle est de bonne qualité, ne sont pas contestables, Arrêtons : Art.
Page 261 - Quand on est très-pauvre, et que l'on ne veut pas se laisser aller à la misère, les journées sont bien remplies, allez! — Mais on a dû cependant vous obséder beaucoup, jolie comme vous l'êtes? — Non, madame; personne ne m'a obsédée. Je ne crois pas aux persécutions qui ne sont pas du tout encouragées. — Je pense comme vous, et je suis contente de votre manière de répondre. Donc vous ne craignez rien pour vous-même dans l'avenir? — Je ne crains rien du tout. — Et cette solitude...
Page 258 - ... tu vas voir. Puisque j'ai encore une soirée de liberté, la dernière probablement, j'en vais profiter pour te raconter l'entrevue. Il me semblera que je cause encore avec toi au coin de ton feu, berçant Chariot d'une main et amusant Lili de l'autre. Chers amours, que font-ils en ce moment?
Page 320 - Le compte rendu des séances du Corps législatif par les journaux ou tout autre moyen de publication ne consistera que dans la reproduction du procès-verbal dressé à l'issue de chaque séance par les soins du président du Corps législatif.
Page 260 - Elle a sans doute craint la méfiance qu'inspiré le malheur; mais elle a eu bien tort en ce qui me concerne; votre dévouement m'intéresse, et si nous nous convenons d'ailleurs, je veux que vous vous ressentiez de mon estime. Fiez-vous à moi; je ferai de mon mieux. — Ah ! madame, lui répondis-je, que j'aie ou non le bonheur de vous convenir, laissez-moi vous remercier de ce bon mouvement de votre cœur!
Page 271 - On n'a plus d'opinion sur rien, on se plaint de tout et on ne sait le remède à rien. On dit du mal de tout le monde et on n'en est pas moins bien avec tout le monde. Il n'ya plus d'indignation, il n'ya que de la médisance, on prédit 'sans cesse les plus grandes catastrophes, et on vit comme si on jouissait de la plus profonde sécurité. Enfin, on est vide et creux comme l'incertitude, comme l'impuissance, et au milieu de ces esprits troublés et de ces •convictions usées, j'aime cette vieille...

Bibliographic information