La France protestante: ou, Vies des protestants français qui se sont fait un nom dans l'histoire depuis les premiers temps de la réformation jusqu'à la reconnaissance du principe de la liberté des cultes par l'Assemblée nationale; ouvrage précéde d'une notice historique sur le protestantisme en France, suivi de pièces justificatives, et rédigé sur des documents en grand partie inédits, Volume 10

Front Cover
J. Cherbuliez, 1858 - Protestants - 10 pages
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

page 65 et 64

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 355 - A ces causes, et autres à ce nous mouvant, de l'avis de notre Conseil, et de notre certaine science, pleine puissance et autorité royale.
Page 386 - A CES CAUSES, et autres à ce nous mouvant, de l'avis de notre Conseil et de notre certaine science...
Page 388 - RPR ont embrassé la catholique ; et d'autant qu.au moyen de ce, l'exécution de l'édit de Nantes et de tout ce qui a été ordonné en faveur de ladite RPR demeure inutile, nous avons jugé que nous ne pouvions rien faire de mieux, pour effacer entièrement la mémoire des troubles, de la confusion et des maux que le progrès de cette fausse religion a causés dans notre...
Page 191 - Dieu lui fera la grâce de venger l'injure faite à son roi, à sa maison et à son sang, et à toutes les cours de parlement de France, sur lui et...
Page 391 - Voulons, lisons-nous dans l'ordonnance de 1698, que « l'on établisse autant qu'il sera possible des maîtres et des « maîtresses dans toutes les paroisses où il n'y en a point « pour instruire tous les enfants...
Page 391 - ... de les dénoncer aux officiers des lieux, le tout à peine, en cas de contravention, contre les hommes des galères à perpétuité, et contre les femmes d'être rasées et enfermées pour le reste de leurs jours dans les lieux que nos juges' estimeront à propos, et de confiscation des biens des uns et des autres.
Page 391 - ... de cent cinquante livres par an pour les maîtres, et de cent livres pour les maîtresses , et que les lettres sur ce nécessaires soient expédiées sans frais, sur les avis que les archevêques et évêques diocésains, et les commissaires départis dans nos provinces pour l'exécution de nos ordres nous en donneront.
Page 388 - Nous voyons présentement avec la juste reconnaissance que nous devons à Dieu, que nos soins ont eu la fin que nous nous sommes proposée, puisque la meilleure et la plus grande partie de nos sujets de ladite RPR ont embrassé la catholique...
Page 37 - Dieu, et par ce moyen aider et soulager nostre foy, à cause de l'infirmité et rudesse qui est en nous, et qu'ils sont tellement signes extérieurs, que Dieu...
Page 254 - ... ont été faites de leur part pour ce qu'ils ont estimé leur être nécessaire, tant pour la liberté de leurs consciences que pour l'assurance de leurs personnes, fortunes et biens, et pour...

Bibliographic information