Page images
PDF
EPUB
[graphic][merged small][merged small]

55, RUE

[blocks in formation]
[blocks in formation]

Avocat à la Cour royale, ancien chef au cabinet du Ministre de l'Interieur.

[merged small][merged small][ocr errors]

PEW-YOR!

PARIS
CHEZ LES ÉDITEURS, 61, RUE DE PROVENCE

CHEZ FURNE
55, RUE SAINT-ANDRÉ-DES-ARTS

CHEZ PAULIN

60, RUE RICHELIEU

1846

al

Dor

SOMMAIRE DES MATIÈRES

CONTENUES

DANS LE DEUXIÈME VOLUME.

SEPTIÈMB PARTIB.

Ministère du 12 mars 1835 (suite).

[ocr errors]

Suite de l'affaire Fieschi. Découvertes du commissionnaire qui

a transporté la malle. Du cocher. · Du dépositaire de la malle. De la demeure de Fieschi. De celle de la femme Petit et de Nina Lassave. Morey et Pepin. Conspiration.

- Révélations faites par Nina et par Fieschi. Arrestation de Pepin à Lagny. - Charges contre lui. Essais de la traînée de poudre au Père-Lachaise. Carnet de Fieschi et registre de Pepin. Ouverture des débats. Interrogatoire. Déposition de M. Lavocat. – Il reconnaît Fieschi à la Conciergerie. Confiance de l'accusé. - Ses révélatious à son ancien bienfaiteur. Son langage étrange devant la Chambre des pairs.

· Sa vanité féroce. Sa lettre et son présent au fils de son défenseur, Me Parquin. Lecture de son arrêt de mort. Son exécution et celle de Morey et Pepin. Calme de la situation. — Étrange incident au cabinet des ministres. — M. Humann et la conversion des rentes.-Crise ministérielle.-- Retraite de M. Humann.

De la proposition Gouin. - Discussion. - M. Thiers à la tribune. Son discours sur la question. Adoption de la proposition Gouin. Crise ministérielle. Examen des sources de division entre M. Guizot et M. Thiers. Phases diverses de leur union et de leurs dissidences. De M. Guizot.

De son libéralisme et de ses tendances vers les institutions anglaises. Origines opposées de l'aristocratie en Angleterre et en France. - Impossibilité d'imiter en France l'organisation politique de la Grande-Bretagne. Manque d'audace des partisans de cette organisation pour la France. - De sir Robert Peel et de lord John Russel : de M. Guizot et de M. Thiers : leur union est possible.

[ocr errors]

HUITIÈME PARTIE.

Ministère du 22 février 1836.

Ajournement de la loi de conversion. - Le cabinet obtient une

grande majorité. – Grandes questions d'intérêts publics. Chemins vicinaux. Responsabilité ministérielle et des agents du pouvoir. Loi de douanes. Système protecteur, mais non absolu. Des dépenses de travaux publics : leur assiinilation à une salle à manger sous la restauration. — Tentative d'assassinat sur la personne du roi par Alibaud. Son cynisme. Ses antécédents, sa vie, sa famille. Son interrogatoire. — Sa tenue à l'audience de la cour des pairs. Son exécution. Démission de M. Thiers. Son voyage en Italie.

[ocr errors]
[ocr errors]

NEUVIÈME PARTIE.

Ministère du 6 septembre 1836.
Causes de la démission de M. Thiers. 1° Affaires de la Suisse.

Du conclusum et de l'espion Conseil. Détails circonstanciés à cet égard. Théorie de M. de Gasparin sur la discrétion des fonctionnaires. On place M. Thiers dans une fausse position. - Il est forcé d'en sortir. Son mot : Je n'ai pas tout su. - A quelle occasion il est provoqué à le dire. – Ses explications à cet égard. - Demande à fin d'enquête faite par MM. Dufaure et Odilon Barrot. Agitation de la Chambre. Embarras du ministère, qui en est sauvé par une lettre due au dévouement de M. de Montalivet. 2° Affaires d'Espagne.

M. le comte Molé. Son caractère. Discussion. Intérêts de la France en Espagne. Caractère des révolutions de ce pays.

Mission de M. Mignet. Situation des puissances étrangères.

Traité de la quadruple alliance. Ministère de MM. Martinez de la Rosa et Toréno. Leur énergie. On désire généralement l'intervention. De la coopération. - Ministère Mendizabal. Tendances libérales. — Du ministère Mendizabal, on arrive au ministère Isturitz. - De la translimitation. Toute intervention est rejetée par les événements de la Granja. Le ministère du 6 septembre a été formé sur cette scission. · M. Thiers se tient à l'écart. Les lois de disjonction et de non-révélation repoussées amènent la dissolution du cabinet du 6 septembre.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

[merged small][ocr errors][merged small]

Sa situation devant les Chambres. Brillante polémique entre

M. Guizot, M. Odilon Barrot et M. Thiers. Importance de

« PreviousContinue »