La religion, poëme

Front Cover
Chez Desaint & Saillant, 1763 - French poetry - 474 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 109 - LOUIS, PAR LA GRACE DE DlEU , Roi DE FRANCE ET DE NAVARRE: A nos âmes & féaux Confeillers -les Gens tenant nos Cours de Parlement , Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel , grand Confeil , Prévôt de Paris , Baillifs , Sénéchaux , leurs Lieutenans Civils & autres nos Jufticiers qu'il appartiendra : SALUT.
Page 110 - Permiffion ; qu'avanr de l'expofer en venre , le manuferir qui aura fervi de copie à l'impreflîon dudir Ouvrage , fera remis dans le même érar où l'approbarion y aura éré donnée , ès mains de norre rrès-cher & féal Chevalier , Chancelier...
Page 110 - Ordres ; qu'il en fera enfuire remis deux exemplaires dans norre Bibliorheque publique, un dans celle de norre Châreau du Louvre...
Page 29 - C'est pour moi que je vis, je ne dois rien qu'à moi. La vertu n'est qu'un nom , mon plaisir est ma loi. Ainsi parle l'impie, et lui-même est l'esclave De la foi, de l'honneur, de la vertu qu'il brave ; Dans, ses honteux plaisirs , s'il cherche à se cacher...
Page 126 - Apprennent que pour nous le ciel moins rigoureux Ne demanda jamais le sang d'un malheureux ; Et qu'un cœur qu'a brisé le repentir du crime Est aux yeux d'un Dieu saint la plus sainte victime. Tes illustres martyrs sont tes premiers trésors...
Page 197 - Kaine affreuse , ou plutôt impitoyable rage , Quand, par elle aveuglés , nous croyons rendre hommage Au Dieu qui ne prescrit qu'amour et que pardon ! Dieu de paix , que de sang a coulé sous ton nom ! N'ont-ils jamais marché que sous ton oriflamme F...
Page 112 - Il est fermé ce temple , où par cent nœuds d'airain La Discorde attachée , et déplorant en vain Tant de complots détruits , tant de fureurs trompées, Frémit sur un amas de lances et d'épées. Aux champs déshonorés par de si longs combats La main du laboureur rend leurs premiers appas.
Page 110 - P refenres feronr enregiftrées rour au long fur le Regiftre de la Communauré des Imprimeurs & Libraires de Paris, & ce dans rrois mois de la dare...
Page 24 - Et lui feul infini n'a jamais commencé. Quelle main, quel pinceau dans mon ame a tracé D'un objet infini l'image incomparable ? • Ce n'eft point à mes Cens que j'en fuis redevable...
Page 170 - Talapoins, qui euflent penetré dans nos maifons pour perfuader leur Religion à nos femmes, à nos enfans, & à nous-mêmes par leurs livres & par leurs entretiens ; qui euflent élevé des Pagodes au milieu des Villes...

Bibliographic information