Page images
PDF
EPUB

RECUEIL

DES

TRAITÉS ET CONVENTIONS

CONCLUS PAR

L'AUTRICHE.

[graphic]

TRAITÉS ET CONVENTIONS

LES PUISSANCES ÉTRANGÈRES, DEPUIS 1763 JUSQU'À
SYAONTARIO

LÉOPOLD BARON DE NEUMANN, CONSEILLER AULIQUE, DOCTEUR ET PROFESSEUR DE DROIT INTERNATIONAL

À L'UNIVERSITÉ DE VIENNE

ADOLPHE DE PLASON, CONSEILLER DE SECTION AU MINISTÈRE I. ET R. DE LA MAISON DE L'EMPEREUR

ET DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES.

VIENNE
IMPRIMERIE „STEYRERMÜ HL”.

1883.

RECUEIL

DES

TRAITÉS ET CONVENTIONS

CONCLUS PAR

L’AUTRICHE

AVEC

LES PUISSANCES ÉTRANGÈRES, DEPUIS 1763 JUSQU'À

NOS JOURS.

PAR

LÉOPOLD BARON DE NEUMANN,

CONSEILLER AULIQUE, DOCTEUR ET PROFESSEUR DE DROIT INTERNATIONAL

À L'UNIVERSITÉ DE VIENNE

ET

ADOLPHE DE PLASON,
CONSEILLER DE SECTION AU VINISTÈRE I. ET R. DE LA MAISON DE L'EMPEREUR

ET DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES.

NOUVELLE SUITE

TOME DIXIÈME.

VIENNE.
IMPRIMERIE „STE Y RERM ÜH L”.

1883.

-145 2. 8. Go Aus 263,1

MAR 191884 Sumner fund. .

[ocr errors]

PRÉFACE.

Nous avons pris soin de faire précéder la Nouvelle Suite de notre Recueil d'une préface assez détaillée. Le lecteur bienveillant y trouvera une esquisse sommaire des grands événements historiques et des principaux changements territoriaux survenus en Europe depuis le traité de Paris du 30 mars 1856 jusqu'en 1877.

Après les guerres sanglantes de 1854, de 1859, de 1866 et la dernière lutte entre la France et l'Allemagne réunie sous les drapeaux de la Prusse, on pouvait croire que l'Europe épuisée d'hommes et d'argent' se reposerait pendant longtemps, afin de guérir ses plaies et de vaquer aux affaires de la paix.

L'année 1877 paraissait clore l'ère des grandes guerres. Mais l'apparence était des plus trompeuses.

La plus grande question du siècle, la plus riche en conséquence, d'une portéc incalculable, la question orientale, ajournée depuis près d'un siècle allait être posée et s'imposer à l'Europe entière. Qu'on nous permette d'être un peu plus explicite en abordant cette question. Un grand nombre des documents sur la plus récente époque, que nous insérons dans notre Recueil de la nouvelle suite sont consacrés à la question orientale. Il n'entre pas dans notre tâche d'écrire l'histoire des traités, mais de fournir les matériaux indispensables à ceux qui écriront cette histoire. Toutefois nous croyons

nous croyons de notre devoir d'exprimer en toute franchise dans cette préface qui nous en offre l'oppor

« PreviousContinue »