Revue contemporaine, Volume 24

Front Cover
Bureaux de la Revue contemporaine., 1856 - Arts
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 234 - Peut-on s'ennuyer en des lieux Honorés par les pas, éclairés par les yeux* D'une aimable et vive princesse, A pied blanc et mignon, à brune et longue tresse?
Page 67 - Seigneur et tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force.
Page 67 - Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée.
Page 42 - Porte ottomane, à la place du secours qu'elle doit prêter au besoin, d'après le principe de réciprocité du traité patent, devra borner son action en faveur de la cour impériale de Russie à fermer le détroit des...
Page 241 - Hé bien , Messieurs , est-ce là tout ce que vous avez à me dire ? Oui Madame. Elle se lève, et en sortant, elle dit tout haut : Vraiment ,je n'eusse jamais cru que des hommes sages pussent demander tant de sottises. Elle fut reçue de tous ses...
Page 30 - La navigation sur le Rhin, du point où il devient navigable jusqu'à la mer, et réciproquement, sera libre, de telle sorte qu'elle ne puisse être interdite à personne...
Page 231 - Vous savez dispenser à propos votre estime: Le pathétique , le sublime , Le sérieux , et le plaisant , Tour à tour vous vont amusant. Tout vous duit, l'histoire et la fable, Prose et vers , latin et françois.
Page 9 - Sa Majesté l'Empereur des Français et Sa Majesté la Reine du Royaume-Uni de la Grande-Bretagne et d'Irlande, ayant...
Page 41 - Bretagne et d'Irlande, Impératrice des Indes, Sa Majesté le Roi d'Italie, Sa Majesté l'Empereur de toutes les Russies et Sa Majesté l'Empereur des Ottomans...
Page 240 - La Duchesse de Bouillon alla demander à la Voisin un peu de poison pour faire mourir un vieux et ennuyeux mari qu'elle avoit, et une invention pour épouser un jeune homme qu'elle aimoit. Ce jeune homme étoit M. de Vendôme , qui la menoit d'une main, et M. de Bouillon (son mari), de l'autre ; et de rire. Quand...

Bibliographic information