Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

trembler au moment même qu'ils se levoient

19. Dans quelle désolation sont-ils tombez ? Que leur chûte est arrivée promptement !ils ont péri tout d'un coup, à cause de leur iniquité.

20. Comme un fonge qui s'évanouit au moment qu'on se leve : de même Seigneur , vous aneantirez leur image dans votre ville.

21. Mon coeur est enflammé, & mes reins en font changez : j'ai été réduit au neant, & je ne l'ai pas sçû.

. 22. Je suis devenu comme une bête devant vos yeux : mais je demeure toujours attaché à vous.

23. Vous m'avez pris par ma main droite, vous m'avez conduit selon votre volonté : & vous m'avez fait après entrer dans la gloire.

24. Car que desirai-je dans le ciel, finon vous? Et qu'ai-je souhaité sur la terre que vous seul

2

25. Ma chair & mon cour ont langui ( d'amour :) Ô Dieu, vous êtes le Dieu de mon coeur, & mon partage pour jamais.

26. Ceux qui s'éloignent de vous périront

: vous avez perdu ces ames adulteres qui se séparent de vous.

و

1.

[ocr errors]

27: Mais pour moi, mon bien est de : me tenir uni à Dieu : & de mettre mon esperance au Seigneur mon Dieu.

28. Pour raconter toutes vos loianages: aux portes de la fille de Sion, De PEpître de S. Paul aux Hebreux .

CHAPITRE IV, Raignons donc que négligeant la

promesse qui nous est faite d'entrer dans ce repos de Dieu, il n'y ait quelqu'un d'entre vous qui en soit exclus.

2. Car on nous a annoncé une heureuse nouvelle aussi-bien qu'à eux; mais la parole qu'ils oüirent ne leur servit de rien n'étant pas jointe avec la foi en ceux qui l'avoient entenduë.

3. Pour nous, qui avons crû, nous entrerons en ce repos, puisqu'il est dit des incredules:J'ai juré dans ma colere qu'ils n'entreront point dans mon repos. Ce qui ayant été dit long-tems depuis que Dieu eut achevé ses ouvrages dans lacréation du monde,

4. Ne se peut entendre du repos dont l'Ecriture dit en quelque lieu, parlant du septiéme jour: Dieu se reposa le septiéme jour après avoir achevé toutes ses oeuvres

[ocr errors]

5. Et il est dit ici: ils n'entreront point dans mon repos.

6. Puisqu'il reste donc un autre repog dans lequel quelques-uns doivent entrer, & que les premiers ausquels cette nouvelle a été annoncée n'y sont point enfrez à cause de leur désobéissance.

7. Dieu détermine encore un jour particulier ; qu'il appelle aujourd'hui, en difant tant de tems après par David, ainsi que je viens de dire : Aujourd'hui, fi vous entendez sa voix, n'endurcissez pas VOS cæurs:

8. Car si Jofué les eût établis dans le vrai repos,

PEcriture ne parleroit point ensuite d'un autre jour de repos.

: 9. Ainsi il reste encore un fabbat un repos pour le peuple de Dieu.

to. Car celui qui est entré dans le repos de Dieu ... se repose aussi lui-même en cessant de travailler, comme Dieu s'est reposé après ses ouvrages.

11. Efforçons-nous donc d'entrer dans ce repos, de peur que quelqu'un ne tombe en une désobéissance semblable à celle de ces incrédules.

12. Car la parole de Dieu est vivante & efficace, & elle perce plus qu'une épée à deux tranchans ; elle entre & penetre

jusques

се

[ocr errors]

jusques dans les replis de l'ame & de l'esprit, jusques dans les jointures & dans les moëlles ; & elle discerne les pensées & les mouvemens du cour.

13. Nulle créature ne lui est cachée; tout eft à nud & à découvert devant les yeux de celui de qui nous parlons.

14. Ayant donc pour grand Pontife JESUS Fils de Dieu, qui est monté au plus haut des cieux, demeurons fermes dans la foi dont nous avons fait profession.

15. Car le Pontife que nous avons n'est pas tel qu'il ne puisse compatir à nos foiblesses

mais il a été tenté comme nous en toutes choses, sans être néanmoins sus jet au peché.

16. Allons donc nous présenter avec confiance devant le trône de fa grace, afin d'y recevoir misericorde , & d'y trouver grace pour être secourus dans nos besoins.

[ocr errors]

P

8 888 888 299 38 8888:8888

88 89 88 898 8:00 VENDREDI VI. JOURNEE'.'

Ia mort desirable au Chrétien com.

me pecheur., pour fatisfaire plei. nement à la justice de Dieu, e recevoir la parfaite remission de fes pechen,

Dimitte nobis debita nostra , ficut & nos dimittimus debitoribus noftris.

Pardonnez-nous nos offenses, comme nout pardonnons à ceux qui nous ont offenfé. L

E paradoxe du desir de la mort pa

roît encore plus incroyable dans cette circonstance que dans les autres. Car qu'y a-t-il au monde qui soit plus terrible à un criminel que le supplice ? Et comment le supplice de la mort ne le seroit-il pas encore mille fois dayantage pour celui à qui la foi apprend l'incertitude de l'état qui doit suivre la mort? Mais donnez-moi un caur vraiment pénitent, un coeur brûlé du zele de la

« PreviousContinue »