Page images
PDF
EPUB

certaine & indubitable qu'elle nous donne , & que l'expérience confirme de la misere présente & du danger où nous sommes

par

le combat continuel de la chair contre l'esprit & de l'esprit contre la chair , avec cet amour prodigieux de la vie & cette crainte fi grande de la mort;. comme si nous craignions d'arriver trop tôt au port, & de nous voir de trop bonne heure en fûreté.

Notre Pere qui êtes dans le Ciet, & qui voyez nos combats & nos périls sur la terre, ne nous abandonnez pas plus long-tems à la tentation ; tirez-nous à vous, & nous mettez à couvert dans ce fein adorable que vous ouvrez à vos enfans & où vous les cacherez

pour

l'éa ternité.

POUR LE MATIN.

Vertu.

[ocr errors]

LA HAINE DU PECHE.
L n'y a point de vraie pénitence fans

la haine du peché, & cette haine doit être souveraine. Car autant que Dieu eft aimable , autant le peché qui est fon ennemi, est digne de haine, Dieu le hat

lui:

a

que Dieu

lui-même souverainement, parce qu'il est la bonté souveraine, & il n'en faut pas davantage à une ame qui veut plaire à Dieu, & qui a ses interêts à coeur, pour lui inspirer une aversion mortelle contre le peché. Nous ne pouvons mieux connoître jusqu'où va la haine

porte au peché, qu'en considerant ce qu'il a fait pour le punir, pour le détruire, & pour nous faire un remede & un préservatif contre ce poison.

Comment l'a-t'il puni? Un seul peché dans les Anges l'a été d'une maniere si terrible, que la plus noble des créatures de Dieu, devient par-là le monstre le plus difforme & le plus horrible de tous, & que

six mille ans de souffrances pour ce seul peché, ne sont encore que le commencement de leurs douleurs, qui commenceront toûjours & ne finiront jamais.

Le seul peché d'Adam qui paroît fileger & dont il a fait penitence neuf cent ans sur la terre, quel renversement n'at-il point fait dans la nature ? Quelles suites ce peché n'a-t-il point entraînées après lui?

Mais que n'en a-t-il point coûté à Dieu même pour le détruire ? L'esprit humain s'épuiseroit en vain pour representer

a

quelle haine & quelle horreur Dieu a du peché. Pour le concevoir, il faut voir un Dieu s'anéantir en se faisant homme, répandre son sang & mourir sur la croix pour détruire en fa chair les pechez des hommes, & reconcilier les pecheurs en souffrant la mort en leur place. Enfin quel mal est-ce que le peché qui n'a pû être guéri que par la mort même de notre souverain Médecin; que tout autre remede n'est capable que d'irriter & d'augmenter! toutes les graces necessaires pour combattre & pour vaincre en nous nos mauvaises inclinations & les tentations du peché, ou pour en recevoir le pardon, étant l'effet de la passion & de la mort du Fils de Dieu. Après cela si nous croyons que c'est peu de chose que d'offenser Dieu, il faut que nous soyons insensibles à la gloire & à nos propres maux; & nous nous rendons coupables de la plus noire ingratitude, fi nous ne l'évitons de toutes nos forces, & fi pour l'amour de Dieu nous ne le haïssons souverainement.

Mais nous ne discernerons jamais bien fi c'est pour l'amour de Dieu , & non pas par la crainte de l'enfer que nous le fuyons , que quand nous éviterons avec tout le soin possible les plus petits pe

damner pour

[ocr errors]

chez. Car la crainte du supplice éternela souvent beaucoup de part à la fuite des pechez, qui tuant l'ame d'un seul coup, la rendent digne de la mort éternelle; au lieu qu'une ame qui évite avec une grande fidélité les moindres fautes , & tout ce qu'elle croit déplaire à Dieu , quoiqu'elle n'ait pas sujet de craindre qu'il la voulût

pour cela , peut avoir cette consolation qu'elle aime Dieu, & que c'est pour l'amour de lui qu'elle évite & qu'elle hait le peché....

CONCLUSION. S'examiner sur la haine du peché ; sur le motif qui nous l'a fait fuïr, & fi ç'a été pour l'amour de Dieu.

Examen. Humiliation. Priere.

Pleaume 5. Verba mea auribus percipe. Et le Pseaume I 2. Ufquequo, Domine, &c.

Le&ure, chapitre 8. de S. Jean, depuis le v. 31. jusqu'au vers. 45.

PSE A UME s.
Verba mea auribus percipe.
Star

Eigneur, prêtez l'oreille à mes pa

roles : écoutez mes cris. 2. Soyez attentif à la voix de ma prie. re; mon Roi & mon Dieu.

[ocr errors][ocr errors]

3. Car c'est à vous que j'adrefserai ma priere : Seigneur, vous écouterez ma voix dès le matin.

4. Dès le matin je me presenterai devant vous, & je reconnoîtrai que vous n'êtes pas un Dieu qui aimiez l'iniquité.

s. Le méchant ne demeurera point auprès de vous : & les injustes ne fubfifteront point devant vos yeux.

6. Vous haïssez tous ceux qui commettent l'iniquité : vous perdez tous ceux qui parlent avec mensonge.

7. Le Seigneur aura en abomination les sanguinaires & les fourbes ; mais pour moi dans la grandeur de votre misericorde ,

8. J'entrerai dans votre maison : & je vous, adorerai dans votre saint temple avec une crainte respectueuse.

9. Seigneur , conduisez-moi dans votre justice : & à cause de mes ennemis, redressez ma voye devant vos yeux.

10. Car la verité n'est point dans leur bouche: leur cæur n'est que vanité.

11. Leur gofier est un sépulcre ouvert, Ils se servent de leur langue pour tromper avec adresse: jugez-les, mon Dieu.

12. Que leurs desseins soient renversez ; challez-les à cause de la multitude

« PreviousContinue »