Page images
PDF
EPUB

LA VOITURE PUBLIQUE.

[ocr errors]

UN Coche immense & plein de Voyageurs,
Gens de toutes façons, de ville ou de campagne,
Descendait au gilop une haute montagne ;
Les chevaux fatiguaient la main des conducteurs.
La route était étroite , & la pente rapide :

Le Cocher le plus intrépide
N'cât pas vu sans effroi le char se balancer,
De calor en cahot toujours prêt à verser :
Aux deux bords du chemin s'ouvrait un précipice.
Rassemblé sur la route , un rainas de Bandits
Pour piller la voiture attend qu'elle périsse :,
Ils ont loin d'exciter les chevaux par des cris.

Cadrez : vous n'êces pas au bout de la carriers :
» Avancez; vous pourriez revenir en arriere :
» Gourez encor plus fort; courez, mes bons ainis.
D'imprudens Voyageurs, la tête à la portiere,

Egarés par ces aflafins,
En criant avec eux secondaient leurs desseins

Heureusement les.gens de l'équipage ,
Cochers & Poftillons, & des bons Voyageurs

Le plus grand nombre & le plus sage, Congprent les projets de Messieurs les brailleurs.

دو

[blocks in formation]

Pur-tout trahi... far-tour per sécuré...

TOUT
Du moins au sein de ma misere ,
Mon pauvre Chien m'éta't resté,
Je n'é:ais pas seul sur la Terre.
Pour épuiser sur moi la cruauté,
A mes moindres défrs le Sort coujours rebelle,
M'enleve non seul bien... le seul ami fidele
Que mes malheurs ne m'avaient

pas

oré.
( Par M. de la M... de N....)
No. 31. je Juillet 1791.

I

[ocr errors]

Explication de la Charade, de l'Énigmes du Logogriphe du Mercure précédent.

mot de la Charade eft Réfractaire ; celui de l'Enigme en Demain ; celui du Logogriphie eft Cyclope, renfermé dans celui d'Encyclopedie.

LE

[ocr errors][merged small]

CHARA D E.
Tu dois de mon premier devenir la pâture ;
Mon second sert de lit aux pauvres indigens :
La campagne au printemps reçoit de la Nature
Mon tout accompagné de ses riches présens.

( Par Mlle. S. B. G. ágée de 14 ans )

É N I G M E.
MA four me doit fon existence,

Je suis son unique soutien ;
Mais elle a sur mon être une égale puissance ,

Et sans elle je ne suis rien.
A notre seule resseniblance

Nous devons tout notre agrément ;
Malgré le næud qui nous joint constamment,
Nous nous tenons assez conimucément

[ocr errors]

}

Explication de la Charade, de l'Énigme $

du Logogriphe du Mercure précédent. Le mot de la Charade eft Refra@laire ; celui de l'Enigme en Demain; celui du Logogriphe eft Cyclope , renfermé dans celui d'Encyclopedie

.

LE

[ocr errors]

CHARA D E. TU

U dois de mon premier devenit la pâture ; Mon second sert de lit aux pauvres indigens : La campagne au printemps reçoit de la Nature Mon tout accompagné de les riches présens.

(Par Mile, S. B. G. ágie de 14 ans )

ÉN IG ME.
Ma seur me doit son existence,

Je suis son unique soutien ;
Mais elle a sur mon être une égale puissance ;

Er sans elie je ne suis rien.
A notre seule rellenıblance

Nous devons tout notre agrément ;
Malgré le næud qui nous joint constamment,
Nous nous tenons affez conimucément

1

Explication de la Charade, de l'Énigme $

du Logogriphe du Mercure précédent. Le moi de la Charade eft Refraâaire ; celui de l'Enigme en Demain ; celui du Logogriphe eft Cyclope, renfermé dans celui d'Encyclopédie.

LE

[ocr errors]

CHAR A D E.
Tu dois de mon premier devenir la pâture ;
Mon second sert de lit aux pauvres indigens :
La campagne au printemps reçoit de la Nature
Mon tour accompagné de ses riches présens.

( Par Mlle. S. B. G. ágée de 14 ans )

[ocr errors]

É N I G M E.
MA four me doit son existence,

Je suis son unique soutien ;
Mais elle a sur mon être une égale puissance ;

Et sans elle je ne suis rien.
A notre seule refleniblance

Nous devons tout notre agrémem ;
Malgré le naud qui nous joint constamment,
Nous nous tenons afsoz communément

[ocr errors][merged small]
« PreviousContinue »