Revue de l'Anjou

Front Cover
Cosnier et Lachèse, 1901 - Anjou (France)
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 11 - Mémoires historiques relatifs à la fonte et à l'élévation de la statue équestre de Henri IV, par Ch.-J.
Page 41 - Maret, pour avoir exposé des idées trèsmodérées dans un langage plein d'urbanité et de charité, est traité publiquement, dans les journaux soi-disant religieux, d'hérésiarque et d'apostat par les derniers de nos curés. De tous les mystères que présente en si grand nombre l'histoire de l'Église, je n'en connais pas qui égale ou dépasse cette transformation si prompte et si complète de la France catholique' en une basse-cour de l'anti-camera du Vatican.
Page 378 - SE le cardinal archevêque de cette ville, avait condamné solennellement un livre intitulé : Manuel du droit public ecclésiastique français, par M. Dupin, docteur en droit, procureur général près la Cour de Cassation, député de la Nièvre, etc., etc.
Page 209 - Je reconnais que l'universalité des citoyens français est le souverain, et je promets soumission et obéissance aux lois de la République.
Page 388 - ... mais même de donner des réponses détaillées aux questions que vous nous aviez proposées. Au reste, tout récemment, un de nos Vénérables Frères du même royaume , profitant avec une rare prudence d'une occasion favorable, ayant supprimé les divers livres liturgiques qu'il avait trouvés dans son...
Page 15 - Le destinataire de cette lettre est le vicomte Sosthène de La Rochefoucauld, chargé du département des beaux-arts au ministère de la Maison du Roi. La planche de l'Entrée de Henri IV est du chevalier Toschi, graveur parmesan, né en 1788, mort en 1854. Il ne s'agit pas ici de la copie réduite de l'Entrée de Henri IV qui est aujourd'hui au Louvre.
Page 379 - Part. 24 de la loi du 18 germinal an X et du décret du 25 février 1810, a commis un attentat aux libertés , franchises et coutumes de l'Église gallicane consacrées...
Page 280 - L'Institut n'a peut-être jamais traversé une période de deuil comparable à celle qui marquera les débuts du xxe siècle. Dix semaines ne se sont pas encore écoulées depuis le commencement de l'année 1901, et déjà neuf de nos confrères ont disparu de nos rangs. « L'Académie des inscriptions qui avait, il ya quinze jours à peine, payé à la mort sa part de ce douloureux tribut, vient d'être frappée de nouveau. Notre confrère, M.
Page 387 - I-Mircs que vous nous avez adressées, renfermant vos plaintes au sujet de la variété des livres liturgiques, qui s'est introduite dans un grand nombre...
Page 62 - MUSE POÈTE, prends ton luth et me donne un baiser ; La fleur de l'églantier sent ses bourgeons éclore, Le printemps naît ce soir; les vents vont s'embraser; Et la bergeronnette, en attendant l'aurore, Aux premiers buissons verts commence à se poser. Poète, prends ton luth, et me donne un baiser.

Bibliographic information