Page images
PDF
EPUB

4

REMARQUES
SUR L'ODE X X XI.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

>

v nom des Dieux. ] Il y a dans le
texte Tå's Osow's , que

les Interpretes traduisent, comme j'ai fait, en sous-entendant u, devant ti's cou's , mot dono fe fervent les Grecs en pareilles occasions. Me l'Abbé Regnier a veu des notes à la main de Mr Menage où tou's beow's est pris pour les coupes mêines des Dieux, à cause qu'on y buvoir à leur honneur. Si cela est , les deux premiers vers grecs voudront dire : Donne-moi les vases des Dieux, pour y boire avec toi à leur honneur. Ce fens me paroît très-yraisemblable : mais j'ai fait comme Mr l'Abbé Regnier ; j'ai choisi le plus usité.

Bois à rasade. ] L'original dic arisiv duusi, boire à bouche toute ouverte. C'est

les buveurs appellent prefentement fabler.

Alcméon , Oreste.] Ces deux Grecs tuérent leurs meres, pour vanger leurs peres, qu'elles - mêmes avoient affafliné, & tous deux furenc tourmentez

par

les

ce que

>

Furies. Alcméon étoit fils d'Eriphile & d'Amphiaraüs. Son histoire est dans Apollodore. Quant à Oreste , à qui n'estil pas connu : Scenis agitatus Orestes ?

Fadis Hercule dans la sienne, c.] Au retour des Enfers, d'où il avoit délivré son ami Pirithous, il trouva sa maison dans un desordre si grand, qu'il en perdit la raison , & tomba dans une fureur qui lui fit tuer sa femme & ses enfans, croiant tuer ses ennemis. Euripide en a fait une Tragedie.

Ajax furieux. ] La douleur qu'il cur de voir les Grecs adjuger les armes d'Achille à Ulysse, qu'il prétendoit n'être dûës qu'à lui , jetta fon esprit dans un fi grand trouble , qu'il prit des troupeaux du camp pour leur armée, desquels il fit un grand carnage avec la même épée, dont Hector lui avoit faic present. La dispute des armes se voit dans le treiziéme Livre des Metamorphoses d'Ovide , & sa folie dans une Tragedie de Sophocle.

Armé d'un verre , &c.] J'ai ajoûté cela pour en faire une comparaison avec l'épée d'Ajax. L'invention du verre est trèsancienne ; mais je ne suis pas sûr que du temps d'Anacréon, il servît à faire un vase à boire. On trouve chez Lucien, uana butwuata. J'ai cru que l'on me pardonneroit dans ce mot un parachronisme qui n'est pas bien certain. Mr l'Abbé Regnier dans la troisiéme tradu

&tion

[ocr errors][ocr errors][merged small]
[ocr errors]

,

Ί φύλα παν τα δένδρων

Ε' @ίσασαι κατειπείν,
Εί ήμαθώδες ορειν
το της όλης θαλάασης.
Σε η εμ ερώτων
Μόνον ποια λογική.
Πρώτον μεν εξ Α'9ωα,
Ερωτας είκοσιν θες,
Και πεντεκαίδεκ' άλλος.
Επειτα δ' έκ Κορίνθου
Θες ορμαθους ερώτων.
Αχαΐης γάρ τζιν,
σπου καλαι για κες.
TI9; 3 Αεσβίους και,

&tion de l'Ode 26. avoit emploié devant moi le mot de Verre.

Vo con Vetri
Smisurati.

[ocr errors][merged small][merged small][merged small]

Conte les feuilles des forêts, Des bords de l'Ocean conte les grains de sable;

Et tu pourras peutêtre après Trouver de mes amours le nombre inconcevable.

J'en ai de toutes régions,
Dans Athenes d'abord j'en conte plus de trente,

Corinthe en beautez abondante
M'en fournit plusieurs légions.
Dans Rhodes, Lesbos , l'Ionie

J'en contero's deux mille au moins.
Tu t'étonnes d'ouir cette foule infinie.
Elle trouble, en contant , ta mémoire & tes soins,
Ce n'est pas tout encor. J'en ai dans la Carie,

[ocr errors]

Και μέει η Γ'ώνων,
Και Καρίης, Ρόδου π,
Διχιλίου έρωτας.
Τί φης αει κηρωθείς και
Ούπω Σύρος έλεξα.
Ούπω ποθος Κανώσε,
ου της απωτεχούσης
Κρήτης, όπου πόλεσιν
Ερως επoργιάζι.
Τί σοι θέλεις άeιθμεϊν
Tος οκτός αν Γαδείρων,
Ίαν Βακτρίων τε, κ' Irδών,
Ψυχής έμής έρωτας και

[ocr errors][merged small]
« PreviousContinue »