Page images
PDF
EPUB

DIPLOMATIQUE,

/0 10:);

CONTENANT

Les Traités conclus avec la République française, depuis

l'époque de sa fondation ( septembre 1792) jusqu'à la
pacification générale terminée par le Traité d'Amiens
(mars 1802). - Les causes des différends qui avaient
désuni d'avec elle les Puissances contractantes.-L'ap-
perçu des évènemens militaires. — Les Motifs des
conditions de paix qui les ont suivis. - La Notice
statistique de chacun des États pacifiés.
PRÉCÉDÉ D'UN DISCOURS PRÉLIMINAIRE.

Louis
PAR PORTIEZ (DE L'OISE), TRIBU N.

LEZ

Magnus ab integro sæclorum nascitur ordo.

VIRG. Buc. IV.

PREMIÈRE PARTI E.

A PARIS,
Chez GOUJON fils, Imprimeur - Libraire , rue Taranne,

No. 737.

FLORÉAL AN X. — AVRIL 1802.

Dans ce Recueil, qui paraît sous les auspices de la pais générale, et à l'époque remarquable d'un nouVEAU SIÈCLE, on a suivi le plus exactement possible, l'ordre chronologique des actes et des traités. On s'en est seulement écarté par rapport à l'État Romain, qui se trouve terminer la première partie , afin de ne pas trop relarder le précis des évènemens politiques et militaires qui ont amené la CONVENTION , sur laquelle l'attention est aujourd'hui généralement fixée.

Ce volume contient les articles suivans :
Amérique...

.. page
Étrurie (Toscane)...
Prusse ....

145 Suède.....

191 Hollande (Batavie). ..

215 Espagne. État Romain..

362

1

112

286

La SECONDE PARTIE, qui paraîtra incessamment formera un ou deux volumes, selon l'étendue de la matière; elle contiendra les articles ci-après : Hesse-Cassel.

Hesse-Hombourg. Sardaigne.

République Italienne. Wurtemberg.

Autriche. Ligurie.

Bavière. Baden.

Russie. Gênes.

Portugal. Naples.

Turquie. Parme.

Tunis. Helvétie (Suisse). Angleterre.

PRÉLIMIN AIR E.

Je présente au public la collection des traités de paix et des actes diplomatiques conclus avec la France - République. Des traités de paix ; que ce mot éveille de sen. timens délicieux !

Pour bien apprécier l'importance d'un traité, il est nécessaire de connaitre la statistique des Puissances contractantes. J'ai donc joint une notice statistique, puisée dans les auteurs les plus accrédités.

Mais quelles ont été les causes de la guerre ? Quels événemens, quelle chance la guerre a-t-elle amenés ? Telle est la demande première de tout lecteur accoutumé à approfondir.

Pour satisfaire , autant qu'il est en moi, cette curiosité bien naturelle, j'ai accompagné les traités et les notices statistiques, 1°. des pièces, officielles déclaratives de guerre; 2°. d'un précis succint des principaux événemens dont elles ont été suivies jusqu'à la paix.

Ces élémens rapprochés m'ont paru devoir se prêter mutuellement un nouvel intérêt, et doubler par leur réunion le degré d'utilité qu'ils offrent déjà séparément. Du moins, telle a été la pensée qui m'a occupé en disposant les matériaux , pour en former un corps d'ouvrage.

Alors, le lecteur embrasse d'un coupd'oeil un grand ensemble. Débarrassé de ces recherches laborieuses, arides et insipides qui l'auraient entravé , il peut donner un libre essor à son génie méditatif. Il compare; il juge. Que de réflexions utiles ! Que d'observations profondes! Que de résultats précieux !

S'il a été agréable pour moi de reproduire les faits héroïques des armées françaises, (et puissent les noms glorieux de nos héros, couvrir la faiblesse de mon talent)! j'ai éprouvé aussi , bien des dégoûts dans le travail des recherches auxquelles j'ai dû me livrer, des rapprochemens qu'il m'a fallu faire, sur-tout par rapport aux différentes données statistiques. Au milieu de la car

« PreviousContinue »