De la nature et de ses lois

Front Cover
Louis, 1793 - Philosophy of nature - 106 pages

From inside the book

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 100 - Sous les mauvais gouvernements, cette égalité n'est qu'apparente et illusoire; elle ne sert qu'à maintenir le pauvre dans sa misère, et le riche dans son usurpation. Dans le fait, les lois sont toujours utiles à ceux qui possèdent, et nuisibles à ceux qui n'ont rien : d'où il suit que l'état social n'est avantageux aux hommes qu'autant qu'ils ont tous quelque chose , et qu'aucun d'eux n'a rien de trop.
Page 80 - ... mais tous ont besoin, pour exister , d'être placés à la surface de la terre. Les animaux , au contraire , sont bien plus généralement répandus. ; les uns habitent la surface, et les autres l'intérieur de la terre; ceux-ci vivent au fond...
Page 100 - Voulez-vous donc donner à l'état de la consistance , rapprochez les degrés extrêmes autant qu'il est possible ; ne souffrez ni des gens opulents ni des gueux. Ces deux états, naturellement inséparables, sont également funestes au bien commun; de l'un sortent les fauteurs de la tyrannie , et de l'autre les tyrans : c'est toujours entre eux que se fait le trafic de la liberté publique ; l'un l'achète, et l'autre la vend.
Page lvii - Nature, à l'humanité , à toi-même , répands des fleurs sur la route de la vie : cesse de contempler l'avenir ; vis pour toi , vis pour tes semblables ; descends dans ton intérieur : considère ensuite les êtres sensibles qui t'environnent, et laisse-là ces dieux qui ne peuvent rien pour ta félicité. Jouis , et fais jouir des biens que j'ai mis en commun pour tous les enfans également sortis de mon sein ; aide-les à supporter les maux auxquels -le destin les a soumis comme toi-même.
Page 74 - Nature semble avoir passé dea uns aux autres par des nuances insensibles , puisqu'ils ont entre eux des ressemblances essentielles et générales , et qu'ils n'ont aucune différence qu'on puisse regarder comme telle. Si nous comparons maintenant les animaux aux végétaux par d'autres faces , par exemple , par le nombre , par le lieu , par la grandeur , par la forme , etc. , nous en tirerons de nouvelles inductions. Le nombre des espèces d'animaux est beaucoup plus grand que celui des espèces...
Page lvi - ... et jamais l'imposture ne les aveugle de ses sombres nuages. « Reviens donc, enfant transfuge; reviens à la nature! Elle te consolera, elle chassera de ton cœur ces craintes qui t'accablent, ces inquiétudes qui te déchirent, ces transports qui t'agitent, ces haines qui te séparent de l'homme que tu dois aimer. Rendu à la nature, à l'humanité, à toi-même, répands des fleurs sur la route de la vie; cesse de contempler l'avenir; vis pour toi, vis pour tes semblables ; descends dans ton...
Page li - ... aut etiam properans urbem petit atque revisit. Hoc se quisque modo fugit, at quem scilicet, ut fit, effugere haud...
Page 87 - ... la dame, j'aperçois deux ombres; elles s'inclinent l'une vers l'autre : je n'en doute point ; ce sont deux amants heureux... Eh! fi donc, Madame, reprend le curé, ces deux ombres que vous voyez sont deux clochers d'une cathédrale. Ce conte est notre histoire ; nous n'apercevons le plus souvent dans les choses que ce que nous désirons y trouver : sur la terre, comme dans la lune, des passions différentes nous y feront toujours voir ou des amants ou des clochers.
Page 75 - ... se perpétue et conserve la similitude de cette espèce, et comme des espèces différentes celles qui, par les mêmes moyens, ne peuvent rien produire ensemble ; de sorte qu'un renard sera une espèce différente d'un chien, si en effet...
Page 45 - ... point d'homme qui se croie un homme médiocre , et qu'il n'est point de stupide qui , tous les jours , ne remercie avec complaisance la nature du soin particulier qu'elle a pris de son organisation. En conséquence, il n'est presque point d'hommes qui ne doivent traiter de paradoxes, des principes qui choquent ouvertement leurs prétentions.

Bibliographic information