Mémoires politiques et militaires, Volume 2

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 6 - Ne paraissez pas choqué des figures extraordinaires que vous trouverez. Ne vous en moquez point. Chaque pays a ses manières particulières; et vous serez bientôt accoutumé à ce qui vous paraîtra d'abord le plus surprenant.
Page 7 - Ecoutez, consultez votre conseil, mais « décidez. Dieu, qui vous a fait roi, vous donnera « toutes les lumières qui vous seront nécessaires, tant « que vous aurez de bonnes intentions.
Page 425 - ... capable de soutenir une pareille honte; je ferai tous mes efforts pour me maintenir sur un trône où Dieu m'a placé , et où vous m'avez mis après lui ; et rien ne pourra m'en arracher, ni me le faire céder que la mort.
Page 6 - Demandez-nous ce que vous aurez besoin ou envie d'avoir qui ne se trouve pas chez vous ; nous en userons de même avec vous. « N'oubliez jamais que vous êtes Français, et ce qui peut vous arriver.
Page 83 - Hollande, l'Allemagne cl l'Angleterre. « que règle à ceux des Pays-Bas. Enfin je soutiens « de tous côtés les frais de la guerre; les dépenses en « sont immenses, par l'éloignement des lieux où il « faut porter mes armes; et, bien loin d'être aidé par « l'Espagne à défendre ses propres...
Page 4 - Essayez de remettre vos finances ; veillez aux Indes et à vos flottes ; pensez au commerce, vivez dans une grande union avec la France ; rien n'étant si bon pour nos deux puissances que cette union à laquelle rien ne pourra résister 1.
Page 3 - Aimez les Espagnols, et tous vos sujets attachés à vos couronnes et à votre personne. Ne préférez pas ceux qui vous flatteront le plus; estimez ceux qui, pour le bien, hasarderont de vous déplaire. Ce sont là vos véritables amis.
Page 449 - ... quoique ma tendresse pour mes peuples ne soit pas moins vive que celle que j'ai pour mes propres enfants, quoique je partage tous les maux que la guerre fait souffrir à des sujets aussi fidèles, et que j'aie fait voir à toute l'Europe que je...
Page 4 - Donnez une grande attention aux affaires quand on vous en parle; écoutez beaucoup dans le commencement, sans rien décider. « Quand vous aurez plus de connaissance, souvenezvous que c'es~t à vous à décider; mais quelque expérience que vous ayez, écoutez toujours tous les avis et tous les raisonnements de votre conseil avant que de faire cette décision.
Page 298 - ... narchie où je ne verrois que désordres et que con« tradictions dans les choses les plus raisonnables que « je pourrois demander pour ses propres intérêts. lI « faudra que le duc de Berwick s'explique dans le «< même sens après vous, et sans que vous y soyez. « Enfin , après un pareil éclat , il faut réussir : mon » honneur, l'intérêt du Roi mon petit-fils, et celui de « la monarchie, y sont engagés. » . . Ces ordres étoient pour l'ambassadeur un vrai triomphe; mais la fin...

Bibliographic information