Histoire philosophique de la révolution de France, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 87 - Prusse, ayant entendu les désirs et les représentations de Monsieur et de M. le comte d'Artois , déclarent conjointement qu'elles regardent la situation où se trouve actuellement Sa Majesté le roi de France , comme un objet d'un intérêt commun à tous les souverains de l'Europe...
Page 318 - Si l'on nous parle de la part de ces gens-là, nous n'écouterons rien; si c'est de la vôtre, nous écouterons, mais nous irons droit notre chemin ; ainsi, si l'on veut que vous nous fassiez dire quelque chose, ne vous gênez pas. Soyez tranquille sur votre sûreté, nous n'existons que pour vous servir nous y travaillons...
Page 237 - Une partie du peuple va se porter aux frontières , une autre va creuser des retranchements, et la troisième, avec des piques, défendra l'intérieur de nos villes.
Page 261 - Prévenue que des hordes barbares s'avancent contre la capitale, la commune de Paris se hâte d'informer ses frères de tous les départements qu'une partie des conspirateurs féroces détenus dans les prisons a été mise à mort par le peuple, actes...
Page 197 - Sire," répondit Vergniaud qui occupait le fauteuil, "vous pouvez compter sur la fermeté de l'assemblée nationale ; ses membres ont juré de mourir en soutenant les droits du peuple et les autorités constituées.
Page 25 - Ce n'est ni pour caresser d'anciennes habitudes, ni par aucun sentiment superstitieux de royalisme, que je préfère la monarchie. Je la préfère , parce qu'il m'est démontré qu'il ya plus de liberté pour le citoyen dans la monarchie que dans la république. Tout autre motif de détermination me paraît puéril. Le meilleur régime social est, à mon avis, celui où...
Page 203 - Les registres de la liste civile seront déposés sur le bureau de l'Assemblée nationale, après avoir été cotés et paraphés par deux commissaires de l'Assemblée, qui se transporteront à cet effet chez l'intendant de la liste civile.
Page 327 - Sachez vous sauver vousmême , exercez la plénitude du pouvoir souverain ; » et une convention nationale s'est formée. » Que les ennemis de l'assemblée législative viennent encore insulter à ses travaux , et demander ce qu'elle a fait ! Ce qu'elle a fait ? Elle a échappé à tous les pièges qu'on n'a cessé de lui tendre ,• elle a , pendant une année entière , lutté avec courage contre des machinations de toute espèce. Ce qu'elle a fait ? Elle a défendu la constitution , jusqu'à...
Page 24 - J'ai cru que je pourrais passer ma vie sans répondre jamais nr aux injures , ni aux inculpations sans preuves.' Quant aux injures , je ne sens pas encore le besoin d'y faire attention , quelque riche que fût ma moisson en ce genre , si je m'amusais à la recueillir. Il peut en être autrement des inculpations. Il ya des circonstances où il est utile de les repousser. Par exemple , on répand beaucoup que je profite en ce moment de notre position pour tourner au républicanisme. On dit que je cherche...
Page 261 - ... d'adopter ce moyen si nécessaire de salut public, et tous les Français s'écrieront comme les Parisiens : Marchons à l'ennemi, mais ne laissons pas derrière nous ces brigands pour égorger nos enfants et nos femmes.

Bibliographic information