Hospices de Narbonne. Classement des archives antérieures à l'année 1790. [With] Supplément, Volumes 1-2

Front Cover
impr. typog. de Caillard, 1855
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 127 - A CES CAUSES, et autres à ce nous mouvant, de l'avis de notre Conseil et de notre certaine science...
Page 12 - Ancienne cloche de Mercin (Aisne), brisée en 1861. Elle avait été bénie en 1670 et nommée Armande. Le parrain avait été messire Louis de Machault , chevalier , conseiller du roi en ses conseils , maître des requêtes ordinaire de son hôtel , intendant de justice , police...
Page 139 - Et affin que ce soit chose ferme et stable à tousjours, nous avons faict mettre nostre scel à ces dictes présentes, sauf en aultres choses nostre droict et d'autruy en toutes.
Page 137 - Cour seront exécutés selon leur forme et teneur ; ce » faisant, fait inhibitions et défenses à toutes personnes, de » quelque qualité et condition qu'elles soient, de former au...
Page 139 - Louis, par la grâce de Dieu, roy de France et de Navarre, à tous présens et à venir, salut. Nos chers et bien amez...
Page 132 - La grande difficulté — 41o — qui se présentera d'abord dans la plus part des endroits sera sans doute de trouver un lieu propre et capable de renfermer les pauvres, et ensuite celle d'avoir les fonds nécessaires tant pour en faire l'acquisition que pour les premiers meubles dont on aura besoin. Par cette raison, le premier et l'un des principaux points de vostre avis doit estre de me faire connoistre à peu près par estimation le nombre des pauvres qu'il y aura à renfermer en chaque endroit;...
Page 139 - Si donnons en mandement à nos amez et féaux conseillers les gens tenans nostre cour de Parlement à Paris...
Page 132 - Je n'entends pas comprendre dans ce nombre les maladreries, léproseries, ni autres hospitaux où l'hospitalité n'est point exercée, dont j'ay appliqué les revenus à un autre bon et pieux usage ; mais comme il y en a d'autres qui subsistent actuellement, dans lesquels l'hospitalité s'exerce et dont les revenus peuvent avoir esté par le passé...
Page 133 - ... de nouvelles marques de mon affection et de mon estime. Priant Dieu qu'il vous ait, Mon Cousin, en sa sainte garde. Escrit à Versailles le xvne jour d'aoust 1676.
Page 6 - Jean Talon, conseiller du roi en ses conseils d'état et privé, intendant de la justice, police et finances de la Nouvelle-France...

Bibliographic information