Bulletin

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 229 - ... d'amende. En cas de récidive, le pâtre sera condamné, outre l'amende, à un emprisonnement de cinq à quinze jours.— Ceux qui prétendraient avoir joui du pacage ci-dessus en vertu de titres valables ou d'une possession équivalente à titre, pourront, s'il ya lieu, réclamer une indemnité qui sera réglée de gré à gré, ou, en cas de contestation, par les tribunaux. Le pacage des moutons pourra néanmoins être autorisé dans certaines localités par des ordonnances du roi.
Page 229 - Il est défendu à tous usagers, nonobstant tous titres et possessions contraires, de conduire ou faire conduire des chèvres, brebis ou moutons dans les forêts ou sur les terrains qui en dépendent...
Page 103 - ... bouillante. — Je me mis à rire. — Cet homme, reprit le gardien, s'appelle Salomon de Caus. Il est venu de Normandie, il ya quatre ans, pour présenter au roi un mémoire sur les effets merveilleux que l'on pourrait obtenir de son invention...
Page 194 - ... il répondit en grec aux ambassadeurs de la Grèce , et cita des vers d'Homère sur son tribunal : toutes les fois qu'il avait fait périr un conjuré ou un ennemi , il donnait au tribun qui était de garde ce vers-ci pour le . mot de l'ordre. « Quand il est offensé, le brave homme se venge.
Page 251 - Les droits de pâturage, parcours, panage et glandée dans les bois des particuliers, ne pourront être exercés que dans les parties de bois déclarées défensables par l'Administration forestière, et suivant l'état et la possibilité des forêts, reconnus et constatés par la même Administration. Les chemins par lesquels les bestiaux devront passer pour aller au pâturage et pour en revenir seront désignés par le propriétaire.
Page 53 - Al'envi prenant leurs vacances, De leur métier tant soit peu las, Tous les chevaux des diligences Vont désormais croiser les bras. Vivent les chemins de fer, etc. Piqué des malheurs qu'il éprouve, L'actionnaire a dû penser Que dans du fer au moins l'on trouve Peu de chances de s
Page 341 - Je ne l'oublierai pas, la chaumière enfumée, Où, las, tout haletant, je revenais le soir, Et puis sur les genoux d'une mère alarmée, Je m'endormais content, en lui disant bonsoir. Mais bien jeune au tombeau ma mère est descendue, Et son dernier adieu n'ai pu le recevoir!
Page 44 - Martinière, adversaire des transfuseurs, écrivait aux ministres, à des médecins, à des magistrats, à des prêtres, à des dames, à tout l'univers, que la transfusion était une opération barbare, sortie de la boutique de Satan; que ceux qui l'exerçaient étaient des bourreaux qui méritaient d'être envoyés parmi les cannibales, les topinambous, les parabons, etc.; que Denis, entre autres, surpassait en excellence tous ceux qu'il avait connus : il lui reprochait d'avoir fait jouer les marionnettes...
Page 102 - Worcester (2), et je le promène, ou plutôt il me promène de curiosités en curiosités, choisissant toujours les plus tristes et les plus sérieuses, parlant peu, écoutant avec une extrême attention , et attachant sur ceux qu'il interroge deux grands yeux bleus qui semblent pénétrer au fond de la pensée Du reste, il ne se contente jamais des explications qu'on lui donne, et il ne prend guère les choses du côté où on les lui montre.
Page 257 - Aux vrais usagers, porte cette dernière ordonnance, voulons » être baillé quelque triage à part, le plus prochain d'eux et le » moins dommageable pour nous et le bien de notre forêt, à...

Bibliographic information