Page images
PDF
EPUB

ANNALES

DES MINES.

[ocr errors]

Les ANNALES DES MINES sont publiées sous les auspices de l'administration
générale des Ponts et Chaussées et des Mines, et sous la direction d'une com-
mission spéciale formée par le Ministre des Travaux Publics. Cette commis-
sion est composée, ainsi qu'il suit, des membres du conseil général des mines,
du directeur et des professeurs de l'École des mines, et d'un ingénieur, adjoint
au membre remplissant les fonctions de secrétaire :
MM.

MM.
ÉLIE DE BEAumont, sénateur, insp. ge- Gruner, ingénieur en chef de 1re cl.,

néral de que cl., miembre de l'Acad. professeur de métallurgie.
des Sciences, professeur de géologie DAUBRÉE, ingénieur en chef de 1re cl.,
au Collége de France et à l'École des membre de l'Académie des Sciences,
mines, président.

professeur de minéralogie.
DE BOUREUILLE, conseiller d'État, in- CALLON, ingénieur en chef de fre cl.,

specteur général de 1re cl., secrétaire professeur d'exploitation.
général du ministère de l'agriculture, Rivor, ingénieur en chef de 2o cl., pro-
du commerce et des travaux pu-

sesseur de docimasie. blics.

BAYLE, ingénieur en chef de 2e cl., THIRRIA, inspecteur général de gre cl.

professeur à l'École des mines. Combes, inspecteur général de are cl., DE CHEPPE, ancien chef de la division membre de l'Académie des Sciences, LAMÉ-FLEURY, ingénieur ordinaire de

des mines. directeur de l'École des inines. LEVALLOIS, inspecteur général de 1 re cl.

Ire cl., professeur de droit des mines

et de drainage. LORIEUX, inspecteur général de 2° cl.

Couche, ingén. en chef de 1 re cl., prof. DE BILLY, inspecteur général de 2o cl. de chemins de ser et de construcBLAVIER , inspecteur général de 20 cl. tion, sectélaire de la commission. FOURNEL, inspecteur général de 2e cl. DELESSE, ingénieur en chef de 2o cl., DROUOT, inspecteur général de 2e cl. maitre de conférence à l'École norPIÉRARD, inspecteur général de 2o cl. male, secrétaire adjoint.

L'administration a réservé un certain nombre d'exemplaires des ANNALES DES MINES pour être envoyés, soit à litre de don aux principaux établissements nationaux et étrangers, consacrés aux sciences et à l'art des mines, soit à litre d'échange aux rédacteurs des ouvrages périodique français et étrangers, relatifs aux sciences et aux arts. Les lettres et documents concernant les ANNALES DES Mines doivent être adressés, sous le couvert de M. le Ministre de l'Agriculture, du Commerce et des Travaux Publics , à M. l'ingénieur en chef, secrétaire de la commission des ANNALES DES Mines, rue Bonaparte, no 1, à Paris.

Avls de l'Éditeur. Les auteurs reçoivent gratis 15 exemplaires de leurs articles formant au moins une feuille d'impression. Ils peuvent faire faire des tirages à part à raison de 9 fr. par seuille jusqu'à 50, 10 fr. de 50 à 100, el 5 fr. pour chaque centaine ou fraction de centaine à partir de la seconde. Le tirage à part des planches est payé sur mémoire, au prix de revient.

La publication des ANNALES DES MINES a lieu par cahiers ou livraisons qui paraissent tous les deux mois. - Les six livraisons annuelles forment trois volumes, dont un consacré aux actes administratifs et à la jurisprudence. - Les deux volumes consacrés aus matières scientifiques et techniques contiennent de 70 à 80 feuilles d'impression, et de 18 à 24 planches gravées. - Le prix de la souscription est de 20 fr. par an pour Paris, de 24 fr. pour les départements, et de 28 fr. pour l'étranger.

[merged small][merged small][ocr errors]

9.2641

DES MINES

OU

RECUEIL

DE MÉMOIRES SUR L'EXPLOITATION DES MINES

ET SUR LES SCIENCES ET LES ARTS QUI S'Y RATTACHENT,

[blocks in formation]

Précédemment Garilian-Gæury et Victor Dalmont,
LIBRAIRE DES CORPS IMPÉRIAUX DES PONTS ET CHAUSSÉES ET DES MINES,

Quai des Augustins, n° 49.

Y

1

DES MINES.

NOTE

SUR L'EXPLOSION D'UN APPAREIL CONDENSEUR ÉTABLI DANS LA FILATURE DE LAINE DE MM. TRAPP ET COMPAGNIE,

A MULHOUSE.

Par M. CALLON, ingénieur en chef des mines, rapporteur de la commission

centrale des machines à vapeur.

Le 1er février 1864, il s'est produit dans la filature de laine de MM. Trapp et compagnie, à Mulhouse (Haut-Rhin), un accident qui n'a fort heureusement occasionné que des dégâts matériels peu importants, mais qui, par les circonstances qui l'ont accompagné, donne lieu à quelques observations dignes d'un certain intérêt.

S. Exc. M. le ministre de l'agriculture, du commerce et des travaux publics a décidé, conformément aux propositions de la commission centrale des machines à vapeur, qu'il serait publié sur cet accident une courte notice résu mant les considérations et les conclusions du rapport présenté à cette commission et approuvé par elle.

L'accident dont il s'agit est l'explosion d'un appareil condenseur, formé d'un cylindre en tôle d'un mètre de diamètre, terminé à la base par un fond entièrement plat et à la partie supérieure par un fond légèrement bombé. Cet appareil recevait à sa sortie la vapeur employée au

TOME VII, 1865.

« PreviousContinue »