Mémoire pour servir à une nouvelle histoire de Louis XII, le père du peuple

Front Cover
Impr. F. Didot, 1819 - France - 442 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 353 - II est certain que cet assujettissement, qui met le souverain dans la nécessité de prendre la loi de ses peuples, est la dernière calamité où puisse tomber un homme de notre rang...
Page 277 - Notre-Dame, le chancelier , les grands officiers de la couronne, le prévôt des marchands et les échevins de la ville de Paris...
Page 175 - La puissance législative s'exerce collectivement par le Roi, la Chambre des pairs et la Chambre des députés des départements.
Page 420 - Les hautes parties contractantes, voulant mettre et faire mettre dans un entier oubli les divisions qui ont agité l'Europe, déclarent et promettent que, dans les pays restitués et cédés par le présent traité, aucun individu, de quelque classe...
Page 175 - Les princes ne peuvent prendre séance à la Chambre que de l'ordre du Roi, exprimé pour chaque session par un message, à peine de nullité de tout ce qui...
Page 310 - Je termine sur ce sujet par une observation concernant la manière dont le président Hénault parle de la formation de la cour d'Anne de Bretagne. « Anne de Bretagne, dit-il, avait commencé à attirer « des femmes à la cour ; mais , comme Louis XII « ne s'en occupait guère , ce ne fut que sous Fran« cois Ier qu'elles y parurent avec éclat.
Page 242 - France où il n'ya plus de noblesse est réellement quelque chose de plus qu'en 1789. un de ses titres de gloire , pour le transférer à quelque mauvais roi : c'est pourquoi la séparation de la robe et de l'épée n'est point, selon lui, l'ouvrage de Louis XII, mais celui de Charles IX. « Louis XII avait ordonné , dit-il , que les baillis »et sénéchaux seraient gradués, parceque la justice » souffrait d'être exercée par des hommes de guerre, » qui n'avaient nulle idée de jurisprudence....
Page 420 - Contractantes, voulant mettre et faire mettre dans un entier oubli les divisions qui ont agité l'Europe, déclarent et promettent que, dans les pays restitués et cédés par le présent Traité, aucun individu, de quelque classe et condition qu'il soit, ne pourra être poursuivi, inquiété ou troublé, dans sa personne ou dans sa propriété...
Page 132 - Bientôt ils vous diront que les plus saintes lois, Maîtresses du vil peuple, obéissent aux rois; Qu'un roi n'a d'autre frein que sa volonté même; Qu'il doit immoler tout à sa...
Page 313 - Il se trouva précisément dans le temps de la renaissance des lettres ; il en recueillit les débris échappés aux ravages de la Grèce , et il partagea , avec Léon X, la gloire d'avoir fait fleurir les sciences et les arts dans l'Europe.

Bibliographic information