Page images
PDF
EPUB

HISTOIRE PARLEMENTAIRE

DE LA

RÉVOLUTION FRANÇAISE,

OU

JOURNAL DES ASSEMBLÉES NATIONALES,

DEPUIS 1789 JUSQU'EN 1815.

[blocks in formation]
[merged small][merged small][merged small][merged small][graphic][subsumed][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

La Narration des événemens ; les Débats des Assemblées ; les Discussions des

principales Sociétés populaires , et particulièrement de la Société des Jaco-
bins: les Procès-Verbaux de la Commune de Paris, les Séances du Tribunal
revolutionnaire; le Compte-Rendu des principaus procès politiques ; le Détail
des budgets annuels ; le Tableau du mouvement moral, extrait des journaux
de chaque époque, etc.; précédée d'une Introduction sur l'histoire de France
jusqu'à la convocation des Etats-Généraux;

PAR P.-J.-B. BUCHEZ BT P.-C. ROUX.

TOME TRENTE-HUITIÈME.

PARIS.

PAULIN, LIBRAIRE,
RUE DE SEINE-SAINT-GERMAIN, No 33.

M. DCCC. XXXVIII.

DE LA

RÉVOLUTION

FRANÇAISE.

HISTOIRE DU DIRECTOIRE,

DU 22 FLORBAL AN VI (1798) AU 30 PRAIRIAL AN VI (1799).

L'élimination prononcée le 22 floreal contre les députés nouvellement élus n'avait pas été complète. Les conseils en admirent quelques-uns dans leur sein, et la présence de ceux-ci suffit pour changer l'aspect des séances. La minorité, qui voulait rendre au corps législatif la prépondérance qui lui appartenait, fut renforcée à ce point, que, dans le conseil des cinq-cents , le directoire ne fut plus assuré de la majorité dans toutes les questions comme il l'était à l'époque précédente. L'aspect général des débats reprit quelque couleur, et les discussions quelque vivacité. Le conseil des cinq-cents réduisit le nombre de ses réunions ; il ne s'assembla plus que quatre jours sur cing; la chambre chômait tous les quintidis : en prenant cette mesure, elle montrait qu'elle s'était aperçue elle-même du peu d'intérêt que présentaient la plupart de ses séances , et qu'elle voulait leur donner un attrait capable de reconquérir l'attention publique. La première question sur laquelle se montrèrent ses disposi

1

T. XXXVIII.

« PreviousContinue »