Oeuvres de Bossuet, évéque de Meaux,: revues sur les manuscrits originaux, et les éditions les plus correctes..

Front Cover
De l'imprimerie de J.A. Lebel, imprimeur du Roi., 1817 - Christianity

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents


Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 397 - MANDEMENT DE MONSEIGNEUR L'ÉVÊQUE DE MEAUX. JACQUES-BÉNIGNE, parla permission divine, Evêque de Meaux, aux doyens ruraux, curés et vicaires, et à tous les fidèles de notre diocèse, salut et bénédiction en notre Seigneur.
Page 458 - CHARLES, par la grâce de Dieu, roi de France et de Navarre, A tous ceux qui ces présentes verront, salut.
Page 461 - Car tel est notre plaisir, en témoin de quoi nous avons fait mettre notre scel à ces présentes. Donné à Versailles, le septième jour du mois de février, l'an de grâce mil sept cent soixante-trois , et de notre règne le quarante-huitième.
Page 449 - A Dieu ne plaise qu'il soit jamais parlé de nous, si ce n'est pour se souvenir qu'un pasteur a cru devoir être plus docile que la dernière brebis du troupeau , et qu'il n'a mis aucune borne à sa soumission!
Page 409 - Portant condamnation et prohibition du Livre intitulé || Explication des Maximes des Saints sur la vie Intérieure, || par Messire François de Salignac || Fénelon, Archevêque de Cambray &c.
Page 85 - Le lecteur ne doit pas être surpris que j'aie donné des Mémoires à M. de Meaux sur les voies intérieures, puisque ce prélat me les demanda. Il doit se souvenir que quand on le fit entrer dans cet examen, il n'avait jamais lu ni saint François de Sales, ni le bienheureux Jean de la Croix, ni ces autres livres mystiques, tels que Rusbrok, Harphius , Taulère , etc. dont il dit ' que , « ne pou« vant rien conclure de précis de leurs exagéra
Page 403 - Dans l'état passif,.... on exerce toutes les vertus distinctes, sans penser qu'elles sont vertus : on ne pense en chaque moment qu'à faire ce que Dieu veut, et l'amour jaloux fait tout ensemble qu'on ne veut plus être vertueux (pour soi ), et qu'on ne l'est jamais tant que quand on n'est plus attaché à l'être !. XIX. On peut dire en ce sens que l'âme passive et désintéressée ne veut plus même l'amour en tant qu'il est sa perfection et son bonheur, mais seulement en tant qu'il est ce que...
Page 53 - Ces erreurs monstrueuses sont-elles de telle nature, qu'un homme tant soit peu éclairé ait dû de bonne foi ignorer qu'elles renversent le Christianisme et les bonnes mœurs? Est-ce un fanatique admirateur d'une femme qui se dit plus parfaite que la sainte Vierge , et destinée à enfanter une nouvelle Eglise?
Page 224 - Undirecteur peut alors laisserfaire à cette âme un acquiescement simple à la perte de son intérêt propre , et à la condamnation juste où elle croit être de la part de Dieu ; ce qui d'ordinaire sert à la mettre en paix et à calmer la tentation, qui n'est destinée qu'à cet effet , je veux dire à la purification de, l'amour.
Page 11 - Je l'ai pressé, mais inutilement, de répondre sur des questions essentielles à la religion , et décisives pour mon système. Il s'agit de savoir si Dieu avant ses promesses gratuites a été libre, ou non , de nous donner la béatitude surnaturelle. Cette béatitude estelle une vraie grâce, ou une dette sous le nom de grâce?

Bibliographic information