Le premier ministre constitutional de la guerre: La Tour du Pin. Les origines de l'rmée nouvelle sous la Constituante

Front Cover
Perrin et cie, 1909 - France - 377 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 3 - Je crois, messieurs, répondre aux sentiments de confiance qui doivent régner entre nous, en vous faisant part directement de la manière dont je viens de remplir les places vacantes dans mon ministère. « Je donne les sceaux à M. l'archevêque de Bordeaux ; la feuille des bénéfices à M.
Page 224 - ... gardes nationales , ainsi qu'aux officiers et soldats qui vous ont si bravement secondé , combien je suis touché de leur zèle et de leur fidélité. Pour vous , Monsieur, vous avez acquis des droits éternels à mon estime et à mon amitié.
Page 217 - Malseigne, à qui j'ordonne de venir me joindre, sur les dix heures : je ferai ensuite connaître mes ordres ultérieurs, sinon je rallierai aux troupes fidèles tous les bons citoyens des gardes nationales ; et ces soldats, traîtres à la patrie, verront la nation entière marcher contre eux pour punir leur rébellion, et les forcer d'obéir à la loi et au roi.
Page 21 - MESSIEURS , la vérité est que l'ordre et la tranquillité publics sont troublés dans presque toutes les parties du Royaume. Vous ne l'ignorez pas , Messieurs , les propriétés sont violées dans les Provinces ; des mains incendiaires ont ravagé les habitations des Citoyens ; les formes de la justice sont méconnues , et remplacées par des voies de fait et par des proscriptions. On a vu en quelques lieux menacer les moissons et poursuivre les Peuples jusque
Page 197 - Vous avez donné, Monsieur, une nouvelle preuve de votre zèle et des sentiments qui vous animent, en ne profitant pas du congé que je vous avais envoyé, dans les circonstances où vous l'avez reçu. J'ai appris avec une véritable peine les dangers auxquels vous a exposé la prolongation de votre séjour à Metz; je n'ai point été surpris de la fermeté dont vous avez donné de nouvelles preuves dans cette occasion, mais j'ai du plaisir à vous témoigner ma reconnaissance et ma satisfaction...
Page 285 - Sur les lois relatives aux délits et peines militaires. Décrète en outre que le roi sera supplié de faire incessamment présenter à l'assemblée nationale ses vues sur l'organisation de l'armée, pour être ensuite délibéré par elle sur les divers objets qui concernent le pouvoir législatif.
Page 267 - Les troupes françaises, de quelque arme qu'elles soient, autres que les milices et les gardes nationales seront recrutées par engagements volontaires.
Page 269 - Est-il un patriotisme qui tienne à l'horreur de la corruption des mœurs? Est-il un père qui ne frémisse d'abandonner son fils, non aux hasards de la guerre, mais au milieu d'une foule de brigands inconnus , mille fois plus dangereux?
Page 149 - ... qui permet à un autre courtisan de donner à la cour la misérable petite satisfaction de le dérober aux yeux du public en se mettant devant lui...
Page 145 - Nous jurons d'être à jamais fidèles à la Nation, à la Loi et au Roi ; de maintenir de tout notre pouvoir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale, et acceptée par le Roi; de protéger conformément aux lois, la sûreté des personnes et des propriétés; la...

Bibliographic information