Page images
PDF
EPUB

AUTRES OUVRAGES DE M. JULES SIMON

QUI SE TROUVENT A LA MÊME LIBRAIRIE.

LA LIBERTÉ DE CONSCIENCE; 2e édition. 1 volume in-18 jésus. Prix, broché, 3 fr. 50 c.

LA RELIGION NATURELLE; 4o édition. 1 vol. in-18 jésus, broché, 3 fr. 50 c. LE DEVOIR; 5e édition. 1 vol. in-18 jésus, broché, 3 fr. 50 c.

Ouvrage couronné par l'Académie française.

HISTOIRE DE L'ÉCOLE D'ALEXANDRIE. 2 vol. in-8, brochés, 15 fr.

MANUEL DE PHILOSOPHIE, par MM. A. Jacques, Jules Simon, et E. Saisset; 3e édition. 1 fort vol. in-8, broché, 8 fr.

[blocks in formation]

Imprimerie de Ch. Lahure et Cir, rue de Fleurus, 9.

LA

LIBERTÉ

PAR

JULES SIMON

DEUXIÈME ÉDITION

TOME PREMIER

PARIS

LIBRAIRIE DE L. HACHETTE ET Cle

RUE PIERRE-SARRAZIN, N° 14

1859

Droit de traduction réservé

J. PEOLI.

HARVARD
UNIVERSITY
LIBRARY
JAN 21 1943

Walker frend

PRÉFACE.

La politique faisait autrefois partie de la philosophie; mais depuis quelques années il y a eu entre elles une séparation qui n'est à l'avantage ni de l'une ni de l'autre. La philosophie s'est plongée de plus en plus dans les abstractions; et la politique, au lieu de se rattacher à la morale, a vécu au jour le jour, gouvernée par les passions et les intérêts.

C'est presque une nouveauté aujourd'hui qu'un livre de théorie politique, étranger à la politique courante. J'ai cru devoir tenter de l'écrire, pour continuer la tâche que je me suis donnée, sans consulter mes forces, de rendre la philosophie à la fois accessible et pratique. La liberté, dont j'ai voulu établir les droits et détailler les conditions, a pour conséquence d'isoler les hommes; aussi la théorie de la liberté n'est-elle que la moitié de la science sociale. Il reste une chose à faire après avoir prouvé que nous avons le droit d'être libres; c'est de montrer comment nous pouvons, en nous associant vo

lontairement, rendre la liberté féconde. Un livre sur l'association est le complément nécessaire, et à quelques égards, le correctif d'un livre sur la liberté.

On cherchera en vain, dans les pages qui vont suivre, la trace de nos passions actuelles. J'ai voulu ne faire que de la science, et j'espère y avoir réussi. J'ai jugé sévèrement l'organisation sociale que l'Assemblée constituante a détruite, et les gouvernements qui ont essayé de détruire l'œuvre de l'Assemblée constituante. Expérience faite de tous les systèmes, je m'en tiens à la liberté c'est la cause de la justice; c'est celle de la patrie. Dieu a fait de grandes choses par la France avant que la France fût libre; mais quelles que soient, dans le présent ou dans l'avenir, les défaillances passagères de l'opinion, nous ne pouvons plus vivre désormais, nous ne pouvons plus être grands et puissants, que par la liberté.

[ocr errors]
« PreviousContinue »