Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

LES

CENT JOURS.

MÉMOIRES

POUR SERVIR A L'HISTOIRE DE

LA VIE PRIVÉE,

DU RETOUR, ET DU RÈGNE DE

NAPOLÉON

EN 1816.

Par M. le Baron FLEURY: de

. CHABOULON,
Officier de la Légion-d'Honneur, Chevalier de l'Ordre de la
Réunion , Ex-Secrétaire de l'Empereur Napoléon et de son
Cabinet, Maitre des Requêtes en son Conseil d'Etat , etc.

Ingrata patria , ne ossa quidem habes Scipion.

TOME I.

A LONDRES,

DE L'IMPRIMERIE DE G. ROWORTH.

1820.

AU LECTEUR.

La révolution du 20 mars formera , sans doute, l'épisode le plus remarquable de la vie de Napoléon, déjà si féconde en événemens surnaturels. Mon intention n'a point: été d'en écrire l'histoire : cette noble tâche est au-dessus de més forces, j'ai voulu seulement mettre Napoléon en scène, et opposer ses paroles, ses actions et la vérité, aux assertions erronées de quelques historiens, aux mensonges de l'esprit de parti et aux outrages de ces écrivains de circonstance habitués à insulter, dans le malheur , ceux qu'ils ont honorés dans la

prospérité. Jusqu'alors, on n'avait

pu

s'accorder sur les motifs et les circonstances

T. 1.

a

qui avaient déterminé l'Empereur à quitter l'île d'Elbe. Quelques personnes supposaient qu'il avait agi de son propre mouvement ; d'autres, qu'il avait conspiré avec ses partisans la perte des Bourbons. Ces deux suppositions étaient également fausses. On apprendra avec surprise, avec admiration peut-être, que cette étonnante:révolution fut:l'ouvrage inoui de deux hommes et de quelques

mots.

La relation du colonel Z***, déjà si précieuse par les révélations qu'elle renferme, nous paraît devoir fixer sous d'autres rapports l'attention du lecteur. Enl’étudiant soigneusement, on y découvre le type des défauts, des qualités, des passions, qui, confondus ensemble, forment le caractère, si plein de contrastes, de lincompréhensible Napoléon. On l'apperçoit tour-à-tour défiant et expan

« PreviousContinue »