Histoire de mon temps

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 63 - La Suède a pour voisine une puissance des plus redoutables. Depuis le septentrion , en prenant de la mer Glaciale jusqu'aux bords de la mer Noire, et de la Samogitie jusqu'aux frontières de la Chine, s'étend le terrain immense qui forme l'empire de Russie, ce qui produit 800 milles d'Allemagne en longueur sur 3 ou 400 en largeur. Cet Etat, jadis barbare, avait été ignoré en Europe avant le czar Iwan Basilide1.
Page 3 - Salamine s'eft donnée, & que les Perfes ont été vaincus par les Grecs. Il n'ya aucun doute qu'Alexandre le Grand n'ait fubjugué l'Empire de Darius, que les Romains n'ayent vaincu les Carthaginois , Antiochus & Perfée.
Page 19 - Danemarck s'anime, s'agite et se calme. La Saxe change deux fois de parti ; elle ne gagne rien ni avec les uns ni avec les autres, sinon qu'elle attire les Prussiens dans ses Etats et qu'elle se ruine.
Page 45 - V, furent le« promoteurs de la puissance espagnole en Italie: tant la politique change et les idées des hommes sont variables. Les Espagnols ne sont pas aussi riches en Europe qu'ils pourroient l'être, parce qu'ils ne sont pas laborieux. Les trésors du nouveau monde sont pour les nations étrangères qui...
Page 58 - Le gouvernement suédois est un mélange de l'aristocratie, de la démocratie et du gouvernement monarchique, entre lesquels les deux premiers genres prévalent. La diète générale des états se rassemble tous les trois ans. On élit un maréchal, lequel a la plus grande influence dans les délibérations. Si les voix sont partagées, le Roi, qui en a deux, décide de l'affaire : il choisit de trois candidats qu'on lui propose, celui qu'il veut, pour remplir les places vacantes.
Page 15 - ... engagemens; car, comme nous l'avons déjà dit, le bon ou le mauvais état des finances...
Page 27 - La cause des infortunes de ce prince ne doit s'attribuer qu'à la perte du prince Eugène. Après la mort de ce grand homme, il n'y eut personne pour le remplacer. L'État manqua de nerf, et tomba dans la langueur et dans le dépérissement.
Page 29 - Soissons, et la France, pour offrir ses services à l'empereur Léopold : il devint colonel et reçut un régiment; son mérite perça rapidement. Les services signalés qu'il rendit, et la supériorité de...
Page 7 - ... qui ont été attachés à la cour ou qui ont eu la permission des souverains de fouiller dans les archives, tels que le sage président de Thou, Philippe de Comines, Vargas, fiscal du concile de Trente, mademoiselle d'Orléans *, le cardinal de Retz, etc.
Page 17 - Ajoutons encore que plus les troupes sont aventurées dans des pays lointains, plus elles craignent qu'on ne leur coupe la retraite, ou qu'on ne la leur rende difficile. Je...

Bibliographic information