Page images
PDF
EPUB

Scilicet ingenium , rerum prudentia velox

Ante pilos venit,

disenda tacendaque calles,

Ergò cum motâ fervet plebecula, bile

Fert animus calide feciffe folentia turbac

Majeftate manus : quid.deinde loguêre: -Quirites,

و، رزیدند

2011. I

Hoc , puto , non juftum eft, illud male, rectius illud,

De quels talens fourni montez-vous à ce grade,
Disoit ce Philosophe au jeune Alcibiade,
De ce pompeux fardeau dont vous avez fair choix
Votre esprit a-t-il bien examiné le poids ?
Joignez-vous à ce feu qu'inspire la jeunesse
Les précoces vertus d'une meure lagesse :
Avez-vous lû les loix & puisé dans leur fond
Les solides clartés d'un jugement profond:
Savez-vous ce qu'il faut en tenant la balance ,
Ou dire sans feblesse ou taire avec prudence,
Quand d'un adroit Dumont les éloquens discours
Vous auront promené par cent subtils détours,
Qu'il saura vous charmer en ornant ses peintures
Des fleurs de la parole , & de l'art des figures,
Qu'un plaideur aprés lui quand on est aux avis,
Remplissant & troublant le Barreau de ses cris,
Dans l'importune ardeur de sa fougue indiscrete
Bravera de l'huillier la voix & la baguére,
Jusqu'à ce qu'à la fin le sage Président
Falle d'un coup de main faire cet impudent,
Que direz-vous alors, cervelle jcune & vuide ?
Avez-vous ce bon sens qui pénétre & décide ?
Pourez-vous démêlant l'un & l'autre interêr,
Forme par votre avis'un équitable Arrêt ?

Seis etenim justum gemina suspendere lance

Ancipitis libra : re&tum discernis , ubi inter

Curva subit, vel cum fallit pede regula varo :

It potis es nigrum vitio prefigere theta.

Quin tu igitur fummá nequisquam pelle decorus

Ante diem blando caudam ja&are popello

Definis.

Anticyras melior forbere meracas !!

Qua tibi fumma boni est ? unttá vixiffe pateld

Et montrant quelles loix en fondent la justice
Du chicaneur subtif confondre l'artifice.
D'une main inféxible & d'un cour épuré
Saurez-vous solltenir l'équilibre assuré ?
Savez-vous discerner d'une lumiere vive
Quand la balance est juste ou la régle fautive,
D'un apât séducteur resister à l'éclat,
Proteger l'innocent , punir le scélerat ,
Défendre d'une main le féble qu'on oprime,
Et de l'autre confondre & l'orgueil & le crime ?
Le juste a ces talens, font-ce les vôtres ? Non,
Vous faites le joli, le poupin, le mignon.
Le fard rend votre peau blanche, vive , éclaircie,
Vous montrez une main dans la pâte adoucie,
Un carosse brillant , des laquais bien vêtus ,
Dans votre unique train renferment vos vertus,
Vous prétendez par là que le peuple vous loue.
Orez ce fard lascif

que vous couvre la joue ,
Et prenez pour guérir votre cerveau gâté
L'ellebore qui seul vous rendra la santé.
Vous vous aplaudissez, mais en quoi, je vous prie,
Faites-vous consister le yrai bien de la vie ?
Est-ce de savoir joindre aux ragoûts les plus fins,
Le rôt le plus exquis & tous les meilleurs vins,

G iiij

• G

[ocr errors][merged small]

Expe&ta: haud aliud refpondeat hac anus, I nune,

Dinomaches ego sum , sufla, sum candidus, esta

Dum ne deterius fapiat pannucin Baucis ,

Cum bene discin&to cantaverit ocima verna,

Vt nemo in sefe tentat defcendere, nimo;

« PreviousContinue »