Page images
PDF
EPUB

si facis, in penem quicquid tibi venit amarum,

[merged small][ocr errors]

Si Puteal multa cautus ribice flagellas :

Nequicquam populo bibulas donaveris aures,

Refpice quod non es.. Tollat sun munera cerdo:

Tacum habitan en noris quam sit tibi curta supellest,

Finis Satira quartz,

Si vous nous égorgez d'une ulure cruelle,
C'est en vain que Cloris vous prône en la ruelle,
De vos propres défauts une fois convaincu,
Songez à vivre mieux que vous n'avez vécu,
D'un populaire encens rejettez la fumée,
Un faux bruit ne fait pas la juste Renomée,
Sondez de votre cæur les replis dévoilez ,
Et vous verrez bien-tôt le peu que vous valen,

[merged small][ocr errors]
[ocr errors]

AULI PERSII

FLACCI SATIRA QUINTA. Gratum erga Cornutum Præceptorem ani

mum teftatur, deinde quæ fit vera libertas

oftendit.

ATIBU Ś hic mos eft, centum fibi pofcert

voces ,

Centum ora, dos linguas optare in carmina centum!

Fabula sen mæfto ponatur hianda tragoedo.

Vulnera seu Parthi ducentis ab inguine ferrum,

Quorsum hac? aut quantas robufti carminis off as

Ingeris , ut par fit centeno gutture niti?

PERSE

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

SATÍRE CINQUIE' M E. Perfe loue Son Précepteur, & explique en

quoi confifte la veritable liberté.

UÉ cent bouches, cent voix me fervene

d'Interpretes,

Disent prêts à chanter nos sublimes Poétes ,
Qiland l'esprit agité des tragiques fureurs
D'Hercule ou d'Andromaque ils méditent les pleurs.
Ou lorsque soumettant le Rhin à notre épée
Ils tentent le projet d'une longue Epopée,
Et font voir sous nos coups dans de sanglans portraits,
En vingt endroits divers nos ennemis défaits.
Mais, me dira quelqu'un , quelle vertu t'emporte ?
Ta Mule niarche-t-elle à fi pompeule escorte,
Et pour avoir besoin de cent vastes goziers,
Depuis quand mâches-tu d'heroïques lauriers ?

Grande locuturi nebulas Helicone legunto :

Si quibus aut Prognes , aut fi quibus olla Thyesta

Fervebit , Sape insulfo laudata Glyconi.

Tu neque anhelanti, coquitur dum maffa camino

Folle premis ventos : nec claufo murmure raucus

Nefcio quid tecum grave cornicaris ineptè ,

Nec fcloppo tumidas intendis rumpere buccas.

Verba toga sequeris , jun&urá callidus acri,

ile

Ore teres modico, pallentes radere mores

Do&tus een ingenuo culpam defigere ludo

Hinc trahe qua dicas, men jafque relinque Mycenis.

Cum capite do pedibus : plebeiaque prandia noris

« PreviousContinue »