Page images
PDF
EPUB

25.

236.

la mort fix jours avant qu'elle arrivât, Bronches dilatées dans les noyés, caufe de cette dilatation, Bronchotomie, opération de Chirurgie confeillée fans raifon comme un fecours utile aux Noyés, 258, 272 & 292. BRUHIER (M.) Docteur en Médeci-ne & Cenfeur Royal; fon Ouvra-ge fur les fignes de la mort eft curieux & intéreffant, 5. Il eft approuvé par un grand nombre de Sociétés fçavantes, ibid. On trou ve dans Moliere le précis de toute® fa doctrine & le fondement de fes raifons contre la précipitation des enterremens, 10. Il cite Celfe en faveur de fon opinion, & il lui eft formellement oppofé, 14. Regle que M. Bruhier établit pour juger de la vérité ou de la fauffeté d'un fait, 35. Qualifications qu'il don-ne par anticipation à ceux qui ne croiront pas les faits qu'il rappor te, 36. La plupart des faits qu'il donne pour prouver les fignes de la mort, en prouvent directement

[ocr errors]

la certitude, pag. 37 & fuivantes:

C

CELE

12.

ELSE, éloge qu'on lui donne, 8. On le cite en faveur de l'opinion de l'incertitude des fignes de la mort, quoiqu'il combatte expreffément cette opinion, 9. Il blâme nommément l'opinion de Démocrite fur les fignes de la mort; & il affure qu'il n'y a que des ignorans qui puiffent fe méprendre à ces fignes, CICERON, ce qu'il pense de la coutume de pleurer les morts 107. Circulation, caufe de la circulation du fang dans les veines 290. Caur, fon mouvement eft le principe de la vie, Conclamation, ce que c'eft, 11I. Elle n'eft point une preuve pour conftater la mort, ibid. Les Romains conclamoient ceux qui étoient morts dans les pays étran

>

119.

[ocr errors]

II2.

gers, Confervation des morts; elle n'avoit point lieu en Judée quoi qu'en dise

M. Bruhier, 83 & 88. Le projet de conferver les morts jufqu'à la putréfaction eft très-dangereux, 162 & fuiv. Contes, ils font tort aux hiftoires qu'on leur affocie, 36. Ceux qu'on a recueillis fur les fignes de la mort ne fourniffent aucune lumiére fur la question, Convulfion, elle produit la roideur & l'infléxibilité des membres, 148. Moyens de connoître quand la roideur des membres eft un fymptôme de convulfion ou un figne de la mort, ibid. & fuiv. Corruption, c'est le mouvement progreffif des liqueurs qui en préfer

70.

121.

ve nos corps, Coutumes obfervées chez différens peuples à l'égard des morts, 74. Ces coutumes n'ont aucun trait à la question des fignes de la mort quoi qu'en ait dit M. Bruhier, 78. Crainte, la crainte exceffive d'être enterré vivant feroit déraifonna

?

ble,

[ocr errors]

200

D

EGLUTITION des alimens ;.com

Dment elle fe fait,

267.

16.

162,

DEMOCRITE a penfé que les fignes de
la mort ne font pas fuffifamment
certains, 9. Celje a refuté cette
opinion, 12. Jugement que M.
Leclerc en a porté
DESFONTAINES, (L'Abbé) fon fen-
timent fur le projet de confer-
ver les morts jufqu'à putréfac-
tion,
DETHARDING, fon opinion fur la
caufe de la mort des noyés, 232.
Son fentiment ne paroît ni confor-
me aux connoiffances les plus cer-
taines de l'Anatomie, ni à l'expé-
rience, 232 & 235. Il propofe
l'opération de la bronchotomie
pour les noyés,
DEVAUX (Feu M.) donne une for-
mule pour faire en Justice des rap
ports fur les noyés,. 2650

293.

E

MBAUMEMENS, leur utilité, 97.

E

coutume

mer les morts, 169. Embaume

[ocr errors]
[ocr errors]

103.

mens des Egyptiens, 94; des Romains, 95; des Juifs, & quel en étoit le motif, 96. A Rome on n'ouvroit point les corps qu'on embaumoit, Emétiques convenables aux noyés, 275; comme on peut les exciter au vomiffement, 276. L'émétique eft un fecours confécutif, 299. EMPEDOCLES, très-eftimé de fon tems pour ne s'être point mépris fur les fignes de la mort, Enterrement. Celui des perfonnes vivantes ne prouve pas l'incertitude des fignes de la mort, 19 & 20. Jamais le délai qu'on a mis entre la mort & la fépulture, n'a eu lieu pour conftater fi la mort étoit certaine,

70.

97.

Epanchement trouvé dans la cavité de la poitrine de ceux qui après s'être noyés ont donné quelques fignes de vie,

296.

Epiglotte,
tion,

fon ufage & fon ac

2326

Epreuve du miroir fur la bouche eft une expérience fautive pour conftater la mort, 123. Epreuves

« PreviousContinue »