Page images
PDF
EPUB

chirurgiques, ce que c'eft, 1 145 l'utilité dont elles ont été en certains cas, 125; leur infuffifance, 126; elles prouvent moins que les autres épreuves, Erreur (L') d'un particulier n'établiɛ point l'incertitude des fignes de la 65.

128.

[ocr errors]

mort,

Exhalaifons corrompues & putrides; quel en eft le danger, 168. Précautions que les peuples ont prifes pour s'en garantir, 169. Celles qui s'élèvent des fubftances animales font plus nuifibles que les

autres,

182.

F

F

ERMENTATION (La) des humeurs peut exciter des mouvemens dans la poitrine & dans le bas-ventre d'un mort, Flexibilité (La) des membres est un figne que le fujet n'eft point

21.

mort,

133Fonctions animales, ce que c'eft, 116; fonctions naturelles, ce que c'eft, 1.17; fonctions vitales, 118. Frictions avec des linges chauds font

utiles

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

273.

utiles aux noyés, Fumée de Tabac dans les inteftins fort utile aux noyés, 277; différens moyens de l'introduire, 278; incommodité de quelques-uns de ces moyens, 280 ; inftrument fort commode pour cet ufage, 281.

G

[ocr errors]

AUTERON de la Société

GRoyale de Montpellier. Ses ex

expériences pour découvrir la caufe de la mort des noyés, 225.

H

AGUENOT Docteur en

HMédecine en l'Univerfité de
Montpellier, &c. Son fentiment
fur le danger de l'inhumation dans
les Eglifes,
183.
HEISTER (M.) confeille l'opération
de la bronchotomie comme un fe-
cours convenable aux noyés, &
elle leur eft inutile,
Hémorragies, la fyncope les fufpend,

292.

2.

[ocr errors]

2.91.

& comment, Hiftoire d'une fille devenue groffe, étant en léthargie, so. La plupart Hh

des hiftoires ramaffées par M. Bruhier, ne font que des allégations fans fondement, 60; les plus avérées ne peuvent rien en faveur de fon opinion fur les fignes de la

mort,

63.

Hôpitaux, c'eft dans les Hôpitaux où l'on rifque le plus de donner la sepulture aux vivans; & ce font auffi les lieux où il feroit le plus dange reux de garder les morts jufqu'à la pourriture, 208. Pratique de l'Hôtel-Dieu de Paris à l'égard des perfonnes réputées mortes, & danger de cette pratique, 212. Moyens de prévenir dans les Hôpitaux le danger d'enterrer fous les fauffes apparences de la mort, 215.

I

[ocr errors]

I

NFLEXIBILITÉ des membres, n'eft pas un figne certain de la mort, 148. Moyens de diftinguer fi la roideur & l'infléxibilité des membres eft un figne de mort ou un fymptôme de convulfion, ibid. Inhumation dans les Eglifes préjudiciable aux vivans, 176 & 183,

[ocr errors]

défendue par le Concile de Meaux en 845, 186. Exemples des mauvais effets qu'a produits l'inhumation dans les Eglifes, 187. Moyens de prévenir l'inhumation des perfonnes vivantes,

215

Infufflation de la fumée de tabac dans

[ocr errors]

48.

les inteftins fort utile aux noyés, V. fumée de tabac. Inftinct. On peut juger folidement d'une chofe par instinct, Inftrumens de mufique, leur ufage dans les pompes funèbres des anciens, 112 & fuiv. Juifs, ufages qu'ils obfervent à l'égard des morts, 83 & 98.

L

[ocr errors]
[ocr errors]

"

110.

AMENTATION aux funérailles profcrite par la Loi des douze Tables, LANCISI. On a mal pris le fens de cet Auteur lorsqu'on l'a cru partifan de l'opinion de l'incertitude des fignes de la mort, 18. Il craignoit plus de fe tromper par rapport à lui, que de le faire au délavantage du fujet, 20. Conseil de

21.

16.

128.

cet Auteur aux Médecins à l'occa fion des mouvemens qui peuvent fe faire dans les cadavres, LECLERC (M.) met une restriction à l'expofé qu'il a fait de l'opinion de Démocrite fur les fignes de la mort, dans fon Hiftoire de la Médecine, Léthargie, ce que c'eft, 120. Les - moyens les plus violens ne font pas toujours les plus efficaces pour réveiller les léthargiques, LILIUS GYRALDUS, fon fentiment fur le motif de la fépulture des morts, Liqueurs, c'eft leur mouvement progreffif & circulaire qui préserve le corps de corruption, LITTRE, (M.) fes obfervations fur les noyés, 237; ses observations fur le danger de faire couler des liqueurs dans la bouche d'un homme qui ne peut avaler, 276. Loi. La Loi des douze Tables défendoit d'enterrer dans les maisons ; motif de cette défense,

171.

121.

171,

f

[ocr errors]
« PreviousContinue »