Page images
PDF
EPUB

ORDONNANCE

E T INSTRUCTION PASTORALE

DE MONSEIGNEUR

L'EVÊQUE DE CHARTRES.

PORTANT CONDAMNATION

des Institutions Theologiques du P. Juenin.

OTIES
!!

BODE

B132

A CHARTRES, Chez ANDRE NICOLA Z 0 Imprimeur-Libraire, ruë des

Changes prés l'Hôtel de Ville.

Et se vend à PARIS, chez GABRIEL MARTIN, ruë S. Jacques,

vis-à-vis la ruë du Plâtre, à l'Etoile.

M. DCC. VIII.

Le lecteur est averti qu’on a suivi dans cette Ordonnance la seconde edition des Inftitutions Theologiques du P. Fuenin faite à Paris en 1700. 65 années suivantes.

[ocr errors][subsumed]

ORDONNANCE

ET INSTRUCTION PASTORALE

DE MONSEIGNEUR L'EVĖQUE DE CHARTRES Portant condamnation des Institutions

Theologiques du P. Fuenin.

AUL par la grace de Dieu & autorité du S. Siege Apostolique, Evêque

de Chartres : A tour le Clergé Seculier & Regulier de notre Diocese,

Salut & Benediction. - Les Institutions Theologiques, composées par le P. Juenin pour l'usage des Seminaires, & impris mées plusieurs fois sous ce titre, faisoient esperer qu'on trouveroit dans cet ouvrage un précis de la

a

plus faine & de la plus exacte Theologie. Le titre Teul sembloit promettre un corps de doctrine conforme aux décisions de l'Eglise , fort éloigné des pernicieuses maximes de ces derniers tems , & propre enfin à former ceux qu'on destine à l'instru&tion des Fideles, & à défendre la Religion contre les Novateurs.

Mais en aprofondissant cet ouvrage, nous l'avons trouvé li favorable aux erreurs de Jansenius, que nous aurions tout lieu de craindre les suites des préventions facheuses qu'il laisseroit dans plusieurs esprits de notre Clergé, si nous ne les précautionnions contre une si Iubtile & si dangereuse séduction, par une instruction particuliere qui leur en découvre l'artifice & le venin.

On parle en toute ocasion, mes tres-chers Freres, dans cette nouvelle Theologie le langage des Défenseurs du Livre de Jansenius & de fa doctrine. Tous leurs faux-furans, pour éluder les Censures Apoftoliques contre ce Livre heretique, y sont

On ne se contente pas de faire entendre faussement par cette voïe détournée, que la doctrine de Jansenius n'est pas censurée. On emploïe même toutes sortes de moïens pour l'insinuer comme la veritable doctrine touchant la matiere des cinq Propositions.

Enfin, bien loin d'y suivre les sentimens de S. Augustin & de S. Thoinas, dont l'Auteur veut se parer : il est évident qu'on y a alteré au contraire les principales maximes & les plus pressans témoignages de ces deux grands Saints, en ce qui res

mis en euvre.

« PreviousContinue »