Page images
PDF
EPUB
[merged small][merged small][ocr errors][merged small]

SUR LA

RÉVOLUTION BELGE

PAR

NOTHOMB

Membre du Comité diplomatique sous le Gouvernement provisoire

Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères de 1834 à 1837
Commissaire du R-gent de la Belgique près la Conférence de Londres en jan 1831
Dépaté d'Arlon su Congrès national de 1830 à 1831 & à la Chambre des représentants de 1831 à 1 948
Ministre des Travaux Publics de 1837 à 1840, Envoyé à Francfort de 1840 à 1841

Ministre de l'intérieur de 1841 à 1845, Envoyé à Berlin depuis 1845

QUATRIÈME ÉDITION
PRÉCÉDÉE D'UN AVANT-PROPOS & SUIVIE

D'UNE PREMIÈRE CONTINUATION PAR L'AUTEUR,
ET D'UNE DEUXIÈME PAR THÉODORE JUSTE

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

AVANT-PROPOS

DE L'AUTEUR

La constitution pacifique, comme État indépendant, de la Belgique détachée révolutionnairement en 1830 de la Hollande, a été le triomphe de la diplomatie. On ne peut parler de ces négociations si longues et si compliquées, sans citer l'Essai historique et politique, publié il y a plus de quarante ans, dont l'exactitude a été reconnue par les contemporains, la plupart disparus, parmi lesquels il faut ranger en première ligne lord Palmerston et les plénipotentiaires à la Conférence de Londres. Bien

que des changements plus considérables aient attiré depuis, attirent encore l'attention publique, cette première et profonde atteinte, dont les résultats subsistent, à l'ordre de choses créé en 1815, ne peut être perdue de vue. L'indépendance belge est restée une nécessité, quoique le cadre général ne soit plus le même. Une assise avait été refaite et, après la destruction de l'édifice, elle est demeurée soudée au

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][subsumed][ocr errors][ocr errors]
« PreviousContinue »