Page images
PDF
EPUB

ENCYCLOPÉDIE

THÉOLOGIQUE,

OU TROISIÈMB ET DERNIÈRE

SERIE DE DICTIONNAIRES SUR TOUTES LES PARTIES DE LA SCIENCE RELIGIEUSE,

ORTRAIT EN FRANÇAIS, ET PAR ORDRE ALPRABÉTIQUE,
LA PLUS CLAIRE, LA PLUS FACILE, LA PLUS COMMODE, LA PLUS VARIÉR

ET LA PLUS COMPLÈTE DES THÉOLOGIES.

CES DICTIONNAIRES SONT CEUX :

DE PHILOSOPHIE CATHOLIQUE, - D'ANTJPHILOSOPHISME,
DU PARALLELE. DES DOCTRINES RELIGIEUSES ET PHILOSOPHIQUES AVEC LA FOI CATHOLIQUE;

DU PROTESTANTISME, DES OBJECTIONS POPULAIRES CONTRE LE CATHOLICISME,
DE CRITIQUE CHRÉTIENNE , DE SCHOLASTIQUE, — DE PHILOLOGIE DU MOYEN AGE, DE PHYSIOLOGIE,
DE TRADITION PATRISTIQUE ET CONCILIAIRE, — DE LA CHAJRE CHRÉTIENNE, — D'HISTOIRE ECCLÉSIASTIQUE,

DES MISSIONS CATHOLIQUES, DES ANTIQUITÉS CHRÉTIENNES ET DÉCOUVERTES MODERNES,
DES BIENFAITS DU CHRISTIANISME, D'ESTHÉTIQUE CHRÉTIENNE, — DE DISCIPLINE ECCLÉSIASTIQUE, -
D'ERUDITION ECCLESIASTIQUE, – DES PAPES ET CARDINAUX CÉLÈBRES, DE BIBLIOGRAPHIE CATIIOLIQUE ,

DES MUSÉES RELIGIEUX ET PROF ANES, — DES ABBAYES ET MONASTÈRES CÉLÈBRES,
DE CISELURE, GRAVURE ET ORNEMENTATION CHRÉTIENNE,-

,- DE LÉGENDES CHRÉTIENNES, — DE CANTIQUES CIIRÉTIENS, - D'ÉCONOMIE CHRÉTIENNE ET CHARITABLE, DÉS SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES, DE LÉGISLATION COMPARÉE, - DE LA SAGESSE POPULAIRE, DES ERREURS ET SUPERSTITIONS POPULAIRES, DES LIVRES APOCRYPHES, DE LEÇONS DE LITTÉRATURE CHRÉTIENNE EN PROSE ET EN TERS, DE MYTHOLOGIE UNIVERSELLE, DE TECHNOLOGIE UNIVERSELLE ET DES ORIGINES DU CHRISTIANISME:

PUBLIÉE

PAR M. L'ABBÉ MIGNE ,
DITIOR DB LA BIBLIOTIQUB UNIVBRSBLLO DO ALinet,

OU

VES COURI COMPLETS SUR CHAQUE BRANCIIE DE LA SCIENCE ECCLÉSIASTIQUE. PNIX : 6 TR.L.6 VOL. POUR LE SOUSCRIPTEUR A LA COLLECTION ENTIÈRE, 7 FR. ET MÊNE 8 FR., POUR LE SOUSCRATEUR

A TEL OU TEL DICTIONNAIRE PARTICULIER.

[graphic]

60 VOLUMES, PRIX : 360 FRANCS.

TOME TROISIÈME.

DICTIONNAIRE DES SCIENCES POLÍTIQUES ET SOCIALES.

3 VOLUMES, PRIX : 21 FRANCS.

[ocr errors]

TOME TROISIÈME.

S'IMPRIME ET SE VEND CHEZ J.-P. MIGNE, EDITEUR,
AUX ATELIERS CATHOLIQUES, RUE D'AMBOISE, AU PETIT-MONTROUGE,

BARRIÈRE D'ENFER DE PARIS.

[blocks in formation]
[ocr errors]

DES

SCIENCES POLITIQUES

ET SOCIALES

COMPRENANT

LA POLITIQUE, LA DIPLOMATIE, LE DROIT NATUREL, LE DROIT DES GENS,
LES RAPPORTS DE L'ÉGLISE ET DE L'ETAT, L'ADMINISTRATION, LES FINANCES, LA POLICK,

LA FORCE ARMEE, L'ÉCONOMIE POLITIQUE ET LA STATISTIQUE

AVEC

LB TBXTB OU LE RÉSUMÉ DES TRAITÉS LES PLUS IMPORTANTS,
DES CONSTITUTIONS ET LOIS FONDAMENTALES DES PEUPLES ANCIENS ET MODIAXES,
ET L'ANALYSE DES PRINCIPAUX OUVRAGES SUR LA POLITIQUE ET LES AUTRES

SCIENCES SOCIALES,

Par A. OTT, Docteur en droit;

PUBLIÉ

PAR M. L'ABBÉ MIGNE,
ÉDITROR DE LA BIBLIOTAÈQUE UNIVERSELLE DU CLERGÉ,

OD

DES COURS COMPLETS SUR CHAQUE BRANCHE DE LA SCIENCE ECCLÉSLASTIQUE.

TOME TROISIÈME.

CA:B

3 VOLUMES, PRIX : 21 YAANCS.

S’IMPRIME ET SE VEND CHEZ M. J.-P. MIGNE, ÉDITEUR,
AUX ATELIERS CATHOLIQUES, RUE D'AMBOISE, AU PETIT-MONTROUGE,

BARRIÈRE D'ENFER DE PARIS

1855

R.

braprimerie MIGNE, au Petit-Montrouge.

DES

SCIENCES POLITIQUES

ET

SOCIALES.

N

NAPLES (ROYAUME DE). — Voy. Siciles un an, les indirects pour sis ans. Cette (DEUX).

constitution ne fut pas modifiée à la suite NASSAU (Duché de). - L'un des Etats de de la révolution de juillet. En 1831, la la Confédération germanique. Le territoire chambre des seigneurs ayant fait de l'oppode Nassau formait avant la révolution un sition au duc régnant", on augmenta la comté immédiat de l'empire germanique, et nombre de ses membres par de nouvelles la famille qui y régnait s'est divisée à plu- nominatious. sieurs reprises eu plusieurs branches dont Le duché de Nassau occupe la treizième la plus célèbre est celle des Nassau-Orange, place dans la Confédération germanique. qui gouverne actuellement le royaume des il compte 424,717 habitants. Les dépenses Pays-Bas. Les princes de Nassau se joie et receites annuelles sont de 3 millions de goirent à la Confédération du Rhin lors de florins environ. Le contingent de Nassau la dissolution de l'empire d'Allemagne et est de 8,35% soldats et 6 canons, el de 9,525 prirent le titre de ducs, que les traités de thalers. Vienne leur ont conservé. Le Nassau subit, NATION, NATIONALITÉ. - L'histoire dans le cours des guerres de la révolution, nous offre le spectacle de nations nomde nombreuses modifications dans son impor- breuses qui se sont succédées sur le globe, tance et son territoire. Le 24 mars 1816 s'étei- et quand on jelte un coup d'eil sur les grands gnil, avec le duc Fréderic-Auguste de Nas- mouvements de l'humanité, on voit que sau-Usingen, la branche d'Usingen, et la ligne celle-ci n'est en réalité qu'une société de de Nassau-Weilburg réunit, par l'avénement nations diverses, ayant chacune leur vie duduc Guillaume,los possessions de la brane propre et constituant pour ainsi dire autant che ainée de cette maison. Dès le 2 sep d'individualités distinctes. Ce fail a frappe lembre 1814, cette principauté oblint une tous ceux qui se sont occupés des questions constitution octroyée, qui fut développée de politique générale, et depuis longtemps plus tard par plusieurs édiis, notamment l'on s'est demandé quel est le caractère celui du 4 novembre 1815, concernant l'élec- distinctif qui constitue les nationalités tion des élals. Les étals du duché élaient Nous n'exposerons pas en détail loules divisés en deux chambres : la première la les hypothèses qui ont élé émises à ce suchambre des seigneurs (Herrenbank!, goin- jet. Elles se résument dans les théories suimés par le roi héréditairement ou à vie, se vantes : les uns placent le caractère de la composait des princes et seigneurs mé- nalionalité dans les races, les autres dans diatisés, assez nombreux dans le duché; la religion, les autres dans la langue, les la seconde se composait de 22 députés, autres dans l'habitation et le territoire, les dont l'un choisi par les pasteurs lutbériens, autres dans cerlaines identités pamihdistes, po par les pasteurs réformés, un autre par d'autres enfin dans un but commun l'activité. les curés catholiques, un par les chefs des C'est celle dernière théorie qui nous parait la élablissements d'éducation, trois par jes seule véritable. Avant de l'exposer, nous industriels portés dans les classes supé- dirons quelques mois des autres. rieures de l'impôt des patentes et dans leur Ici nous invoquerons principalement l'ersein , quinze par les propriélaires fonciers périence historique : elle dément en effet payant au moins sepi tlorins de contribu- presque toutes les doctrines que nous velions directes en principal, parmi les pro- nons de nommer. Et d'abord ceux qui alpriétaires payant 21 florios. Les états doi. tribuent la différence des nations à la difvent élre consultés sur les lois principales; férence des races parient d'un principe ils peuvent faire des propositions au duc essentiellement faux, puisqu'ils supposent pour la modification des lois, de même que que l'humanité n'est pas issue d'une même lui présenter des griefs relatifs à l'adminise origine et qu'il exisie naturellement des tration, etc. Tous les impôis doivent être races d'homies diverses, semblables aux diconsenlis par eux; les impôts directs pour verses espèces aniinales d'un même geure.

DICTIONNAIRE DES SCIENCES POLITIQUES, III.

« PreviousContinue »