Oeuvres complètes d'Étienne Jouy ... avec des éclaircissements et des notes...

Front Cover
J. Didot aîn, 1823 - France - 27 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Du dogme
33
Des miracles
35
Des sacrifices
36
Anciens impôts de la perception et du re couvrement page
38
Les offrandes et la prière
39
La tolérance
41
La religion considérée comme moyen poli tique
44
Des privilèges introduits dans la religion
47
Le sacerdoce
49
Moeurs et conduite du clergé
53
Lorgueil
57
Les maximes et les ouvrages page
60
But de la société
69
Des états despotiques ou arbitraires
76
Du gouvernement républicain
87
Questce que la politique?
96
De la morale dans les hommes publics
106
De la morale ministérielle
115
Du droit public page
137
Des haines nationales
143
De la morale dans les cabinets et dans les actes de la diplomatie
147
Relations diplomatiques
154
Suite du même sujet Négociations trai tés garanties politiques
157
De quelques actes de la diplomatie euro péenne
161
Des négociateurs
165
Considérations générales
168
Causes des guerres
171
Droit de guerre ou du plus fort
174
De la guerre offensive
179
De certaines maximes de guerre
182
Des lois de la guerre
184
De lesprit militaire
188
Troupes auxiliaires ou alliées
193
Des troupes mercenaires
194
De la guerre nationale et des troupes natio nales
198
Des chefs et généraux darmée
203
De lobéissance
207
Des déclarations de guerre
210
Considérations générales page
213
Division des citoyens en classes différentes
217
Les divisions les haines employées comme moyens de gouvernement
223
Des moyens occultes
226
Des promesses et des serments
228
Du prince
231
Des lois en général
234
De la rédaction et du style des lois
242
Lois dexception ou de colère 2411
248
Contradiction dans les lois
254
Moyens employés par la tyrannie pour cor rompre les lois
257
De la révélation et de la non révélation
260
Les Bédas ou la justice naturelle
288
De la morale dans les tribunaux et les magistrats I De la puissance des juges
291
Des tribunaux page
295
Des juges
297
Des mours des juges
303
Des jurés
306
Des magistrats pervers ou corrompuś
317
Des conspirations et des crimes supposés
321
Des délateurs et des témoins
331
Récompenses accordées aux délateurs
335
De laccusation et des condamnations
336
De linterprétation des lois
338
La décision prise et la chose jugée
340
De la police considérée comme auxiliaire de la justice
344
Considérations générales
350
De la mendicité
351
et IV Maisons de prêt MontsdePiété
356
Maisons de jeu
358
Jeu de la bourse
359
Des hôpitaui
364
Des prisons
367
Des prisonniers
368
Des bagnes et des forçats
373
Maisons de débauche
375
Considérations générales
377
Objets et mesures des impôts
378
De la contribution du sang
385
De quelques taxes immorales
386
Suite du même sujet La loterie
388
De la probité politique
395
Des banqueroutes
397
Effets moraux de la découverte de limpri merie
400
De la littérature en général
401
Avantages moraux et philosophiques du progrès des lumières
405
État actuel de la littérature sous le rapport moral
409
Des orateurs politiques
415
De Voltaire et de son influence sur les des tinées des peuples
417
Rapports entre la morale et léducation
425
Des maîtres et des instituteurs
427
De linstruction publique
430
Contradiction dans léducation de lenfance
433
Contradiction dans léducation des écoles
437
Contradiction dans léducation du monde
444
Conséquences et conclusion de ce livre
452
Causes générales des révolutions page
454
La tyrannie corrompt les moeurs la liberté
475
La puissance des femmes est fondée sur
482
Des femmes pendant les guerres civiles et
488
Notes Livre II
503
Livre III
514

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 285 - Et ainsi ne pouvant faire que ce qui est juste fût fort, on a fait que ce qui est fort fût juste.
Page 443 - Les Français sont égaux devant la loi, quels que soient d'ailleurs leurs titres et leurs rangs.
Page 446 - Leur liberté individuelle est également garantie, personne ne pouvant être poursuivi ni arrêté que dans les cas prévus par la loi, et dans la forme qu'elle prescrit.
Page 551 - mettra en prison les personnes qui lui appartiennent de plus près, afin de le « déterminer à l'obéissance par l'intérêt qu'il leur porte ; s'il revient , le passé « lui sera pardonné, et on lui procurera un établissement à Venise; si, malgré » l'emprisonnement de ses parents, il s'obstine à vouloir demeurer chez Vétran« ger, on chargera quelque émissaire de le tuer, et, après sa mort, ses parents
Page 376 - RÈGLE générale : on peut lever des tributs plus forts , à proportion de la liberté des sujets ; et l'on est forcé de les modérer à mesure que la servitude augmente. Cela a toujours été , et cela sera toujours. C'est une règle tirée de la nature , qui ne varie point; on la trouve par tous les pays, en Angleterre, en Hollande...
Page 332 - On suivit sous les empereurs les maximes de la république; et d'abord on vit paraître un genre d'hommes funestes, une troupe de délateurs. Quiconque avait bien des vices et bien des talents, une âme bien basse et un esprit ambitieux, cherchait un criminel, dont la condamnation pût plaire au prince : c'était la voie pour aller aux honneurs et à la fortune, chose que nous ne voyons point parmi nous.
Page 532 - Pers et Cornier, qui seront hors des limites françaises), et le canton de la Roche (à l'exception des endroits nommés la Roche et Armanoy, avec leurs districts), resteront à la France. La frontière suivra les limites de ces différents cantons et les lignes qui séparent les portions qui demeurent à la France de celles qu'elle ne conserve pas; 8...
Page 144 - ... naturellement, plus que les nobles, cette sainte antipathie pour les mœurs , les coutumes et les langues étrangères, qui fortifie dans tous les pays le lien national.
Page 551 - Art. 12. On se procurera quelque intelligence dans la maison de chaque ambassadeur , en tâchant de gagner quelque secrétaire à qui on offrirait une centaine d'écus par mois , seulement pour révéler les communications que quelque noble vénitien pourrait avoir avec le ministre. On fera faire ces ouvertures par quelque moine ou par quelque juif. Ces sortes de gens s'introduisent partout.
Page 532 - France. • 7°. Dans le département du Léman, les frontières entre le territoire français, le pays de Vaud et les différentes portions du territoire de la république de Genève ( qui fera partie de la Suisse ), restent les mûmes qu'elles étoient avant l'incorporation de Genève à la France.

Bibliographic information