Le Champ de Mars: 1751-1889

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Travaux du Champ de Mars pour la fédération du 14 juillet 1790 par Prieur
30
Fédération générale faite à Paris le 11 juillet 1790 par Prieur
31
Juillet 1790 Revue passée par Lafayette
37
Juillet 1791 Proclamation de la loi martiale
46
Commémoration de la fédération au Champ de Mars le 14 juillet 1791
50
Septembre 1791 Fête de lachèvement de la Constitution
51
La carte de visite du patriote Palloy
53
Première fête de la Liberté à loccasion des Suisses de ChâteauVieux le 15
61
Pétion de Villeneuve par Gros
69
Juillet 1792 Deuxième anniversaire de la Fédération
71
Hérault de Séchelles par COMPAGNIE
79
Novembre 1793 Exécution de Bailly
82
Décembre 1793 Fête pour la reprise de Toulon
87
Reprise de Toulon par les troupes françaises le 18 décembre 1793 ou 28
88
Juin 1794 La fête de lEtre supreme
93
Vue du côté oriental de la montagne élevée au Champ de la Réunion pour
94
David par Midou
104
Octobre 1794 Les fêtes des victoires
111
Vue de la montagne élevée au Champ de la Réunion 101
112
Fête des Victoires Combat des jeunes élèves au Champ de Mars le 21
115
Janvier 1796 Fête de labolition de la royauté
117
Fète des Victoires au Champ de Mars le 10 prairial an me de la Répu
121
Juin 1796 Fête de lagriculture
127
Août 1796 Fête du 10 Août en mémoire de la chute du trône
137
Septembre 1796 Fête de la fondation de la République
143
Fête de la fondation de la République 1 vendémiaire an 5 par GIRARDET
148
1er Octobre 1797 Pompe funèbre en lhonneur de Hoche
151
Hoche nest plus
152
Juillet 1798 Fète anniversaire du 14 Juillet
158
Entrée triomphale des monuments des sciences arts en France fête à
161
Août 1798 Fête du 10 Août
170
Septembre 1798 Exposition des produits de lindustrie
181
Septembre 1798 Fête de la fondation de la République
192
Juillet 1799 Fête anniversaire du 14 Juillet
215
Assemblée du Champ de Mai Le Champ de Mars par GIRARDET 202
272
Septembre 1826 Une course à pied au Champ de Mars
277
Un pauvre sire caricature sur Charles X
280
Lafayette commandant de la garde nationale
287
Mars 1831 Remise des drapeaux à larmée
289
LouisPhilippe médaillon par A BARRE 29
293
Mai 1831 Revue de la garde nationale Distribution des Croix de Juillet
295
Messieurs votre tenue peut rivaliser avec celle de la troupe de ligne
299
Trèshumbles et trèsdévoués gardes nationaux passés en revue Cari Pagus
300
Modèle colossal de pain dépice Caricature par BENJAMIN ROUBAUD
304
juin 1837 Réjouissances publiques à loccasion du mariage du
307
Mai 1848 Les ateliers nationaux et la fête de la Concorde
320
Lamartine Caricature par Cham
322
Une affiche en 1818 Aux ouvriers
324
Fête de la Concorde Il a fait grand faim sur lestrade Caricature par Cham
333
Septembre 1848 Revue passée par le général Cavaignac
337
Convoi des citoyens morts pour la Patrie les 23 24 25 et 26 juin 1818
339
Mai 1850 Revue passée par le général Changarnier 312
360
Fête du 15 août 1853 Pièce principale du feu dartifice tiré au bas de lEs
361
Juin 1860 Célébration du retour de la Savoie et de larrondissement
369
Défilé de la division Bazaine à son retour dItalie devant lEmpereur 571
378
Courses de chevaux du 2 septembre 1838 Carte dinvitation
383
Les revues sous le second empire
386
Napoléon III par GILBERT
389
LExposition universelle de 1867
393
LExposition universelle de 1867 porte dentrée du Pont dIéna et avenue
396
La nacelle du Géant
400
LExposition universelle de 1878
406
Mai 1885 Courses de chiens au Champ de Mars 110
412
Une affiche Grand carrousel militaire donné au Champ de Mars les 21
413
Le menu du repas
420
LExposition universelle de 1889
427
Un feu dartifice sur la Tour Eiffel 123
432

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 97 - Vous devez les envisager : aux yeux du législateur, tout ce qui est utile au monde et bon dans la pratique est la vérité. » L'idée de l'Être suprême et de l'immortalité de l'âme est un rappel continuel à la justice; elle est donc sociale et républicaine.
Page 31 - je jure de remplir mes fonctions avec exactitude, d'être fidèle à la Nation, à la Loi et au Roi, et de maintenir de tout mon pouvoir la Constitution décrétée par l'Assemblée Nationale et sanctionnée par le Roi.
Page 261 - Dites aux citoyens que les circonstances sont grandes ! ! ! qu'avec de l'union, de l'énergie et de la persévérance nous sortirons victorieux de cette lutte d'un grand peuple contre ses oppresseurs ; que les générations à venir scruteront sévèrement notre conduite ; qu'une nation a tout perdu quand elle a perdu l'indépendance. Dites-leur que les rois étrangers que j'ai élevés sur le trône ou qui me doivent la conservation de leur couronne, qui tous, au temps de ma prospérité, ont brigué...
Page 260 - L'indignation de voir ses droits sacrés, acquis par vingt-cinq années de victoires, méconnus et perdus à jamais, le cri de l'honneur français flétri, les vœux de la nation m'ont ramené sur ce trône qui m'est cher parce qu'il est le palladium de l'indépendance, de l'honneur et des droits du peuple. » Français, en traversant, au milieu de l'allégresse publique , les diverses provinces de l'Empire pour arriver dans ma capitale , j'ai dû compter sur une longue paix ; les nations sont liées...
Page 96 - Vous qui pleurez sur le cercueil d'un fils ou d'une épouse, êtes-vous consolés par celui qui vous dit qu'il ne reste plus d'eux qu'une vile poussière? Malheureux qui expirez sous les coups d'un assassin , votre dernier soupir est un appel à la justice éternelle! l'innocence sur l'échafaud fait pâlir le tyran sur son char de triomphe : aurait-elle cet ascendant si le tombeau égalait l'oppresseur et l'opprimé?
Page 94 - Et vous, fondateurs de la République Française, gardez-vous de désespérer de l'humanité, ou de douter un moment du succès de votre grande entreprise ! Le monde a changé ; il doit changer encore. Qu'y at-il de commun entre ce qui est et ce qui fut? Les nations civilisées ont succédé aux sauvages...
Page 260 - ... plus chers intérêts de tant de peuples, veulent nous faire la guerre. Ils méditent d'accroître le royaume des Pays-Bas, de lui donner pour barrières toutes nos places frontières du nord, et de concilier les différends qui les divisent encore, en se partageant la Lorraine et l'Alsace.
Page 96 - Ne consultez que le bien de la patrie et les intérêts de l'humanité. Toute institution, toute doctrine qui console et qui élève les âmes doit être accueillie; rejetez toutes celles qui tendent à les dégrader et à les corrompre. Ranimez , exaltez tous les sentiments généreux et toutes les grandes idées morates qu'on a voulu éteindre; rapprochez par le charme de l'amitié et par le lien de la vertu les hommes qu'on a voulu diviser.
Page 63 - Quarante meurtriers, chéris de Robespierre, Vont s'élever sur nos autels. Beaux-arts, qui faites vivre et la toile et la pierre, Hâtez-vous, rendez immortels Le grand Collot-d'Herbois, ses...
Page 53 - L'Assemblée Nationale constituante en remet le dépôt à la fidélité du Corps législatif, du Roi et des juges, à la vigilance des pères de famille, aux épouses et aux mères, à l'affection des jeunes citoyens, au courage de tous les Français.

Bibliographic information