Page images
PDF
EPUB

par le sieur Francis (Samuel-Ward). représenté par le sieur Ricordeau à Paris, boulevard de Strasbourg, n° 23, pour une machine à écrire.

ango Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 7 février 1857, au secrétariat de la préfecture du département de l'Aube, par le sieur Gillon (Hippolyte), à Troyes, pour un systènie d'éclairaga.

1120° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 21 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par les sieurs Grado et companie, à Paris, rue Montholon, n° 9, pour un système de condensation par surfaces immergées.

1121° Le brevet d'invention dont la demande a été déposée, le 21 juillot 1857, an secrétariat de la préfecture du département de la Seinc, par les sieurs Grimshaw (Villiam-Dakin) et Stevens Samuel), représentés par le sieur Williamson, à Paris, boulevard de l'Hòpital, oo 4, pour une hélice per. fectionnée pour faire marcher les navires et autres bâtiments pavigables (patente anglaise de quatorze ans, expirant le 30 mai 1874).

1122° Le brevet d'invention dont la demande a été déposée, le 22 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sicur Hale (William), représenté par le sieur Sautier, à Paris, boulevard Montmartre, n° 14, pour des perfectionnements dans le laminage du ser et de l'acier (palente anglaise de quatorze ans, expirant le 27 mai 1871).

1123° Le brevet d'invention dont la demande a été déposée, le 22 juillet 1857, au secrétariat de la présecture du département de la Scine, par le sieur Henderson (John), représenté par le sieur Matbicu, à Paris, rue Saint-Sébastien, v° 45, pour des perfectionnements dans la fabrication ou la production des tissus unis et à dessins (patente anglaisc de quatorze ans, espirant le 25 mars 1874).

1121 Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposéc, le 20 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Holmann (Octave). représenté par le sieur Mathieu, à Paris, rue Saint-Sébastien, no 45, pour des perfectionnements apportés aux machines locomotives.

1125° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée. le 20 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sienr Jeanne-Lafosse (Christophe), représenté par le sieur Barrault à Paris, boulevard Saint-Marlin, n° 33, pour des perfectionnements dans to fabrication des huiles d'éclairagc.

1126* Le brevel d'invention de quinze ans, dont la demando a áé dépasén. le 29 juillet 1857, au secrétariat de la présecture du département de la Scina par le simur Judic (Jean), représenté par le sieur Barraull

, à Paris, boula vard Saint-Martin, n° 33, pour des perfectionnements dans les dispositions, ist moyens employés pour réparer, construire et laver les bâtiments, navires, elan

1127° Le brevet d'invention de quinze ans, doat la demaule a été déposée le 27 avril 1857, au secrétariat de la préselure du département de la Gironde, par la demoiselle Kiaro, dentiste, allées d'Orléans, no 36, à Bordeauxpour un système de dentier dont les gencives sont inaltérables.

11289 Le breret d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée ! le za juillet 1857, au secréariat de la préfecture du départeinent de la Seine par le sieur Le Banneur (Felix), rue du Ranelagl, n° 8, à Passy, pour un système de moleur à vapeur portatif.

1129° Le brevet d'invention de quinze aus, dont la demande a été déposého, le zo juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Scipe, par le sieur Loefler (Ferdinand), d Paris, rue Saint-André-des-Arts, n° 53, pour un appar il frigorifère.

1130 Le brevet d'invention dont la demande a été déposée, le 22 juillet 3857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par

le sieur Lungley (Charles), représenté par le sieur Mathieu, à Paris, rue SaintSébastien, no 65, pour des perfectionnements dans la construction des dorks secs et des bassins pour des navires (patente anglaise de quatorze ans, cxpirant le 7 mai 1871.

113.6 1.e level d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 21 juillet 1857, au secrétariat de la préserture du Jépartement de la Seine, par les sirars Mortera (Augustin) et Larous ie ( Martin), à Paris, rue Richelieu, 1° 17, pour un syst-me d'enrayage et d'attelage pour chemins de fer.

1132° Le lirevet d'invention de quinze ans, dont la demande a bré dépusée, le 21 juillet 1857, au secrélariat de la présecture du département de la Seine, par le sicur Mourguet (Jean-Baptiste), à Paris, rue Montmartre, no 55, pour une muselle pour donner l'avoine aux chevaux.

11330 Le brevei d'invention de quinze ans, dont la demande a été réposée, le 18 jnillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sicur Municr (Jean-Franç is), représenté par le sieur I.e Blanc, Paris, rue Sainte-Appoline, no 2, pour un système d'appareil à griller les fils de laine, soie et autres matières textil.s.

113i* Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 21 juillet 1857, ou secrétariat de la prése«lure du département de la Seine, par le sieur Petreli (Josepilo-Antoine), a Paris, rue du Cherche-Midi, n° 15, pour un système de cheminée,

1135° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 18 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Picard (Eugène), représenié par le sieur R cordeau, à Paris, bou. levard de Strasbourg, no 23, pour une application de la peau chamoisée dans la fabrication des chaussures, semelles et fourrures.

1136° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 22 juillet 1857. au secrétariat de la préfecture du dép:irlement de la Seine, par les sienrs Pillivuyt (Charles), Dupuis et compagnie, représentís par le sieur Le Blanc, à Paris, rue Sainte-Api olinc, no 2. pour des perfectionue. mcots dans la construction des supports des fils tilégraphiques, etc.

1137° Le brevet d'invention dont la clemanie a čié déposée, le 22 juillet 1857. au secrétariat de la préfecture Ju département de la Seine. pas les sieurs Plummer Wiiliam.Frédéric), Kingsford' (Charles) el Huard (Étienne-Joseph), représentés par le sicur Mathieu, à Paris, rue Saint-Sébastien, no 45. pour des perfectio inements dans le traitement des grains et d'autres substances pour les préparer à la moulure (patente anglaise de quatorze ans, espirani lc 18 septembre 1870).

1138° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, Je zo juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Powers (George), représenté par le sieur Ricordeau, à Paris, bouJevard de Strasbourg, n° 23, pour des per sectionnements dans les fenêtres des vaisseaux ou navires.

1139° Le brevet d'inventio: de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 20 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sicur Quentin (Charles-Louis-lienri), à Paris, rue de Chabrol, ao 15, pour un procédé applicable à la construction des barattes.

9780° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a lié déposée, le 21 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, pas les sieurs Souville (Charles-Désiré. Thierry) er Blandin (Hug 'es-François). représentés par le sieur Le Blaric, à Paris, rue Sainte-App line, no 2, pour un système de construction de malles, de caisses, de sacs de voyage, etc.

&io Le brevet d'invention de quinzu ans, 'lon la demande a été déposie, le 22 juillet 1857, au se rétariat de la prélecture ou lépartement de la Seine, par le sieur Tedeschi (Gi.-J.), représenié par le sieur Ricordrau, à l'aris, boulevard de Strasbourg, 11° 23, pour une lorgnette ou jumelle perfectionnée.

1142° le brevet d'invention de quinze ates, dont la demande a été déposée, le 18 juillet 857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le seur Voegeli (F.), représenté par le sieur Rizordeau, à Paris, boulevard de Strasbourg, n° 23, pour un lour à carboniser les os.

1143 Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a élé déposée, le 25 juillet 18.17, au secrétariat de la préserture du départeinent de la Seine, par les sieurs Aba lie (Ismaēl-Isaac) et Greben (Jules-Charles, à Paris, rue Richer, n° 12, pour uce machine à racheter les lettres mécan quement.

Dbio Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 27 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Antoine ( Ilphonse-Joseph), à Paris, ruc Notre-Dame-de-Nazareth, no 33, pour un genre de vernis incolore.

1245° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 17 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Acher ( Auguste-Josephi), c-sant domicile chez le sieur Dreysous, à Paris, rue de Bondi, no 54. pour un tissu dit tissu alliuge métallique.

1166' Le brevet d'inven:ion de quinze ans, dont la demande a dié déposée, le 25 juillet 1857, au secrétariat de la présecture du département de la Seine, par le sieur Biondetti (Antoine), représenté par le sieur Mathieu, à Paris, rue Saint-Séb::stiin, n° 45, pour un système de kan lave forgé, a régu. laleurs mobiles ou fixes, à volonté, propre à recevoir toutes espèces de pelottes pour loutes les positions présentant les bernies les plus volumincuse, et les plus souffrantes.

1167° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 27 juillet 1817, au secrétariat de la prélecture des dipartımınt de la Seine, par le sieur Braconnier (Al xandre), à Paris, rue Neuve-des-Martyrs, no 1, pour un jupon-lournure dit maryuise.

nige ie breveld'invention de quinze ans, dont la demande a été déposéo, le 25 juillet 1837, au secrétariat de la préleclure du départenant de la Seine, par le sieur Brandon (Alexandre-Horace), à Paris, rue des Moulins, no 7, pour des perfectionneinents aux stéréo cipes dits panoramiques.

1149° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le so juillet 1857, au secrélarial de la préfecture du département de la Seine, par le sieur C:llès (Andre), olisant domicile chez le sieur Brandon, à Paris, rue des Moulins, no 7, p ur un apparrul de cha:flage.

1150° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 15 juillet 1857, au secrétarial de la prélecture du département de la Seinr, par les sieurs Co Lard (Jean-Joseplı) et Louart (Louis-Antoine), repré. senté par le sicur Ricordeau, à Paris, boulevard de Strasbourg, n° 23, pour un système de taquet applicable aux métier, å tisser mécaniques.

1151 Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a éid déposée, le 27 juillet 1857, au secrélarial de la présecture du département de la Şeine, par le sieur Faure (Pierre-Jean), élisant domicile chez le sieur Hautmulle, à Paris, rue du Petit-Lion-Saint-Sauveur, no 36. pour un moyen d'éviter les déraillements et les chocs de clıcmips dc fer. i 1152° Le brevet d'invention dont la demande a été déposée, le 24 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Fowler (Vavid-Hamilton), représenté par le sieur Yapp, à Paris, rue de Montpensier, no 6, pour perfectionnements apportés dans la constructiou et la pose des chaudières à vapeur (patente anglaise de quatorze ans, expirant le 15 janvier 1871).

1153° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 24 juillet 1857, au secrétariat de la présecture du département de la Seine, par les sieurs Gailiut (Charles-Alexandre), rue du Bac, no 106, et Laurencel (Edmond), ruc des Lombards, no 46 , à Paris, pour une pâte au lait con: centré.

3154° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, te 25 juillet 1857, au secrétariat de la présecture du département de la Seine, par le sieur Halbrecq de Gayslier (Célestin), représenté par le sieur Ricordeau, à Paris, boulevard de Strasbourg, n° 23, pour une machine à fabriquer les rivets et les boulons de toutes dimensions avec du fer à froid ou de chaud.

1155° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 25 juillet 1857, ad secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Heymann (J.-D.), représenté par le sieur Ricordeau, à Paris, boulevard de Strasbourg, n° 23, pour un système de fenêtre dite fenêtre tournante.

1156° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 23 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la

par le sieur Jarosson (Léon), à Paris, rue dc Paradis-Poissonnière, n°5, pour unc matière textile.

1157° Le brevet d'invention de quinze ans, la demande a été déposée, le 25 juillet 1857, au secrétariat de la présecture du département de la Scine, par le sieur Labully-Burty (Claude), à Paris, rue de l'Hôtel-de-Ville, n° 61, pour des appareils à faire le café.

1158° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 30 mars 1857, au secrétariat de la présecture du département de la Şeine, par le sieur Lapham (Rufus), représenté par le sieur Oppenean, a Bagnolet, pour des perfectionnements applicables aux chaudières à vapeur, tens dant à constater l'abaissement du niveau d'eau et à alimenter la chaudière de l'eau manquante.

1159° Le brevet d'invention de quioze ans, dont la demande a été déposée, le 25 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Le Page (Charles François), avenue de Clichy, n° 24, Batignolles, pour un genre de pipes plaquées et placage factice.

1160° Le brevet d'invention de quioze aus, dout la demande a été déposée, le 27 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seive, par les sieurs Marix (Gabriel) et Wcil (Mayr-Léon), à Paris, rue de Faubourg-Saint-Denis, n° 188, pour un mode de dorure brillante sur porcelainc.

116.° Le brevet d'inveption de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 23 juillet 1857. au secrétariat de la préfecture du département de la

Seine,

Seine, par le sieur Moissun (Jean-Jacques), rue de Paris, no. 46, à Chafonde, pour un appareil pour blanchir le liuge et les fils de chanvre, ete.

2167° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 24 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seise, par le sieur Nébon (Bernard), représenté par le sieur Bresson, d Paris, rue de Bretagne, no 57, pour une marque de jeu.

1163° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 33 juillet 1857, au secrétariat de la prélecture du département de la Seine, par le sieur Plagge (Charles), représenté par le sieur Ricordeau, à Paris, boulevard de Strasbourg, n° 23, pour un procédé continu de fabrication da fer doux et de l'acier par le traitement direct des minerais avec utilisation du gaz oxyde carbonique développé par la réaction du carbone et de l'oxyde de fer.

1364° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée le 25 juillet 1857, au secrétarial de la prélecture du département de la Seine, par les sieurs Réal (Pacifique-Arsène) et Viéville (Ferdinand), à Par ris, le premier, rue du Sentier, n° 27, bo sccnd, rue Saint-Fiacre, n° 15, pour une application pour rendre le métal imperméable par l'emploi des huiles siccatives ou des vernis yras avec ou sans application de tontisses.

1165° Le brevet d'joveolion de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 24 juillet 1857, au secrétariat de la préseeture du département de la Seige, par le sieur Renard (François-Honoré-Stanislas), inspecteur de la sa. lubrité, à Paris, rue du Bac, n° 23, pour un système d'arrosement au moyen de tubes.

1166° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 22 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par les sieurs Roisin (Constant) et Armengaud (Eugène), représentés par le sieur Ricordeau, à Paris, boulevard de Strasbourg, n° 23, pour uå système de découpoir mécanique approprié à la coupe des chemises.

0167° Le brevet d'invention de quinze ans, dout la demande a été déposée, le 23 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Royer (Joseph), représenté par le sieur Desnos, à Paris, boulevard Saint-Martin, n° 29, pour perfectionnements aux lourchettes de découpage et de service.

1168° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 25 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du départenient de la Seine, par le sicur Rullier (Ainé), représenté par le siour Matbicu, à Paris, fue Saint Sébastien, no 45, pour perfectionnements dans les moulins destinés

1169° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 23 juillet 1857, au secrétariat de la prélecture du département de la Seine, par la dame veuve Henri Schloss et frère, représeniés par le sieur Desnos, à Paris, boulevard Saint-Martin, n° 29, pour application du cadre et du fermoir à basculc, etc. aux boites et trousses porlatives de pharmacie et de médecine.

1170° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 27 juillet 1857, au secrélarial de la préfecture du département de la Seine, par les sieues Simonet jeune (Jean) et Jouanneau (Louis-François ) représentés par le sieur Dreysous, à Paris, rue de Bondy, no 54, pour une machine à laver les tissus avec injection de vapeur. * 1971° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée.

à divers usages.

« PreviousContinue »