Page images
PDF
EPUB

terre, les betteraves, la chicorée, les écorces à tan (brevet belge de quinze ans expirant le g mai 1872).

1226° Le brevet d'iovention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 8 août 1857, au secrétariat de la présecture du département du Cher, par les sieurs Jackson frères, Petin, Gaudet et compagnie, aux sorges de Vierzon , pour un procédé de fabrication de coussinets de chemins de fer.

1327° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 4 août 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Gironde, par le sieur Jayles (Jean), rue Sainte-Catherine, n° 107, à Bordeaux, pour un système de raffinage du sucre.

1928° Le brevet d'invention de dix ans, dont la demande a été déposée, le " août 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Marne, par les sieurs Krauskopf (Philippe) et Dantan (Charles-Nicolas), le premier, chef monteur, et le second, cbet ajusteur dans les ateliers du chemin de fer, à Épernay, pour un échappement à segment à employer dans les locomotives en général, de trois manièi es : 1° à cculisses avec ressorts à boudin ; 2° à char. nières; 3* à paillettes.

1229° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 3 août 1857, au secrétariat de la présecture du département du Finistère, par le sieur Lainé (Édouard-Hubert), à Brest, pour le mouvement perpétuel.

1230° Le brevet d'invention de dix ans, dont la demande a été déposée, le 7 août 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Haute-Garonne, par les sieurs Lapène et Capmartin, rue du Fourbaslard, n° 24, à Toulouse, pour un procédé de fabrication du chapeau dit Lapène et Capmartin.

1231° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 5 août 1857, au secrétariat de la préfecture du département de Seineet-Oise, par le sieur Le Blanc (Alfred), à Meudon, pour une mécanique à blanchir le linge et tout autre objet.

1232° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 4 août 1857, au secrétariat de la préfecture du département du Rhône, par le sieur Martin (Auguste), rue Neuve-des-Charpennes, n° 7) à Villeurbanne, pour un procédé pour obtenir la moire antique sans plis.

1233° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 28 juillet 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Haute-Garonne, par les sieurs Maybon (Pierre) et Baptiste (Charles), place du Salin, n° 16, à Toulouse , pour une machine à mortaiser le bois.

1234° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 6 août 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Gironde, par le sieur Mireau père (Jean-Baptiste-Martin), rue des Remparts, n° 22, à Bordeaux, pour un système perfectionné de serrures pour portes et meubles , avec bec de cane, saps chanfrein,

de mouvement, ainsi que sans bec de cane.

1935° Le brevet d'invention de dix ans, dont la demande a été déposée, le 8 août 1857, au secrétariat de la préfecture du département du Nord, par le sieur Pensuete (Léon), rue de Bcaumont, n° 16, à Dunkerque, pour une machine à battre et arracher des pieux au moyen de la vapeur.

1236° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 3 août 1857, au secrétariat de la présecture du département du Finistère, par le sieur Planchais (Hippolyte), rue de Siam, no 49, à Brest, pour un engrais dit noir et guano agricoles. XI Série.

25

et un genre

[ocr errors][ocr errors]

1237° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, 'te 3 août 1857, au secrétariat de la préfecture du département da Rhone, par le sieur Riveron aîné, Jean), rue Bât-d'Argent, n° 17, à Lyon , pour un appareil dit frein communclear.

1238° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le giaoût 1857, au secrétariat de la présecture du département des Vosges, par le sieur Robert (Charles), mécanicien à Saint-Dié, pour un moteur volants dit système Robert.

0339° Le brevet d'invention de quinze ans, dentrla demande a été déposée, le 3 août 1857, au secrétariat de da préfectute du département du Var, par de sieur Sicard (Louis), a Canoes, pour un système de forges dites forge gazoélectriqur et forge économique.

ka40°. Le brevet d'ioveation desquinze ans, dont la demande a été dépohsée, le 5 août 1857, au secrétariat ide da préfecture du département du Puy-deDôme,

par le sieur Souliac (Augusto-Amédée), à Royat , pour un système de pression dire pression milliforme.

1261° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 4 mai *857, au secrétariat de la préfecture du département de Vaucluse, par le sieur Aubenas fils (Justin-Louis-Auguste), à Valréas, et se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 8 mai 1855, pour un croiscur Aubenas, appareil de torsion à dévidaye régulier pour la filature ou le tirage sde la soie et pour toute espèce de Gl.

*947° Le certifica! d'addition dont la demande a été déposée, le 2 mai 2857, au secrétamat de la présecture du département de la Seine, par le sieur Barnout (Hipplyte-Antoine-Marie), à Paris, rue Notre-Dame-de-Lorette, n° 36, et se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 21 féprier 1857, pour un appareil à locomotion.

*1243° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 28 avril 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Baudrit (Auguste-Théodure), à Paris, rue de Malte, n° 24, et se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris , le 14 février 1857, pour un système de construction en ser.

1344° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 7 mai 1857, au secrétariat de la présecture du département des Bouches-duRhône, par le sicur Bayle ( Adolpbe), rue de la Palud, n° 55, à Marseille, et se rattacbant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 7 mai 1856, pour une eau virginale aromatique distillée sur Deurs de lys et de roscs.

1945° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 8 mai 1857, au secrétariat de la préfecture du département de l'Isère, par le sieur Bourgeat (Louis-Simon-Théodore), à Vienne, et se rattachant au brevet dia* vention de quinze ans pris, le 31 mars 1857, pour un four à cuire le pain avec cbaudières vertico-horizontales.

1246° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 29 avril 2857, au secrétariat de la présecture du département de la Seine, par le sieur Bouwens (F.J), représenté par le sieur Oppeneau , à Bagnolet, et se rallachant au brevei d'invention de quinze ans pris, le 25 septembre 1854, pour une machine à vapeur dite Bouwenstrun.

1247° Le certificat d'addition dont la demande. a été déposée, le 28 avril 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine,

parde sieur Buslandeau (François), à Paris, boulevard de Strasbourg, no 3., et se

sattachant au brevet d'invention, de quinze ans pris, le 22, aveil. 1857, pour un système d'arrêt de chemio de fer dit système Buffandeau.

1948° Le certificat d'addition dont la demande ia été déposée, le 4 mai +857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Busson (Constant), représeuté par le sieur Barrault, d. Paris, boulevard Saint-Martin , n°33, et serattachant.au brevet: d'invention. de quinze ans pris, da: 5 juillet 1853, par les sieurs Titeur et. Rousseau, dont il est cessionnaire, pour un accordéon-orgue.

1349o. Le certificat d'addition dont la demande a úé dépasće, le 7 pai 1857, au secrétariat de la préfecture du département de l'Orne, par le sieur Caillet (Louis-François: Aimé), a Sées, et se, rattachant, au brevet d'invention de quinze anspris, le 30 juillet a 856, pour une machine à mélanger, soufler el arçonner les chapeaux.

1250° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 30 avril . 1857, au .secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par

le .sieur Camaret (Henri-Joseph), rue des Moulins, no.7 bis, à Belleville ,,et.se rattacbant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 5 mai: 1856, pour perfectionnements dans la vannerie.

1951° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 28 avril 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Cavy (Jacques), représenté par le sieur Barrault, à Paris, boulevard SaintMartin, n° 33, et se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le février 1857,

', pour un genre de bagues et d'anneaux. 1252° Le certificat d'addition doni la demande a été déposée, lc 30 ayril 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le - sieur Desbordes (Charles-Léon), à Paris, rue des Filles-du-Calvaire, no 14, et se rattachaot au brevet d'invention de quinze ans pris, le 31 août 1854, pour perfectionnements dans la construction des baromètres et thermomètres métalliques.

1253Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 4 mai 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Dupont (Mathieu-Ainé), rue de Joinville, non, à la Grande-Villette, et se rallachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 25 juin 1855, pour plusieurs appareils à faire des eaux gazeuses.

1254° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le a mai 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par les sieurs Enser et ses Gls (société), représentés par le sieur Mathieu, à Paris, rue Saint-Sébastien, n° 45, et se rattachant au brevet d'inveotion de quinze ans pris, le g février 1854, pour des appareils propres à obtenir un jet de vent uniforme et à éviter les explosions des soaMets.

1255° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 30 avril 1857, au secrétariat de la préfecture du département de l'Oise, par

les sieurs Fleury frères et Lefort, au Petit-Fercourt, et se rattachant au brevet d'inven.

tion de quiuze ans pris, le 10 juillet 1856, pour l'application de lorgnettes
aux éventails et divers perfectionnements.
1956° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 29

avril -1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par

les isieurs Grepet fils (Eugène) et de Fonvielle (Wilfried), représentés par le

sigar Ricordeau, à Paris, boulevard de Strasbourg, n° 23, et se, rattachant yenu brevet d'inveoliop, de quinze - aps pris, le 8.janvier 1857, pour une pile électrique.

[ocr errors]

par le

1257° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 2" mai 1857, au secrétariat de la présecture du département de la Seine, sieur Guinier (Thomas), à Paris, rue de Grenelle-Saint-Honoré, no 23, et se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 12 décembre 1853, pour des perfectionnements aux appareils hydrauliques.

1258° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 2 mai 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Hemet (Jacques-Désiré), représenté par le sieur Mathieu, à Paris, rue SaintSébastien, no 45, et se raltachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le

17 décembre 1856, pour des perfectionnements dans les alcoomètres.

1259° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 30 avril 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Hermann (Ernest-Innocent-Émile), à Paris, rue des Fossés-Saint-Bernard, Do 2, et se rattachant au brevet d'iovention de quinze ans pris, le 2 avril 1855, conjointement avec le sieur Hermann (Louis-Adolphe), pour des appareils d'écoulement principalement employés à la distribution de l'eau dans les villes, sur la voie publique et dans les habitations.

1260° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 30 avril 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Lauvrière (Louis), représenté par le sieur Le Blanc, à Paris, rue SainteAppoline, no 2, et se rattachant au brevet d'invcation de quinze ans pris, le 16 septembre 1856, conjointement avec le sieur Michel , dont il est cessionnaire, pour des perfectionnements dans la partie des harnais de chevaur dite sellelte ou mantelet.

1261° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 5 mai 1857, au secrétariat de la préfecture du département du Nord, par le sieur Lecocq (Aimé), élisant domicile chez le sieur Mas, rue des Trois-Mollelles, n° 24, à Lille, et se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris, 20 avril 1855, pour un mouvement perpétuel applicable comme moteur dans l'industrie et le commerce. 1262° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 7

mai 1857, au secrétariat de la préfecture du département du Haut-Rhin, par le sieur Lesage (François), à Mulhouse, et se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 11 décembre 1855, pour un système pour opérer la vidange, l'embarquement et le transport des matières sécales d'une manière tout à fait inodore.

1263° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 7 mai 2857, au secrétariat de la préfecture du département de la Gironde, par le sieur Marqfoy (Gustave), cours du Jardin-Public, no 11o, à Bordeaux, et se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 17 mars 1856, pour an dirque électrique applicable aur chemins de fer.

126&• Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le á mai 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Mayer (Cerf), à Paris, rue du Temple, no 167, et se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 30 mars 1857, pour une machine dite copiste-presse.

1265° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 4 mai 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Mimear (Simon), chez le sieur Choron, à Paris, rue Saint-Antoice, n° 129, et se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 21 acut 2856, pour système de serrures pour lits.

le

1266° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, 'te 28 avril 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par

le sieur Perrot (Louis-Jérôme), rue de Sèvres, n° 76, à Vaugirard, et se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 29 avril 1856, pour graisse å lubrifier les machines.

1267° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 29 avril 1857, au secrétariat de la présecture du département de la Seine, par le sieur Poisson (Pierre), représenté par le sieur Desnos, à Paris, boulevard SaintMartin, n° 29. et se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 29 avril 1856, pour l'application de la peinture après dessiccation.

1268° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 30 avril 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par

le sieur Pouget (Louis-Auguste), à Paris, rue de Malle, no 10, et se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 5 juillet 1855, pour perfectionnements aux lampes mcdérateur.

12699 Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 5 mai 1857, au secrétariat de la préfecture du département du Rhône, par le sieur Poujade (Jean), quartier Saint-Just, chemin du Pont-d'Alai, no 19., à Lyon, e se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 6 mai 1856, pour une pompe à colonnes mobiles, dite

ротря Poajade. 1270° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 30 avril 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Prudon (Eugène-Sébastien), à Paris, rue Montmartre, no 161, et se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 30 août 1856, pour un système de boîte pouvant remplacer les cahiers de papier à cigarettes, dit systéme Prudon.

1271° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 30 avril 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Prunier (Constant-Julien), représenté par le sieur Bresson, à Paris, rue de Bretagne, no 57, et se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 13 septembre 1856, pour des petits meubles de voyage portant une glace en psyché.

1272' Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 30 avril 1857, au secrétariat de la présecture du département de la Seine, par le sieur Quertier (Pierre-Théodore-Narcisse), à Paris, rue Saint-Martin, n89, et se rattachani au brevet d'invention de quinze ans pris, le 26 janvier 1837, pour un jupon perfectionné.

12730 Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 2 mai 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Rémond (André-François), représenté par le sieur Ricordeau, à Paris, bouleva:d de Strasbourg, n° 23, ei se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 5 mai 1856, pour des perfectionnements dans la fabricatiou des boites métalliqnes servant à contenir les sardines et autres denrées conservées.

1274° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 2 mai 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Revol (Jean-Antoine), représenté par le sieur Ricordeau, à Paris, boulevard de Strasbourg, n° 33, ei se ra!tachant au brevet d'invention de quinze aps pris, le 8 septembre 1856, pour un système propre à rendre élastiques les sommiers, liis, banquettes de chemins de fer, divans, etc.

1275° Le certificat d'addition dont la demande a été déposéc, le 30 avril 1857, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur

« PreviousContinue »