Page images
PDF
EPUB

PARIS.-IMPRIMErie de v• DONDEY-DUPRÉ, RUE SAINT-LOUIS, 46, AU MARAIS.

LES

FEMMES CÉLÈBRES

DE 1789 A 1795,

ET LEUR INFLUENCE DANS LA RÉVOLUTION,

Pour servir de suite et de complément à toutes les histoires
de la révolution française ;

[blocks in formation]

CHEZ FRANCE, A LA LIBRAIRIE POLITIQUE,

PLACE DE L'ORATOIRE DU LOUVRE, 6.

[blocks in formation]

LUCILE DESMOULINS.

[ocr errors]

Lucile fut l'enfant perdu de la révolution: gracieuse, espiègle et naïve, elle crut, pour ainsi dire, pouvoir jouer avec; et, jeune fille pétulante et légère, lutiner ce monstre gigantesque dont les embrassemens étouffaient. Elle naquit en 1771, à Paris, d'un ancien commis des finances et d'une des plus belles femmes du temps, dont les traits avec l'âge prirent un caractère imposant et noble, qui lui fit donner par ses enfans le nom de maman Melpomène. Le journal de la cour et de la ville, appelé aussi le Petit Gauthier, dans son numéro

ет

du 1er janvier 1791, imprima que cette dame avait
été la maîtresse de l'abbé Terray, l'ancien ministre
des finances, et que Lucile était leur fille (1). Mais
ce bruit fut énergiquement démenti, ainsi qu'on
peut le voir
page 103 de la Correspondance inédite

de Camille Desmoulins.

Lucile reçut une éducation cultivée; très-jeune encore, elle était excellente musicienne. Le hasard voulut qu'elle et sa mère (Lucile avait à peine douze ans) fussent rencontrées au jardin du Luxembourg, où elles se promenaient le soir fort assidument, par un jeune homme d'une assez modeste apparence, qui ne semblait pas autre chose qu'un étudiant, et qui, en effet, venait d'obtenir son diplôme de maître èsarts, et postulait celui de bachelier en droit. Ce fut d'abord la beauté de la mère qui frappa celui-ci. Quelques politesses d'usage de la part de l'écolier, l'habitude de se revoir parvinrent à ébaucher la connaissance; et quoique le jeune homme bégayât quelque peu, il fut trouvé aimable et spirituel; insensiblement la liaison se forma. De la conformité entre lui et ces dames dans certaines idées qui commençaient à fermenter alors, et que, malgré le léger défaut dont nous venons de parler, Camille Desmoulins, car c'était lui, exprimait avec chaleur, acheva l'intimité; l'accès de la maison lui

(1). Voyez la note à la fin.

[ocr errors]
« PreviousContinue »