Page images
PDF
EPUB

le certificat de sa demande d'un brevet de perfectionnement de cinq ans, pour un moyen de carboniser le bois par distillation.

15.Lesieur Gérin (Jean-Angélique), demeurant à Nimes, département du Gard, auquel il a été délivré, le 10 août 1810, le certificat de sa demande d'un brevet de perfectionnement de cinq ans, pour une pompe à deux pistons dans

le même corps.

16o. Le sieur Lefevre, demeurant à Paris, rue des Gravilliers, no.54, auquel il a été délivré, le 26 septembre 1810, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour une nouvelle roue au moyen de laquelle on utilise plus avantageusement les chutes et cours d'eau.

17o. Le sieur Jean Aubertot, maitre de forges, demeurant à Vierzon , département du Cher, auquel il a été délivré, le 29 septembre 1810, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de quinze ans, pour une nouvelle construction de fours à réverbère propres

à cémenter l'acier. 18°. Les sieurs Lhomond et Kurtz, domiciliés à Paris, rue du Ménilmontant, auxquels il a été délivré, le 29 septembre 1810, le certificat de leur demande d'un brevet d'invention de quinze ans, pour un appareil prorre å extraire l'acide pyroligneux et le goudron de toutes les substances végétales.

19o. Le sieur Jean-François Lixon, brasseur, demeurant à Liége , rue Chaussée-des-Prés , auquel il a été délivré, le 29 septembre 1810, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de dix ans, pour une machine à vapeur propre à faire mouvoir non-seulement un laminoir, une senderie, un martinet, mais encore une mécanique pour fabriquer différentes qualités de clous.

20°. Le sieur Lavigne, demeurant ordinairement à Montpellier, et présentement à Paris , rue Saint-Honoré, no. 73, auquel il a été délivré, le 29 septembre 1810, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour un aréomètre.

21°. Le sieur Léarenverth, demeurant à Paris, rue de la Place-Vendôme, no. 10, auquel il a été délivré, le 31 octobre 1810, le certificat de sa demande d'un brevet d'importation de cinq ans, pour une machine à découper la tôle, ou fer battu, pour fabrication de clous.

22.

1

[ocr errors]
[ocr errors]

22°. Le sieur Clément, demeurant à Paris, rue de Touraine, no. 6, au Marais, auquel il a été délivré, le 4 novembre 1810, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de quinze ans, pour un nouveau procédé de fabriquer l'acide sulfu-, rique.

23o. Le sieur Pelletan fils, demeurant à Paris, rue SaintChristophe, 'no. 10, auquel il a été délivré, le 12 novembre 1810 , le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de dix ans, pour un procédé propre à fabriquer l'acide sulfurique.

240. Le sieur Jean-Baptiste Dussordet, cordier, demeurant à Dreux, département d'Eure-et-Loir, auquel il a été délivré, le 17 novembre 1810, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour des machines propres à câbler et à retordre.

25°. Le sieur Coutan, demeurant à Paris, rue des FossésSaint-Germain-l'Auxerrois, no. 31, auquel il a été délivré, le 31 décembre 1810 , le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour divers moyens mécaniques propres à transmettre le mouvement aux scies à débiter la pierre et le marbre.

Ont été définitivement brevetés, pendant le premier trimestre de 1811, les particuliers ci-après dénommés :

1°. Le sieur James White, demeurant à Paris, rue et île Saint-Louis, hôtel de Bretonvilliers, auquel il a été délivré, le 4 mars 1811, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de quinze ans, pour des machines destinées à fabriquer des clous d'épingles et des clous forgés.

2o. Le sieur James White, même domicile, auquel il a été délivré, le 21 mars 1811, l'attestation de sa demande d'un certificat d'additions et de perfectionnement à son brevet du 4 mars 1811.

3o. Le sieur Pierre Estève, domicilié à Flessingue, département des Bouches-de-l'Escaut, auquel il a été délivré, le 25 mars 1811 , le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour un moyen de fabriquer le bleu connu sous le nom de bleu anglais.

4o. Le sieur François Chevremont, demeurant en la com. mune de Tilleur, département de l'Ourte , adquel il a été délivré, le 30 mars 1811, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour deux procédés au

Volume 30.

Ff.

moyen desquels il parvient à obtenir du carbonate de plomb ou blanc de plomb.

5o. Le sieur Jean-François Lixon, brasseur, demeurant à Liége, rue Chaussée-des-Prés, no. 1394 , auquel il a été délivré, le 20 mars 1811, l'attestation de sa demande d'un certificat d'additions à sa machine à vapeur, pour laquelle il lui a été accordé un brevet d'invention le 30 octobre 1810.

FIN DU TRENTIÈME VOLUME.

Décrets impériaux, et principaux actes émanés du Gou

vernement, sur les Mines, Minières, Usines , Salines et Carrières , pendant le mois de juillet de l'année 18u.

Page 79

.

[ocr errors]

112

No. 176, AOUT 1811, STATISTIQUE minéralogique du département des Apennins;

par M. L. Cordier, Inspecteur-divisionnaire au Corps impérial des Mines, Correspondant de l'Institut. — NoTICE PRÉLIMINAIRE.

81 PREMIÈRE PARTIE. Description minéralogique du département.

85 SECONDE PARTIE. Mines et Minières.

94 §. Ier. Mines de houille de Caniparola.

ibid. g. II. Mine de bois fossile de San-Lazaro.

103 $. III. Mine de Manganèse de la Rochetta.

107 $. IV. Mine de Manganèse.de Fagiona. 8. V. Mine de terre brune de la Rochetta. TROISIÈME PARTIE. Carrières et Usines.

115 g. Ier. Verrerie de Sarzane.

ibid. §. II. Fours à briques , Fours à chaux et Fours à plâtre du département.

117 g. III. Carrières d'ardoise de Lavagne.

118 $. IV. Carrières de marbre du département.

128 g. V. Carrières de pierres à bâtir du département. Analyse chimique de la Sodalite , minéral du Groënland,

nouvellement découvert; par M. Thomas Thompson , Membre de la Société royale d'Edimbourg, de l'Académie impériale Chirurgico - Médicale de Pétersbourg. Extrait des Transactions de la Société royale d'Edimbourg , et traduit par M. Tonnellier.

135 I. Description de la Sodalite.

139 II. Analyse chimique de ce minéral,

.

· 134

[ocr errors]

141

« PreviousContinue »