Mémoires littéraires de la Grande-Bretagne, Volume 1

Front Cover
Chez Isaac Vaillant, 1720

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 334 - Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, - moi en eux, et toi en moi...
Page 272 - Harald , roi très-légitime, étant ainfi lié par un arrêt émané des cieux , Guillaume joignit à cette vertu du fiége univerfel une vertu un peu plus forte ; ce fut la victoire d'Hafting. Il régna donc par le droit du plus fort , ainfi qu'avaient régné...
Page vi - Tome étoit fort avancée , lors quej'appris cette nouvelle. Je crus bonnement que le Sr. -Marret avoit abandonné mon Journal; & je ne me hâtai point de chercher un autre Libraire. Cependant je continuai mon Ouvrage ; & le onzième de Septembre, AVERTISSEMENT, r bre , V.
Page iii - DELA GRANDE BRETAGNE Par MICHEL DE LA ROCHE Auteur des cinq premiers Tomes de la Bibliothèque TOME PREMIER. A LA HAIE ISAAC V \ ILLANT M.
Page 124 - Méthodes: et en attendant qu'ils trouvent le moyen de parvenir à la solution générale, ils pourront essayer ce qu'ils peuvent en fixant les idées sur un cas particulier, qu'on leur propose dans le papier ci-joint. Sa solution vient encore du même M. Bernoulli. Ainsi vous aurez la bonté de ne pas vous rendre trop tôt aux insinuations de ceux qui nous sont contraires, comme lorsqu'ils vous ont fait accroire que notre Problem leur étoit aisé. Je suis avec zèle etc. Problema continens casum...
Page vii - Elle confiftoit dans les plaintes que je jàifois de l'inexaclitude de mon Libraire, par rapport à une de nos conventions. Enfin, on me mandoit que l'on avoit déterré un homme pour me fuccéder, & qu'il y avoit déjà dix feuilles de fort * Ou.,yt AVERTISSEMENT.
Page 119 - Fluxions ou in„ finitéfimal , avant vous , ou fi vous „ l'avez eu avant lui. Vous l'avez „ publié le premier, il eft vrai ; mais « vous avez, avoué auffi que Mr. „ Newton en avoit laiflé entrevoir ,, beaucoup dans les Lettres qu'il a „ écrites à M. Oldenbourg & aux au
Page x - Hollande ont prétendu que j'en, étois l'Auteur ,. on du moins que je l'approuvois , puis que je ne l'ai pas condamnée. On voudra bien, me permettre de dire que ce font deux Jugements téméraires , & que ces fortes <£Açcufations.
Page 3 - Church Authority vindicated in a Sermon, preached at Putney, May 5, 1719, at a Visitation of the Peculiars of the Archbishop of Canterbury.

Bibliographic information