Le Correspondant, Volume 12

Front Cover
Charles Douniol, 1845
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 149 - I ô forêts, pierres sombres et hautes, Bois qui couvrez nos champs, mers qui battez nos côtes, Villages où les morts errent avec les vents, Bretagne, d'où te vient l'amour de tes enfants...
Page 128 - Touché de plus en plus par de graves considérations, conduit à juger de sang-froid les conséquences d'une révolution qui a tout entraîné et qui dure depuis cinquante ans, je suis arrivé, au terme d'un grand âge et après une longue expérience, à blâmer les excès du siècle auquel j'ai appartenu, et à condamner franchement les graves erreurs qui, dans cette longue suite d'années, ont troublé et affligé...
Page 69 - Ils mettent aussi sous la cheminée une chaise pour représenter les fonts de baptême. Ce qui étant préparé , celui qui doit passer compagnon , après avoir pris pour parrain et marraine deux de la compagnie , qu'il a élus pour ce sujet, jure sur le livre des Evangiles, qui est ouvert sur la table, par la part qu'il prétend au paradis...
Page 380 - Ses yeux creux, ses sourcils épais et noirs lui faisaient une mine austère et lui rendaient le premier abord sauvage et négatif ; mais, dans la suite, en l'apprivoisant, on le trouvait assez facile, expéditif et d'une sûreté inébranlable. Il était persuadé que la bonne foi dans les affaires en est le fondement solide.
Page 128 - Pontife à mon égard, de faire arriver au Saint-Père, comme je le désire, l'hommage de ma respectueuse reconnaissance et de ma soumission entière à la doctrine et à la discipline de...
Page 165 - ... la domination d'un seul est une tentative vaine, qui, si elle réussissait, serait le tombeau de la philosophie ; que, par conséquent, il n'ya rien à faire qu'à honorer l'esprit humain, à respecter sa liberté, à constater les lois qui la règlent et les systèmes fondamentaux qui émanent de ces lois, à perfectionner sans cesse ces divers systèmes l'un par l'autre, sans tenter d'en détruire aucun, en recherchant et en dégageant la portion immortelle de vérité que chacun d'eux renferme,...
Page 248 - Les lois saliques, bourguignonnes et wisigothes, furent donc extrêmement négligées à la fin de la seconde race: et, au commencement de la troisième , on n'en entendit presque plus parler.
Page 403 - Dans le reste de laTouraine, les misères sont inconcevables; les paysans n'y mangent plus de pain, mais des racines. « Enfin, Messieurs, enfin, Mesdames, la désolation incomparable des villes et des villages dont nous venons de parler suffira pour vous persuader le pressant besoin des autres lieux de ces provinces, dont nous ne pouvons pas vous raconter par le menu les extremes misères dans si peu d'espace.
Page 60 - Les statuts de la franc-maçonnerie étaient tenus secrets; avant d'être recus , les frères s'engageaient sous serment à l'obéissance, et à garder un silence absolu sur tout ce qui concernait leur union. Les maximes de l'art ne devaient jamais être écrites; elles étaient exprimées par des figures symboliques , empruntées à la géométrie ou bien aux instruments d'architecture et de maçonnage ; et la connaissance de ces symboles n'était communiquée qu'aux séuls initiés. Cette absence...
Page 759 - ... ordre aux excessives dépenses que les pauvres artisans des villes jurées sont contraints de faire ordinairement pour obtenir le degré de maîtrise, contre la teneur des anciennes ordonnances , étant quelquefois un an et davantage à faire un chef-d'œuvre tel qu'il plaît aux jurés ; lequel, enfin, est par eux trouvé mauvais, et rompu, s'il n'y est remédié par lesdits artisans avec infinis présents et banquets. Qui recule beaucoup d'eux de parvenir au degré , et les contraint...

Bibliographic information