Page images
PDF
EPUB

DE

M. , LOUIS-MAR I E

GR I G N I ON
DE MONTFORT.
Missionnaire Apostolique, Institu-

teur des Missionnaires du Saint-

Esprit & des Filles de la Sagese.
Par M. P. J. PICOT DE CLORIVIERE;

Reaeur de Paramé.

In memoria alernâ erit Juftus , ab auditione mala non

limebit. Pl. ill.

A PARIS;
Chez DELALAIN Jeune, Lib. rue St Jacques:

À SAINT-MALO,
Chez L. Hovius, Pere & Fils , Impr. Libri

A RENNES,
Chez En. G. BLOUET, Libr. rue Royale,

M. DCC. LXX X V.
dyer Approbation , & Privilége du Reie

210.9n819

que cet Oracle de la vérité s'accomplise dans cet humble Serviteur du plus grand des Maîtres;Celui qui s'abaiffe fera exalté.

Ajouterai-je que cet homme de Lieu prophétise encore aprés fa mori; qu'une Société de Misionnaires, qu'une Congrégation de saintes Filles , décorées du beau nom de la Sagesse, qui toutes deux font de grands biens en beaucoup d'endroits de ce Royaume , se font gloire de l'avoir pour Fondateur.

Ces motifs font sans doute capables d'intéresser pour cet ouvrage une grande ame, qui ne trouve ici - bas de satisfaction réelle , que celle de faire du bien à tout le monde ; cependant, je dois l'avouer; fins la protection de votre augufle Saur , qui, comme vous , MADAMÉ , fait la gloire de la Religion; content dans mon obscurité , j'aurois en secret admiré des vertus,

étant placées auprès du Trône, ne peuvent rester inconnues; mais je n'aurois jamais osé porter mon ouvrage à vos pieds. Je suis avec le plus profond respect, de

MA'DA ME,

qui,

Le très-humble & tres-obéissant

serviteur, P. J. Picot DE CLORIVIERE, Reccuc de .

Paramé.

[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

[ocr errors]

on

Te d

PRÉFACE. é

L'Homme Apostolique, dont nous écrivons
la vie, a paru au commencement de ce siecle.
Dès le temps de la premiere jeunesse, on l'a
regardé comme un modele de perfeion ; dans

un âge plus avancé, ceux qui l'ont fréquenté 26

le plus, ont remarqué dans lui les vertus les ts plus héroïques, un recueillement profond &

continuel, une pénitence égale à celle des

anciens Anachorètes, un zele ardent & infatiEes

gable; par-tout, les croix, la pauvreté, les

humiliations, ont été son apanage & ses dé-del

lices. Il a méprisé le monde, & s'est vu lui-mê.

me l'objet des mépris du monde , qui ne poule voit fouffrir un homme, qui fouloit à ses pieds

les Divinités qu'il encense ; il a combatiu l'en75

fer , & l'enfer de son côté n'a jamais cessé de

de le persécuter en mille manieres; des gens Era de bien eux - mêmes se font souvent déclarés

contre lui, ne pouvant gouter ce que ses ma

nieres avoient d'extraordinaire & de fingulier; ES,

au milieu des contradi&ions, qui sembloient
se multiplier sous ses pas, il a répandu la se-

mence Evangélique, & cette semence, arrosée os de ses lueurs, a produit les fruits les plus mere

veilleux & les plus durables ; il est more enfin

comme il avoit vécu , &, depuis la mort de l'opinion que les peuples s'étoient formée de

sa sainteté, n'a fait que croître de jour en jour;
& , ce qui paroîtroit incroyable, fi nous n'en

avions pas sous les yeux des témoignages tou. t

jours subfiftans , deux Congrégations respecE

tables , se sont élevées sur son tombeau & song

ܙ ܐ

1

[ocr errors]

ne 15

[graphic]
[ocr errors]
[graphic]
« PreviousContinue »