De la calomnie politique et périodique

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 43 - Les Français sont égaux devant la loi, quels que soient d'ailleurs leurs titres et leurs rangs.
Page 54 - Sire, la réponse de votre majesté , du 17 de ce mois, est affligeante ; mais le courage de votre parlement n'en est point abattu. L'excès du despotisme était l'unique ressource des ennemis de la nation et de la vérilé : ils n'ont pas craint de l'employer; leur succès est le présage des plus grands maux.
Page 54 - Richelieu et ses cruautés, Louis XIV et sa gloire, la Régence et ses désordres, les ministres du feu roi et leur insensibilité, semblaient avoir pour jamais effacé des esprits et des cœurs jusqu'au nom de la nation.
Page 55 - Bientôt, après de mûres et sages réflexions, il se décide, il donne à l'univers l'exemple inouï d'un corps antique, d'un corps accrédité, tenant aux racines de l'État, qui remet de lui-même à ses concitoyens un grand pouvoir, dont il usait pour eux depuis un siècle, mais sans leur consentement exprès.
Page 54 - Mais quel moment ont-ils choisi pour cette imputation ? celui où votre parlement , éclairé par les faits et revenant sur ses pas, prouve qu'il est plus attaché aux droits de la nation qu'à ses propres exemples. » La constitution française paraissait oubliée ; on traitait de chimère l'assemblée des états généraux.
Page 55 - ... le surlendemain , elle les promet , elle en fixe le terme : sa parole est sacrée. « Qu'on trouve sur la terre , qu'on cherche dans l'histoire un seul empire où le roi et la nation aient fait paisiblement d'aussi grands pas , le roi vers la justice, la nation vers la liberté...
Page 55 - ... de l'état , qui remet de lui-même à ses concitoyens un grand pouvoir dont il usait pour eux depuis un siècle , mais sans leur consentement exprès. Un prompt succès répond à son courage. Le 6 juillet, il exprime le vœu des...
Page 56 - L'héritier de la couronne est nommé par la loi ; la nation a ses droits , la pairie a les siens ; la magistrature est inamovible ; chaque province a ses coutumes , ses capitulations; chaque sujet a son juge naturel; tout citoyen a ses propriétés, et, s'il est pauvre , il a du moins sa liberté.
Page 56 - ... partager leur despotisme. » Non , sire , point d'aristocratie en France , mais point de despotisme. Telle est la constitution , tel est aussi le vœu de votre parlement et l'intérêt de votre majesté.
Page 54 - ... force, sur des esclaves substitués à des sujets. La marche des ministres ambitieux est toujours la même : étendre leur pouvoir sous le nom du roi , voilà leur but ; calomnier la magistrature, voilà leur moyen. Fidèles à cette ancienne et funeste méthode , ils nous imputent le projet instnsé d'établir dans le royaume une aristocratie de magistrats.

Bibliographic information